Sélectionner une page
Le Yoga, une Voie vers la Sagesse, le Samadhi et les Yoga-siddhis

Le Yoga, une Voie vers la Sagesse, le Samadhi et les Yoga-siddhis

Dans le dernier article, nous parlions de nouveaux rêves, de nouveaux départs.

Et si nous prenions un nouveau départ en rêvant d’apprendre la philosophie fondatrice du Kriya Yoga avec Sri Patanjali ?

Grâce aux commentaires détaillés, émaillés d’aperçus profonds de chacun des 53 Sutras, la grande Sagesse de Goswami Kriyananda a su rendre limpide ce texte ésotérique. Il est alors abordable au chercheur authentique sur le Chemin qui tout au long du parcours vérifie l’assimilation des étapes de cette méthodologie occulte avec les Questions d’Aide Personnelle à la fin de chaque chapitre.

“Maintenant, à un moment auspicieux, commence l’enseignement traditionnel en Yoga.”

“Il est nécessaire de gagner de fraîches impressions, des concepts et des perceptions qui vous permettront de vaincre les impressions négatives passées de cette vie (incluant le stade foetal), et les autres impressions négatives du passé. Ces impressions continuent à créer une soi-disant réalité physique dans le mental. Vous devez gagner des impressions fraîches, expansives qui vaincront toutes les impressions passées limitantes. Vous devez revenir au principe Shanti de paix, tranquillité, sérénité et harmonie qui produit ou révèle la Sagesse. Cette Sagesse vainc ces impressions négatives du passé. Sans cette Sagesse, vous êtes cadenassés dans un monde qui n’a aucune réalité. Sans cette Sagesse, la seule chose que vous pourrez voir, ce sont vos émotions passées et non les vrais évènements de cette vie (ni de la Vie). La Réalité n’est perçue que par le mental apaisé en état de Samadhi.

Le Yoga est l’acquisition de Yoga-siddhis, ces Pouvoirs Occultes ou Divins. En vérité, les pouvoirs sont simplement la force du mental concentré, méditatif. Yoga-siddhi signifie le pouvoir divin du mental concentré ou méditatif de vaincre le karma du passé. Cela s’accomplit par l’acquisition de la Sagesse. La Sagesse se gagne via l’étude. On peut étudier et cependant ne pas apprendre. La Sagesse se gagne donc via la contemplation sur nos expériences ici et maintenant, dans cette existence extérieure ; ici et maintenant dans cette existence intérieure.

Nous devons pratiquer encore et encore et atteindre la quiétude avant d’étudier le Yoga. Nous devons encore et encore pratiquer et atteindre l’abstention, pratiquer et atteindre la contrainte physique et mentale avant d’entreprendre sincèrement l’étude du Yoga. En évitant constamment les intérêts matériels tout en accomplissant toujours votre devoir dans ce monde, vous vous libérez des conflits et êtes prêt à pratiquer le Yoga.

Dans le moment tranquille de votre Kriya, Sri Patanjali souligne que vous entrez dans les franges extérieures du Samadhi et atteignez une impression de Samadhi (un Samskara Samadhique), une impression de Samadhi créée à un moment auspicieux dans votre vie quotidienne qui vaincra finalement toutes les impressions limitantes et les bêtises de votre jeunesse. La jeunesse de votre Esprit, non la jeunesse de votre corps ou de votre mental.”

— Commentaire de Sri Goswami Kriyananda du Sutra 1.1, Livre I des Kriya Yogas Sutras de Sri Patanjali, La Science de l’Illumination.

Le Chemin – XII – Les Bénédictions de la Méditation

Le Chemin – XII – Les Bénédictions de la Méditation

Kriyananda, avec toutes les taches et corvées qui m’incombent, je n’ai pas 2 heures pour méditer. Combien de temps faut-il pour méditer ?

Réponse : 3 secondes.

Il s’agit d’Ananda, la Félicité. Si vous méditez pendant quatre heures dans un total inconfort, il n’y a pas de joie, pas de félicité Anandique, pas de bonheur et bien sûr vous arrêterez de méditer.

Donc, faites du Hatha Yoga pour assouplir le corps, prenez une posture qui soit confortable, puis une respiration profonde, fermez les yeux, concentrez-vous en Ajna chakra, à la racine du nez entre les deux sourcils et ressentez le plus haut état de conscience.

Pendant quelques secondes vous avez oublié toutes vos préoccupations et ce ressenti vous induira à revenir méditer au même endroit au même moment. Le mental retournera là  parce qu’il aura trouvé un moment de quiétude, de joie, de contentement, d’harmonie. Là , plus de jugement…

— Goswami Kriyananda

La Joie de Réaliser le Soi

La Leçon #11 du niveau II de La Science Mystique du Kriya Yoga : DÉVOILER LE SOI : LES CINQ KOSHAS est parue.

Etudiants, Disciples, Bonne Pratique !

La plupart des gens croient qu’ils atteindront le bonheur en obtenant le désir de leur coeur. Ils passent leurs vies à attendre la venue de circonstances parfaites pour être heureux. Mais le fait d’attendre les circonstances apportant le bonheur a pour conséquence de vous cadenasser à jamais entre regret et anticipation.

Vivre dans ce monde tout en demeurant dans la Conscience Consciente de Soi apporte le parfait contentement, Santosha, au milieu de toutes les circonstances. La description des koshas de la Taittiriya Upanishad se termine par la description de la joie de cette acquisition :

“Quelle est la joie de réaliser le Soi ?

Prenez un jeune homme, sain, fort, bon et cultivé, qui a toute la richesse que la Terre peut offrir. Prenez ceci comme mesure de la joie.

Cent fois cette joie est la mesure de la joie du musicien céleste ; mais non moindre est la joie de l’Illuminé, libre d’obstination…

Ceux qui comprennent ceci perçoivent au travers du monde et dépassent les différentes enveloppes de l’être pour réaliser l’Unité de la Vie. Réalisant ce que nul mot ne peut décrire et que nulles pensées ne peuvent jamais atteindre, ils connaissent la Félicité de Brahman et ne craignent plus rien.”

— Goswami Kriyananda, La Science Mystique du Kriya Yoga, Niveau II, Leçon #11.

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}