Sélectionner une page
Mystère et Magie de la Pleine-Vision Mystique : Atteindre l’État Visionnaire par la Méditation Profonde

Mystère et Magie de la Pleine-Vision Mystique : Atteindre l’État Visionnaire par la Méditation Profonde

La Vision est un processus, une technique pour adoucir, dissoudre et effacer le Karma. Le Karma est la propension mentale à l’égoïsme et à la possessivité. Le Karma, en dernière analyse, est l’avidité. Ces facteurs se manifestent parce que l’on est attaché à une personnalité égotique angulaire. Ces forces négatives s’éliminent en vous attachant à votre Centre Spirituel. Un point est à zéro degré Bélier, l’autre à zéro degré Balance, symboliquement.

On rate le point si l’on analyse seulement la vision, ou l’état visionnaire. Il faut bouger, aller au-delà de l’analyse. Il faut atteindre la vision. Il y a cinq étapes à suivre pour atteindre l’état visionnaire :

  1. Conscience du monde physique,
  2. Retrait de sens,
  3. Concentration,
  4. Méditation,
  5. Suspension des pensées sans devenir inconscient,
  6. Atteindre la vision

I. Conscience du Monde Physique

La première chose que vous devez maîtriser est la conscience de ce monde physique ! Il faut construire une base solide et appropriée avant de construire le bâtiment. Vous devez rassembler votre vie terrestre. La première lettre que j’ai reçue de mon Guru était en réponse à ma lettre. J’écrivis pour demander la permission de venir à son Ashram pour étudier. Il répondit, “Kriyananda, remets de l’ordre dans ta vie physique d’abord, et ensuite tu pourras venir étudier avec moi”.

La première chose nécessaire pour atteindre cette vision, l’état de Félicité, est de mettre de l’ordre dans votre maison physique. Établissez un style de vie qui vous permette de vous intérioriser plus profondément, plus souvent. Établissez un style de vie qui vous permette d’être une grande bénédiction pour autrui. La plupart des modes de vie ne sont rien d’autre que courir, tempêter et délirer ; acheter de la nourriture, cuisiner, manger, laver la vaisselle, ranger la vaisselle et se préparer à acheter plus de nourriture… après avoir acheté des vêtements pour faire les courses, etc.

Développez en permanence un style de vie extérieur harmonieux, assurez-vous que le virage vers l’intérieur sera harmonieux. S’intérioriser ne doit pas être une fuite de la négativité, ni du monde physique. Ne pas avoir votre style de vie harmonisé et spiritualisé produit de la frustration. Cette frustration produira de l’émotionalité. L’émotionalité produira des schémas de pensée négatifs.

Cette émotionalité produira des hallucinations. Des hallucinations plus subtiles, et donc plus dangereuses. Cette émotionalité et ces hallucinations ne produiront que des illusions, des anomalies et une excentricité préjudiciable. Cela conduit à un fort aveuglement en voyant la vie, votre vie et celle des autres. Cela produit plus de souffrance, d’agonie, d’angoisse, de détresse, de misère, de chagrin, de souffrance et d’affliction. Bref, une vie un peu difficile pour vous et votre entourage.

Nous devons encourager et cultiver un style de vie vecteur de raison, de lucidité, de paix et de contentement. La plupart des modes de vie des gens sont vecteurs de folie et mènent à l’anormalité ! Cependant je pense souvent, “Si nous sommes tous fous, peut-il y avoir une anomalie ?”

II. Retrait des Sens

C’est s’intérioriser vers quelque chose qui est au-delà de votre univers physique, et plus tard, au-delà de votre personnalité. Le retrait des sens est un éloignement des sens physiques/mentaux et des expériences sensorielles. Vous entrez et devenez conscient de ce qui se passe dans votre tête, pas de ce que vos sens.

La première fois que j’entrai en retrait des sens (pratyahara), ce fut comme si j’étais dans un grand bassin d’eau avec le bouchon soudain tiré. Je fus siphonné en moi. Bien que les énergies semblèrent diminuer, en même temps, il y eut une poussée de conscience via ma colonne vertébrale. Chaque fois que la conscience traversa un chakra, il y eut un clic fort et distinctif. Ce fut comme si se verrouillèrent sept clés, dans sept serrures. À chaque clic, l’un des organes sensoriels se verrouilla. Finalement, je montai assez haut pour réaliser, “Wow, prochain arrêt : la Conscience-de-Dieu !” J’entendis le dernier clic et fus totalement dans mon âme avec tous les sens désactivés. À ma grande surprise, ce fut l’endroit le plus bruyant que je connaisse. Le monde bruyant était en moi. C’était le bruit de mon mental ! Ce fut vraiment frustrant car je m’attendais à un silence absolu. C’est pourquoi le contentement est si important.

Si vous êtes satisfait lorsque vous vous intériorisez, la tête sera calme. Le bruit est lié aux émotions. C’est pourquoi la musique est si puissante. Un battement de tambour persistant créera un type de désir, tandis qu’une flûte créera un autre type de désir. Le silence se produit en l’absence de désirs.

Lire la suite »
Rituel et Rta : Voie Royale pour la Transformation de Votre Soi

Rituel et Rta : Voie Royale pour la Transformation de Votre Soi

“Pour être couronné de succès en Rituel, comprenez que dans la nature il y a des hiérarchies. Pour le mental moderne, ce concept est difficile à accepter ou à saisir mais le rituel est gouverné par cette loi : Ce qui est en haut gouverne ce qui est au-dessous.

En rituel, vous devez identifier la nature Élémentale du problème que vous essayez de résoudre et attirer les pouvoirs supérieurs qui le gouvernent. En commençant à pratiquer le Rituel Kriya, vous devrez soutirer la connaissance que vous avez gagnée sur les Tattvas (Terre, Eau, Feu, Air, Ether et le Centre de Commande Ajna chakra).

Faites appel aux énergies raffinées, malléables des Tattvas supérieurs pour affecter la transformation de soi. Gardez clairement à l’esprit la hiérarchie Élémentale en méditant sur la pratique du Rituel Kriya.  

·    La Terre est gouvernée par Ajna chakra et les quatre Éléments au-dessus d’elle. 

·    L’Eau est gouvernée par Ajna chakra et les trois Éléments au-dessus d’elle. 

·    Le Feu est gouverné par Ajna chakra et les deux Éléments au-dessus de lui. 

·    L’Air est gouverné par Ajna chakra et l’Élément au-dessus de lui. 

·    L’Ether est le point zéro et est gouverné seulement par Ajna chakra. 

Quand vous accomplissez un rituel, faites très attention aux symboles. Très important, vous devez être capable d’identifier trois symboles :  

  1. un symbole pour l’obstacle vous essayez d’enlever, 
  2. un symbole pour le but idéalisé du rituel, 
  3. les symboles qui surviennent pendant le déroulement du rituel. 

1. Le symbole pour l’obstacle que vous essayez d’enlever devrait refléter la nature Élémentale de votre problème. Revoyez un système de classification simple. Est-ce que votre problème est : 

·     Une peur, un frein ou resserrement ? C’est le Tattva Terre. 

·     Un comportement excessif ou une crise dans la croyance ? C’est le Tattva Eau. 

·     Une agression, une colère ou un désir insatiable ? C’est le Tattva Feu.  

·     Des pensées ou un déséquilibre ou la possessivité ? C’est le Tattva Air. 

·     Une communication ou une sur-analyse ou l’incapacité de prendre une forme définitive ou une posture ? C’est le Tattva Ether.  

Écoutez les symboles que les gens utilisent pour décrire leurs vies comme, “J’ai une rude journée” ou “ma vie explose”. Écoutez la langue symbolique que vous utilisez pour décrire votre vie. Ces genres d’expressions vous donnent un aperçu de la nature Élémentale du problème. 

Lire la suite »
Qui est le Guardien de votre Ajna Chakra ?

Qui est le Guardien de votre Ajna Chakra ?

Shiva Ardhanarishvara, épithète de Shiva représenté sous la forme androgyne (ardhanaru), est le gardien de votre Ajna chakra. Cet être équilibré symbolisant la fusion des Forces Solaires et Lunaires est le Pashupati, Seigneur des animaux. Pashu en Sanskrit signifie ‘enchaîné’ et fait référence à l’état dense d’existence des êtres humains, des animaux et même des dieux. Pati signifie Seigneur. Cette figure symbolique gardant Ajna chakra est le Seigneur des animaux inférieurs ou des désirs ardents : l’éléphant noir du chakra Terre ; le makara du chakra Eau ; le bélier du chakra Feu ; le cerf du chakra Air ; et l’éléphant blanc du chakra Ether. 

Le symbolisme du Pashupati qui gouverne Ajna chakra peut se décrire de trois manières différentes: 

1. Pashupati définit un rapport d’intendance entre Celui qui Existe par Lui-Même, l’Atma Éternellement Présent, et le Soi individué personnel, le nama-rupa.

2. La nature du mental et des chakras inférieurs peut être rendue clairement par analogie avec les animaux. 

3. Pashupati est un symbole de participation joyeuse dans les peines du monde. 

Il y a même un niveau plus subtil de symbolisme concernant le corps humain et les corps d’animaux. Le corps physique humain (Stula Sharira, le corps physique dense) et les corps physiques d’animaux sont construits sur des matrices semblables. Par exemple, des explorations génétiques récentes ont montré que si l’on compare les codes ADN d’êtres humains et de chimpanzés, ils sont identiques à 96%. C’est intéressant que ce symbole millénaire de Pashupati trouve quelque validation scientifique au 21ème siècle. 

Les corps des êtres humains et ceux des animaux ont le désir de survivre, de procréer et d’apprécier l’usage des sens. Cet ethos commun, niveau d’existence le plus dense, s’appelle pahsu. Quand un être humain mène sa vie limitée par des expériences communes aux animaux, cela s’appelle pahsu-bhava, ou état humain ordinaire. Le but du Pashupati Kriya est :

  1. de concevoir une aspiration qui le mène au-delà d’une conception limitée de la vie humaine se définissant par l’expérimentation du monde via les cinq organes d’action ; les cinq pouvoirs associés à ces organes ; et les cinq objets de perception que ces organes appréhendent. 
  2. d’actualiser cette aspiration en gagnant le contrôle et la maîtrise des cinq chakras inférieurs qui représentent toutes les Leçons et les luttes produites pour conquérir une naissance humaine et un corps humain. 

Si vous utilisez la force pour vaincre les habitudes et tendances constrictives du mental, vous ne ferez que les renforcer. Soyez patient avec vous ; soyez patient avec votre mental comme vous le feriez avec un cheval que vous dressez. Les moyens habiles (upaya) se cultivent lentement avec le temps. 

Les chakras inférieurs et leurs animaux gardiens donnent un aperçu de la manière dont travaille le mental. Par exemple, si vous enchaînez un éléphant jour après jour pendant longtemps, l’éléphant apprendra qu’il est attaché. Une fois qu’il le sait, vous pouvez l’attacher avec une corde mince. Bien que l’éléphant possède la force de casser la corde, il n’essaiera pas parce qu’il accepte que l’attache ne puisse être brisée. Cette analogie vous aide à comprendre que le Tattva Terre détient la mémoire de l’attachement et des limitations physiques.

Lire la suite »
Les Trois Mystères Majeurs de la Vie

Les Trois Mystères Majeurs de la Vie

L’un des propos des Puranas, Mythes de la Création est de faire comprendre les trois mystères majeurs de la Vie.

D’où venons-nous ? C’est une question importante. Si vous pouvez concevoir que vous êtes immortels, et vous êtes immortels, psychologiquement et philosophiquement, cela signifie que vous n’êtes jamais nés, que vous avez toujours existé. On sait que la Terre existe mais elle n’est pas très vieille. Aussi la question est, Où étiez-vous avant que la Terre fut ? D’où venez-vous ?

Où allons-nous ? La Terre ne va pas être pour toujours, cette section de temps et d’espace ne va pas être pour toujours, aussi les Puranas disent, Où allez-vous ? Et cela nous ramène à la toute première projection. Quel est son but ?

Pourquoi sommes-nous ici ? Les Puranas ne signifient pas pourquoi vous êtes ici en France mais tout simplement, Pourquoi êtes-vous ici ? Le but de la philosophie et de la théologie, c’est l’étude des Principes Premiers Ultimes, mais quand on se déplace de la philosophie et de la théologie au mysticisme, on avance facilement d’un pas dans le passé ou un pas au-dessus, choisissez. Cela va au-delà du Principe Premier Ultime, mais pourquoi conservez-vous à l’intérieur de vous ce Principe Premier Ultime ?

En un sens, les Puranas vous disent que vous êtes l’Œuf Cosmique.

Humpty Dumpty était assis sur le mur
Et Humpty Dumpty fit une grande chute.
Et tous les chevaux du roi
Et tous les hommes du roi
Ne purent remettre Humpty Dumpty en entier.

Humpty Dumpty est l’Œuf Cosmique, le mur est le mur du Temps et l’Œuf Cosmique, ou la création, tombe dans le Temps. Mais avant, il n’y avait pas de Temps, c’était hors du Temps. Et le symbole ici, c’est que les chevaux du roi et les hommes du roi ne purent remettre Humpty Dumpty dans son entier.

Ainsi les Puranas sont-elles extrêmement importantes parce qu’elles traitent de Kala, le Temps. Tout est question du temps. C’est le temps qui maintient le secret de l’existence.

Nous sommes réellement un être tripartite dans notre conscience. Bien que nous soyons supposés vivre ici en conscience, pour la plupart, nous sommes liés à la souffrance d’hier ou aux regrets, le reste infime d’énergie étant lié aux grandes attentes concernant demain. Or le but, c’est d’être ici.

En comprenant comment évoluent le temps, le monde et nos vies, nous saisissons le concept de cause à effet et gagnons ainsi un plus grand contrôle de notre destin.

Lire la suite »
Les Trois Forces Majeures de la Nature

Les Trois Forces Majeures de la Nature

Chaque Purana, chaque Annale Akashique, parle des trois forces majeures de la nature : Création, Conservation et Dissolution. Ou en yoga : Le Seigneur de la Création, le Seigneur de la Conservation et le Seigneur de la Dissolution.

Les forces naturelles sont personnifiées pour deux raisons :
• Pour nous faire comprendre qu’elles sont organiques et non mortes ou inanimées.
• Pour nous faire comprendre qu’elles sont à l’intérieur de nous et non simplement à l’extérieur de nous.

De quoi parlent les Puranas ? De l’étude de la connaissance divine qui est la connaissance de la Réalité absolue : la Vie elle-même. Ils parlent de vous. De vous, de votre corps. De vous, de votre mental. De vous, de vos cycles de vie.

Ils parlent de vous et de votre personnalité sans cesse changeante, sans cesse en évolution. Ils parlent aussi de vous quand vous vous dépouillez de vos peaux animales ! Ils parlent de vous et de votre responsabilité envers la Vie, la Vie dont vous êtes part et non à part.

Votre première responsabilité est de mettre votre vie en ordre… Ceci sera traité dans le dernier chapitre de ce texte. Pour mettre votre vie en ordre, vous devez créer ce qui doit être créé avant que ce soit nécessaire. Vous devez le créer dans l’ordre adéquat. Vous devez faire ce qui doit être fait pour apporter l’Ordre (Rta) dans votre vie. Apportez l’Ordre dans votre vie.

Les Puranas essaient de vous expliquer le processus de la toute première projection. Si vous parvenez à comprendre la toute première projection du cosmos, vous sera révélé un profond secret : le cycle des renaissances n’est pas un cercle. C’est une roue qui s’expanse à l’infini, c’est un vortex.

Si vous pouvez comprendre la première projection, vous saisirez qu’à chaque fois que la projection re-projette une nouvelle projection, c’est toujours la même chose mais un peu différent parce que tout l’univers s’est déplacé dans un espace complètement différent – pas juste dans une roue géante de peut-être 24 000 ans.

C’est cet univers se déplaçant dans un espace indéfini qui vous donne votre ‘libre arbitre’. Manifestement les astronomes de jadis définirent nombre de cycles, de roues mais c’est le mouvement de l’espace qui s’est déplacé la première fois qui vous donne la possibilité de changer hier.

Goswami Kriyananda in Les Puranas, Mythes de la Création

La Quintessence de la Vie est Sat Chit Ananda

La Quintessence de la Vie est Sat Chit Ananda

L’essence de la vie est “Être” en tant que terme philosophique  Sat Chit Ananda !

Notre Chemin est de trouver cette Félicité d’Être. C’est là ! Cela irradie 24 heures sur 24, jour et nuit chez tout le monde. La personne qui meurt d’un cancer, la personne qui meurt d’une blessure sur le champ de bataille, une personne qui naît, une personne qui hurle d’angoisse parce qu’elle vient de perdre la personne qu’elle aime, dans tout cela, il y a sous, en dessous, rayonnant autour d’elle et en elle, l’extase de l’existence. Mais nos peurs, nos désirs, nos attachements sont tels que nous l’avons bloquée. Ce blocage avec toutes ces émotions négatives, je l’ai appelé “émotionalité”. C’est l’ennemi dans les premiers stades et peut-être pour toujours sur le Chemin.

Trouvez la joie d’être vous-même. Soyez vous-même et détendez-vous. Si vous n’êtes pas détendu, vous n’êtes pas vous-même. Trouvez la joie. Vous ne perdrez pas le Chemin. Vous pouvez dévier et les gens diront, “Oh, elle a quitté le Chemin”. Non, non, Non. Le Chemin n’est pas toujours droit et étroit. Nous avons souvent besoin de “quitter” le Chemin pour regagner le Chemin et le retrouver plus pleinement, plus totalement et certainement le plus joyeusement.

Donc lâchez toutes vos notions préconçues. Commencez par vous, le Connaisseur. Ou vous, Celui qui Aime, selon que vous allez vers le Bhakti Yoga ou le Karma Yoga ou le Jnana Yoga. Ou vous, Celui qui Fait, le Karma Yogi. Il y a vous. Il y a la Vie, que vous considériez la vie dans votre tête ou la vie extérieure, ou les êtres “extérieurs” dans cette vie. Il n’y a que vous et la vie ! Ce monde intérieur et le monde extérieur sont vraiment le même monde. Ce sont les côtés gauche et droit de notre Être. Certains disent haut et bas, mais je préfère dire gauche et droite. Il n’y a que vous et la vie !

Tous les gens qui sont venus avant vous, fous et sages, saints et sauveurs, ils nous ont laissé, à vous et à moi, des messages. Ils nous ont laissé des indices. Ils nous ont laissé des symboles. Ils nous ont laissé des adages qui sont là simplement pour  nous guider vers nous-mêmes. Mais nos idées préconçues et, pardonnez-moi, notre mauvaise formation judéo-chrétienne et parfois hindoue, notre formation religieuse précoce, sont telles que nous nous retrouvons inconsciemment à croire que Dieu est en colère contre nous ou que nous sommes mauvais et qu’Il nous a échappé ou que nous nous sommes quelque part éloignés de Lui. Non.

Mes bien-aimés, Il est la Vie. Vous êtes la Vie. La séparation ne peut jamais se produire. Absolument jamais. Nous oublions. Nous sommes pris dans des rêves et des cauchemars, ou les deux. Nous sommes pris dans les peurs, les désirs et les envies, ou les trois. Mais en nous, autour de nous, nous entourant, au-dessus de nous, en dessous de nous, derrière nous, devant nous, à gauche et à droite de nous, est la Vie !

Nous sommes des poissons dans l’océan. Il y a un poisson qui dit à Père Poisson, “Eh bien, je ne sais pas. Tu ne cesses de parler de ce grand océan, mais je ne le vois pas. Je ne le goûte pas. Je ne le connais pas. Je pense que tu mens Pa”. Nous y sommes tellement plongés que nous ne le voyons pas. Souvent, malheureusement, je pense qu’il faut une angoisse et une douleur et une perte incroyables avant que notre centre de Conscience s’arrête momentanément, s’intériorise et nous voyons à nouveau. “Oh mon Dieu… C’était avec moi tout ce temps”. Et donc le but métaphysiquement est de calmer nos envies, d’adoucir nos envies. Étudiez, oui. Méditez, encore plus. Aidez-vous, oui. Aidez les autres, plus encore, définitivement, et ce faisant, vous vous aidez vraiment. Tout dépend de votre arrivée dans un état, l’état d’Ananda, Ananda, Ananda.

Ce n’est pas quelque chose que vous trouvez. Ce n’est pas quelque chose que vous obtenez. Ce n’est pas une transformation chimique que vous opérez. C’est une prise de conscience. C’est un éloignement des extrémités du Soleil et de la Lune, de la Rivière de l’Eau et de la Rivière du Feu, de la Rivière du Soleil, de la Rivière de la Lune au Feu Divin, la Sushumna, le Pilier du Milieu, la grande Rivière Gange de la Vie.”

Goswami Kriyananda in Métaphysique 101

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}