Sélectionner une page
Pourquoi devons-nous méditer ?

Pourquoi devons-nous méditer ?

Tattva en Sanskrit signifie vérité, réalité ou Principe essentiel. Dans la philosophie indienne du Shankya, Tattva correspond à la vibration de l’Ether. En Yoga, il y a 7 Tattvas, 5 Tattvas denses et 2 Tattvas subtils.

Les Tattvas sont des qualités ou attributs de manifestation qui vont des formes subtiles aux formes denses de manifestation :

  • Le 1er Tattva Éther est totalement non-manifesté, sans forme
  • Le 2è Tattva Air est plus dense que l'Éther
  • Le 3è Tattva Feu est plus dense que l'Air
  • Le 4è Tattva Eau est lus dense que le Feu
  • Le 5è Tattva Terre est plus dense que l'Eau

L'ensemble des Tattvas prend en considération les 5 premiers chakras : Saturne, Jupiter, Mars, Vénus et Mercure, liés aux 5 Éléments, aux 5 Tattvas, les anges de la Création qui ont généré l'Univers : Terre, Eau, Feu, Air, Ether. Dans Mercure, l'Ether contient les Annales Akashiques, les Samskaras.

Cet Enseignement Les Tattvas, Clés des Mathématiques Divines vous aide à comprendre les Tattvas Planétaires d'un point de vue médical et vous donne des techniques curatives en terme de prise de conscience des Tattvas et de guérison yoguique.

Selon le Yoga, toute maladie est karmique. Tout ce qui arrive au corps physique arrive d'abord au corps astral. Avant d'atteindre le corps physique, l'information traverse d'abord l'état de rêve qui est la plate-forme de Mercure. Le point d'intersection de ce qui arrive entre le corps astral et le corps physique est le sommeil. Le sommeil est comme un sablier. Mercure représente le fin goulot de passage au centre de ce sablier.

Cette précipitation astrale/physique arrive donc pendant le rêve dans le 5è Chakra Mercure à la gorge. Donc en médecine les rêves sont importants pour vous soigner vous-même ou pour rester en bonne santé. Il faut regarder la manière dont on s'endort. Si vous percevez la matière astrale lâche, informe pendant l'état de rêve, vous pouvez la changer, autrement dit l'adoucir.

Selon les Yogis, on peut la changer totalement en changeant les symboles qui descendent du corps astral pendant le rêve. La méditation est importante ! Nous devons méditer, car le véritable but de la méditation est d'entrer dans des états de conscience de plus en plus subtils sans perdre conscience, sans nous endormir.

Conception et Naissance d'un point de vue karmique

En modifiant l'heure de naissance par césarienne, le karma de l'enfant ne change pas. Selon le Yoga, une naissance provoquée ne peut pas changer le karma. Par exemple, avec Saturne à l'Ascendant, impossible de changer l'heure, car Saturne représente le Temps. Pour les Yogis, l'horoscope est structuré au moment de la conception et pas au moment de la première respiration.

Certaines traditions pensent qu'elles peuvent modifier le karma en ne coupant pas le cordon ombilical immédiatement ou en retenant l'enfant dans le ventre de la mère, ou encore en facilitant la naissance.

Dans la tradition hindoue, c'est le premier souffle qui est pris en compte après la rupture du cordon ombilical. Aux Etats-Unis, l'heure de naissance est celle de la première respiration, même si le cordon ombilical n'est pas encore coupé (comme pour les Tibétains).

Selon le Yoga, l'âme de l'enfant entre dans l'énergie de la mère 3 mois avant le moment la conception et entoure l'âme de la mère pendant cette période. Pendant cette période de 3 mois, si le karma de la conscience qui descend est similaire au karma de la mère, alors l'être continue sa descente et l'enfant restera dans l'utérus. Sinon, pas de conception.

Pour s'incarner, il faut que l'âme ait d'abord un lien avec la mère, le karma de l'enfant est plus lié à celui de la mère ; le karma du père est secondaire, c'est plus tard qu'il entre en compte. Nous recevons le karma de notre mère à travers la fabrication et la croissance de notre corps dans l'utérus maternel. L'âme va alors prendre en charge une partie du karma de sa mère.

Les 7 premières années de vie d'un enfant (de 0 à 7 ans) sont reliées au Tattva Lunaire par sa relation principale avec la mère.

A l'âge de 7 ans, le Tattva Mercure émerge et s'active par la parole du père, et donc par sa présence ou son absence. Le karma du père est transmis par son absence ou par la première interaction avec l'enfant à l'âge de 7 ans.

Entre 14 et 21 ans, l'enfant entre dans le Tattva Air Vénus ; l'enfant commence à penser par lui- même. Le karma enfantin rentre à l'intérieur.

Lire la suite »
Choisir Votre Ishta Devata (2/4)

Choisir Votre Ishta Devata (2/4)

L'Ishta Devata est donc un Deva très spécial qui représente l'état spirituel de conscience le plus haut que vous puissiez concevoir. Votre Ishta est un symbole très personnel et comme tous les symboles, il contient Shakti, une énergie qui a des effets très spécifiques sur votre conscience.

Quand la Shakti de votre Ishta est libérée dans votre corps astral, elle vivifie les aspects plus subtils et les plus spirituels de votre être, ce qui vous mène à une conscience de la Réalité non-formée, qui est la source de la manifestation de votre mental et de votre corps, et de tout. En Kriya Yoga, cette source, ce point de projection, est appelée Bindu, point de la projection ou de la 'création' originelle dans la forme.

L'Ishta Devata est un miroir, une image de la Réalité du non-manifesté reflétée dans votre mental. La différence entre votre Ishta et celui de quelqu'un d'autre est la forme qu'il prend ou le symbole que vous choisissez pour le représenter. Cela détermine l'énergie ou la Shakti qu'il libère et par conséquent l'effet qu'il aura votre conscience.

Comme la révélation qui survient de la Pratique de Méditation de l'Objet de Beauté, le Rituel de l'Ishta Devata révèle une vérité subtile : ce qui est sacré, parfait, total et complet est en vous, pas à l'extérieur de vous.

Connaissant la faiblesse des humains, le Yoga recommande que chacun personne choisisse un symbole symbolique de la Réalité auquel s'accorder et à habiller… apportant sa nature inférieure extérieure, plus proche de sa nature intérieure supérieure. C'est la fonction de l'Ishta Devata.

Le Kriya Yoga vous donne le droit de choisir l'Ishta Devata de votre choix et de le parer, le révérer, le vénérer et de vous accorder à lui tel que vous le voyez et le ressentez.

Choisissez un Ishta Devata en accord aux besoins de votre personnalité et à ceux de votre âme. C'est le premier pas dans l'accord final avec la Réalité.

Tous les Dieux ne sont que des noms et formes dans le mental des gens.
L'Ishta est le chemin qui permet de transcender l'état psychologique et de
passer à l'accord avec la Réalité.

En vous accordant et en sublimant votre Ishta, l'Ishta s'accorde à vous et vous sublime…

-- Goswami Kriyananda in Les Rituels Magiques du Kriya Yoga

Adhésion au Centre de Kriya Yoga France

Adhésion au Centre de Kriya Yoga France

Namasteji Chers Amis du Centre de Kriya Yoga France,

Que la Nouvelle Année soit pour chacun d'entre vous lumineuse, riche de nouveaux Enseignements et d'Aperçus Profonds !

Ce début d'année est le moment idoine pour faire vivre l'action du Centre de Kriya Yoga France et donc de renouveler votre cotisation annuelle en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre cotisation : un moyen de faire vivre l'association

Votre cotisation permet au Centre d'assurer le bon fonctionnement de l'association et de publier les ouvrages de Goswami Kriyananda en Français. Cela couvre également les frais d'impression, de diffusion, de distribution, de transport et de stockage des livres.

Par ailleurs, en tant que membre, votre cotisation vous permet de soutenir activement le Centre et vous offre la possibilité d'assister à l'Assemblée Générale du samedi 9 décembre. Si vous pensez être dans l'impossibilité de vous déplacer ce jour-là , vous pouvez alors, si vous le souhaitez, donner votre pouvoir à l'un des membres présents en cochant la case au bas du formulaire.

Rejoignez le Centre de Kriya Yoga France !

Si vous possédez déjà  un compte, identifiez-vous pour pré-remplir le formulaire.

  • Format de date :JJ - MM - AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Encore une fois, merci à tous pour votre aide précieuse et mes meilleurs Voeux de Santé, Bonheur et Réussite dans tous les domaines.

Shanti & Prem,
Nicole

Le Noble Idéal de L'Ishta Devata (1/4)

Le Noble Idéal de L'Ishta Devata (1/4)

En Kriya Yoga, il y a le concept de l'Ishta Devata : une forme particulière de la Divinité que vous choisissez pour vous accorder à la Force de Vie et obtenir des Yoga Siddhis. Par conséquent, il est pratique de méditer et de s'accorder à cet Ishta Devata choisi (ou son mantra) pour être enveloppé et protégé par ce Devata. 

Chaque nom et forme d'un Ishta Devata sont symboliques et correspondent à un aspect manifesté de la Réalité Suprême.  

Le Principe de l'Ishta consiste à vous aider, vous ou votre famille spirituelle, à vous concentrer sur vos besoins spirituels et donc sur la manifestation spécifique de la divinité requise. En Yoga, la tradition a cinq types d'Ishta Devatas : 

  • Aditya, l'un des 12 Etats de Conscience et le Dieu Soleil,
  • Ambika, la Déesse Mère sous toutes les formes : Lakshmi, Sarasvati, Durga,
  • Vishnu, le Dieu protecteur,  
  • Ganesa, le dieu à face d'éléphant (le dieu primitif de tous les adorateurs), et  
  • Shiva ou Maheswara, le principe de Sagesse Mystique.   

Maintenant, le premier pas est de choisir votre Ishta personnel. Faites cela maintenant.  Le deuxième pas est de noter pour vous Pourquoi vous avez choisi cet Ishta.  Le troisième pas est de mémoriser une affirmation significative ou une prière. La Prière Kriya d'Harmonisation peut être utilisée si vous voulez.

L'Amour désintéressé et le dévouement sont des valeurs collectives de la pensée mystique. En outre, le concept de la Réalité suprême est un concept très complexe. Donc, le yogi introduit le principe de l'Ishta Devata pour vous aider à saisir cette idée profonde et cet idéal. Il y a cinq implications essentielles pour l'utilisation de l'Ishta Devata.

1. La première fonction est de passer d'un concept mental de transformation de votre conscience à un rapport vivant avec la Réalité.

2. La deuxième fonction est de passer de ce rapport avec la Réalité à une affiliation active avec votre vie terrestre. Les expressions 'Jai Ambe', 'Jai Maheswara', 'Jai Ganesa' etc. sont des expressions symboliques pour créer un accord à votre 'Ishta Devata'. L'Ishta Devata représente un moyen clair que vous choisissez pour s'accorder à vos besoins spirituels conscients et inconscients. Ce besoin symbolique est spiritualisé en devenant l'objet de vénération ou d'admiration. Le nom et la forme de chaque Ishta sont symboliques et personnifient clairement un aspect et une manifestation de la Réalité Suprême.  

3. Le principe de l'Ishta vous aide en tant qu'individu aussi bien que votre famille spirituelle qui cherche le même accord spirituel. La famille qui utilise le même Ishta construit un groupe de formes-pensées très puissantes qui aide chaque âme dans le groupe aussi bien que le groupe. C'est la troisième fonction importante.  

Cet amour désintéressé, l'Amour Divin, neutralise les passions dans le mental et vous vous libérez de l'ego destructeur. La tradition Ishta révèle que chaque chercheur doit aimer et prier plus fort pour les mauvais de ce monde. Rien ni personne ne devrait être détesté. Bénissez-les, libérez-les, améliorez le monde ! Yama-Niyama (Éthique) est le premier pas dans la vie du chercheur de Sagesse.  

4. Douleur physique, souffrance mentale, afflictions qui souvent arrivent dans la vie nécessitent votre déplacement dans un lieu de consolation qui vient d'un lien à un pouvoir plus supérieur à vous. Cependant, vous devez connaître et expérimenter la communion avec ce pouvoir et réaliser que le pouvoir est intérieur et que vous n'en n'êtes pas séparés. C'est la quatrième fonction du rapport personnel avec votre Ishta. 

5. Dans la première étape d'introspection, vous entrez profondément dans votre conscience et par l'accord à votre Ishta, il y a une expérience et la conscience qu'il y a quelque chose de très profond en vous qui est plus fort que la Nature, apportant la réalisation que vous n'êtes ni victime, ni impuissant. C'est la cinquième fonction et le grand pouvoir de votre Ishta.  

En utilisant la technique Ishta, vous comprenez qu'il y a une influence cosmique plus grande et au-dessus des Forces de la Nature. L'Ishta apporte la réalisation de votre unité avec cette énergie cosmique.

Cela vous rapproche d'un concept mature de la Réalité, un concept qui, en Yoga, est bien plus complexe et varié, mais en même temps plus homogène que dans toutes les autres écoles de pensée. Ce concept est loin, bien loin d'un concept naïf d'un Pouvoir Cosmique.  

Lire la suite »
Le Chemin du Kriya Yoga est la Voie des Mantras

Le Chemin du Kriya Yoga est la Voie des Mantras

Le Chemin du Kriya Yoga est la Voie des Mantras. AUM est la mère de tous les mantras. Le son-mère du AUM est A.

Les sons mantriques des Tattvas sont : A - Ê - I - O - OU. Les sons peuvent être graves ou aigus. Indépendamment de la sonorité grave ou aigüe, ces sons doivent toujours être placés dans la colonne vertébrale. Par exemple, chantez le son A en le plaçant dans la gorge ; puis dans le cœur puis au plexus solaire ; puis au creux des reins et enfin au coccyx à la base de la colonne vertébrale. Chantez le son A de haut en bas et de bas en haut.

Selon le Yoga, il y a 7 Tattvas :  5 denses et 2 subtils. Les 2 Tattvas subtils sont le Tattva Soleil et le Tattva Lune ; ils sont plus difficiles à appréhender et à comprendre que les 5 autres.

SONS MANTRIQUES ELEMENT TATTVA
A Ether, Akasha Tattva Mercure
Ê Air Tattva Vénus
I Feu Tattva Mars
O Eau Tattva Jupiter
OU Terre Tattva Saturne

Le Tattva Mercure ou Ether contient les banques mémorielles de toutes les existences, de tout et de tous. Mercure contient la mémoire de tout ce qui existe dans l'Univers. En inversant cette série des sons mantriques, en partant du bas de la colonne vertébrale jusqu'à la gorge, vous retournerez doucement aux mémoires Akashiques : OU-O-I-Ê-A .

En pratiquant le Tattva Mantra, nous tendons à nous centrer, et nous commençons à nous souvenir du passé, à nous remémorer graduellement les événements passés. La pratique de ce Mantra aide à équilibrer le karma des vies passées et à dissoudre le karma lourd.  

Si nous avons une santé fragile, ou si nous vivons un morceau de karma difficile, nous devons nous demander quelles sont les raisons de cette difficulté. Supposons que ce soit une fièvre importante, nous pouvons alors reconnaître le Tattva Feu. Pour adoucir cette douleur, nous avons besoin d'aller au Tattva supérieur, le Tattva Air. Par conséquent, en chantant le Mantra Ê et en le ressentant au niveau du cœur, la fièvre tendra à disparaître.

Deux secrets : Plus on monte dans le système Tattvique, plus aigu doit être le son mantrique. Donc, plus on descend dans la colonne vertébrale, plus grave doit être le son. Et l'on doit sentir les vibrations du mantra au niveau du chakra.

Technique du ressenti des vibrations du mantra au niveau du chakra :

Pratiquez pendant un mois, et ressentez le Mantra A dans le chakra Mercure avec un son aigu, au niveau de la gorge.

Puis répétez-le et ressentez-le dans le chakra Vénus d'une manière un peu moins aiguë, au centre de la poitrine.

Puis dans le chakra Mars au niveau du creux de l'estomac...

Ensuite dans le chakra Jupiter, au creux du dos...

Et enfin dans le chakra Saturne avec un son grave, au bas de la colonne vertébrale.

Vous devez vraiment ressentir la vibration du chakra dans le corps astral et la vibration de ce mantra dans le chakra. 

Le secret de la vie spirituelle est de s'oublier soi-même. Pour ce faire, vous devez aller vers quelque chose de plus grand que vous.

Le but spirituel de la vie est d'être heureux ; rien de plus, rien de moins. Le bonheur, ce n'est pas le bonheur d'avoir atteint quelque chose, mais d'être conscient d'être conscient de Soi. Essayez de vous dissoudre dans un soupir d'aise :  Aaahhh.  Il n'y a rien d'autre d'important. Mais on va se dire, "Il y a quelque chose que je dois faire, que mes parents, mon maître, ma culture. veulent que je fasse". Le secret est :  ne rien faire, absolument rien, jusqu'à ce Aaahhh.  Toute activité, qu'elle soit physique, mentale, émotionnelle, ou Tattvique, doit être précédée par  Aaahhh..., la tranquillité, la paix ; et pendant quelques secondes, il n'y aura que le calme du mental.  Saisissez cette tranquillité. Si vous la perdez, saisissez-la encore dans un soupir. Dans cette paix, vous trouverez ce que vous devez vraiment faire et ce que vous ne devrez pas faire.

Souvenez-vous de l'histoire de la femme qui voulait se marier ; elle s'est mariée et a dit après, "Ce n'est pas ce que je voulais". Les Tattvas créent leur univers. Dans la paix, nous pouvons créer de manière pure et harmonieuse. Permettez à toute activité de venir seulement après cette tranquillité, après le  Aaahhh...

Aimez la Vie. Cessez de demander à la vie de vous aimer. Nous devrions être tellement remplis de joie de vivre, que nous ne devrions pas nous faire de soucis pour la prochaine vie.

Notre vie est notre vie parfaite. Si vous n'êtes pas heureux de votre vie imparfaite, c'est que le chakra Cœur est déconnecté du reste. C'est que le Tattva du cœur est déconnecté du reste.

Tournez la tête à gauche et expirez Ha ha. Prenez conscience de votre existence physique. Ce corps-ci est votre karma, votre corps spirituel. On cherche toujours quelque chose qui est dans notre mental, mais pas dans la réalité. Vous aurez toujours un corps, émotionnel, astral, causal. Soyez juste heureux. Renoncez, lâchez prise. Abandonnez votre pensée, mais pas votre vie. Quand vous aimez, juste aimez.

Namasteji.

Goswami Kriyananda in Les TATTVAS, Clés des Mathématiques Divines

Nous sommes immortels... mais nous l'avons oublié !

Nous sommes immortels... mais nous l'avons oublié !

"Il était une fois en un temps yogi un mari et sa femme à une époque troublée par des problèmes économiques. Les  gens cambriolent et volent de la nourriture. La femme est paralysée. Le mari, soucieux de la sécurité de son épouse, l'emmène à la montagne et la cache dans une grotte. Chaque jour, en mendiant, il rapporte un morceau de pain à sa femme, qui le mange ; et ainsi de jour en jour, mois après mois, jusqu'à ce que l'homme meure de faim, et donc, l'épouse aussi…  Quelle Leçon peut-on tirer de cette parabole ? Le mari devait apprendre à manger la moitié du pain, sinon un tiers, sinon un quart. Et la femme devait voir qu'il a mangé un quart du pain. Apprenez à manger un quart du pain de la vie, et apprenez-le également à vos proches ou a à vos  patients."

Selon le Yoga, toute maladie est karmique. Le karma est le Tattva Saturne, la constriction. Cependant, Saturne est bénéfique si vous voulez construire quelque chose, des fondations. Mais le corps change et bouge par des mouvements internes et externes, ce qui provoque stress, douleurs et maladies (les constrictions de Saturne ).

L'un des grands dangers du Tattva Saturne est la constriction psychologique de la culpabilité. Il y a deux fléaux dans ce monde, deux damnations psychologiques : La culpabilité et la peur. Ces deux pensées sont liées.

Pour guérir de la maladie, faites momentanément des choses égoïstes. Afin d'aider une personne atteinte d'une maladie grave à se guérir, nous devons lui permettre de faire des choses qu'elle pense être égoïstes.  Nous devrions réserver un jour par semaine à la joie et à la sérénité, en restant calme, relaxé. Un jour par semaine, vous devriez rester au lit toute une journée, relaxé, en respirant profondément, sans vous occuper du mari, de la femme ni des enfants, en visualisant les pensées et les souvenirs les plus beaux et les plus harmonieux possibles. Aimez cela et observez vos pensées. Toutes ces pensées que vous avez lorsque vous êtes allongé dans votre lit, détendu, sont de 2 sortes : Les pensées d'hier, qui sont des pensées de culpabilité et de colère, et les pensées de demain, qui sont des pensées d'appréhension, de peur.

Dans le passé, nous avons fait ce que nous voulions faire. Maintenant nous sommes en colère, et nous le reprochons à quelqu'un d'autre. Lorsque vous êtes allongé dans votre lit, observez le flux des pensées pour ainsi reconnaître la colère du passé et l'appréhension du futur. Voici l'un des plus grands secrets de l'Univers : Lorsqu'on inspire automatiquement, on est concerné par hier. Lorsqu'on expire automatiquement, on est branché sur demain. 

Aussi allongez-vous confortablement ou asseyez-vous. Tournez votre tête vers la gauche et expirez deux fois par la bouche ouverte de manière prononcée, /Ha Haaaa/. Puis ramenez votre tête au centre et concentrez-vous sur l'énergie du Lion en Ajna.  Votre corps est immobile, en attention sans tension. N'essayez pas de respirer ; n'essayez pas de ne pas respirer. Laissez le souffle se respirer de lui-même. En inspirant naturellement, chantez mentalement HONG. En expirant naturellement, chantez mentalement SAU

Il n'y a pas de Mantra lorsque le souffle est immobile entre les deux. Ce faisant, vous vous déplacez du champ Masculin vers le champ Féminin sur HONG ; et du champ Féminin vers le champ Masculin sur SAU. Ésotériquement, nous nous déplaçons d'un côté du Tattva vers son autre côté.

La peur et la colère sont des champs magnétiques, des énergies qui vous placent dans les franges extérieures de la vie. Quand vous rencontrez des pensées du passé, laissez-les passer, s'en aller et laissez s'évanouir la colère. Lorsque vous contactez les pensées de demain, laissez-les s'en aller et laissez disparaître l'appréhension. Ce faisant, le Tattva quittera les signes afin de pénétrer à l'intérieur du Bindu, au centre du chakra. Le Bindu, c'est le centre de l'être. Lorsque le Tattva est sorti des signes, il devient harmonieux et capable de guérir. Quand cela arrive, c'est l'équilibre et l'harmonie. 

Le rythme respiratoire nous maintient émotionnellement dans des schémas passés ou futurs, mais jamais dans le présent. Si nous pouvons être centré dans l'ici et le maintenant, nous libérons les Yoga Siddhis, les énergies Divines de guérison (Siddhi signifie Divin). Lorsque nous sommes en relation avec des patients, nous devrions leur apprendre cette technique.

Le chemin du Kriya Yoga est le Chemin des Mantras. La pensée est Mantra, la parole est Mantra. Il est important d'encourager les gens à prendre conscience de leur colère et de leur appréhension. En Yoga, nous devons corriger ces deux aspects pour aller vers la guérison, sinon la maladie s'aggravera ou la personne reviendra avec.

Nous sommes immortels ; le problème est que nous l'avons oublié. Nous devons nous en souvenir ! Mais le souvenir des événements du passé est limité. Le souvenir des événements du futur est également limité. Ce n'est que dans l'ici et le maintenant qu'existe la notion de l'Infini, de l'illimité. Enfin, il est essentiel dans le processus de guérison d'aider les gens à se voir eux-mêmes et à s'accepter tels qu'ils sont ; sinon, cela entraînera une pérennité de la maladie.   

Les miracles ne peuvent se produire que dans le maintenant, dans une respiration suspendue. "

Suivre ce cours

Goswami Kriyananda in Les Tattvas, Clés des Mathématiques Divines

Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.

Pin It on Pinterest

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}