Sélectionner une page

Rester attaché aux personnes, choses et événements est l’un des 18 Obstacles à l’Illumination. Vous appuyez sur le bouton de la pensée, et se manifestent un tas de réponses émotionnelles et de pré-conditionnements émotionnels de votre passé.

Vous devenez inquiet de ne pas aimer ce que vous voyez ou ressentez, alors vous éteignez la machine à penser. Vous émettez, “Je ne vais plus penser à ça”. Ainsi, vous commencez simplement à répondre. Vous n’aimez pas ce à quoi vous répondez, craignant que le résultat ne soit défavorable. Cette non-réflexion conduit à l’attachement, à un point de loyauté adverse, à un point de préjugé. Ces trois attitudes doivent être observées parce que d’elles peuvent (effectivement) se matérialiser des actions très insensées et destructrices.

Il devrait y avoir de la joie dans le processus de réflexion. Il devrait y avoir la joie de la découverte. C’est le Grand Chemin. Cela ne peut être un bon Chemin que si et seulement si vous vous détachez. Par conséquent, efforcez-vous. Trouvez la vraie joie de penser. Trouvez la joie de la vraie pensée. C’est une attitude de détachement qui l’accomplira. Commencez par vous demander, “Qu’est-ce que je suis ? Qui suis-je ? Où suis-je ? Qu’est-ce que la Vie ? Pourquoi est-ce que je fais ce que je fais ?”

Ce questionnement ne doit pas être fait de manière critique. Cela doit être fait dans un cadre philosophique, détaché. Pourquoi le chien boit-il de l’eau avec sa langue tournée vers l’arrière ? Pourquoi le scientifique dit-il que le bourdon ne peut pas voler ? Pourquoi disent-ils qu’aérodynamiquement l’hélicoptère ne peut pas voler ? Pourquoi un chameau peut-il se passer d’eau pendant une si longue période de temps ? Pourquoi y a-t-il plus de crimes et d’émotions à la Pleine Lune, même si elle est couverte ?

Trouvez quelque chose de métaphysique qui vous intéresse et maîtrisez-le. Ensuite, avancez un peu plus loin et maîtrisez-vous. Il devrait y avoir de la joie à penser, à chercher, à trouver. Il faut rechercher ce que vous trouvez significatif. Sans “sens”, vous vous ennuierez puis vous vous découragez. Le découragement fait que beaucoup quittent le Chemin. Un ennui soutenu provoque des actions négatives qui produisent un Karma lourd et un confinement.

Il n’y a pas tant d’années que cela, il plut dans une partie de la Vallée de la Mort où il n’avait pas plu depuis plus de 100 ans ! La température moyenne dans la Vallée, à midi, est d’environ 43° Celsius. Quand finalement il plut, le désert commença à grouiller de vie ! Des milliers de créatures furent trouvées dans le désert. Comment cela fut-il possible ? Des œufs de petits animaux enterrés dans le sable brûlant pendant plus de 100 ans s’ouvrirent avec l’arrivée de la pluie. Comment les œufs purent-ils survivre dans le sable brûlant pendant plus d’un siècle ? Ces créatures mourront sous peu, mais pas avant d’avoir pondu d’autres œufs. Quand la pluie reviendra, les créatures surgiront à nouveau. C’est ainsi que se manifeste le Karma !

Le Karma qui fut inactif pendant de longues périodes de temps, prend vie lorsque les conditions sont réunies ! Quand les pluies d’émotionalité se manifesteront, alors régnera le Karma ! Les champs de forces de ce Karma partiront peu de temps après. Cependant, avant que partent ces champs de forces Karmiques, ils pondront leurs œufs karmiques pour l’avenir. Rien ne veut mourir. Tous les samskaras du passé veulent revivre à nouveau. L’étude du Karma est très passionnante.

Je veux suivre ce cours

— Goswami Kriyananda in Kriya Yoga, Sagesse Millénaire : Techniques Mystiques menant à l’Illumination

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

La Lettre du Kriya vous donne chaque mois les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés.

Vous êtes maintenant abonné(e) !

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}
Share via
Copy link