Les Origines Secrètes de l’Astrologie Ésotérique

12 maisons astrologie

“Nous avons tendance à penser que tout le système de l’Astrologie Ésotérique est basé sur le fait qu’il y a 12 configurations d’étoiles là-dehors et 7 ou 10 planètes qui se déplacent là-dehors. Et la réponse est que ce n’est tout simplement pas vrai. Ce n’est pas la façon dont c’était, ce n’est pas la façon dont tout le concept mystique de l’Astrologie Ésotérique fut conçu. La conceptualisation était dans la réalisation de base de ma nature. Ma nature en tant que créature de la substance mentale. Elle a une qualité unique. Elle pense, elle perçoit. Le bon vieux René Descartes, cogito ergo sum, “Je pense donc je suis”.

Dans l’état de méditation, uniquement, je peux méditer sur moi-même et c’est cela qui nous libère dans le sens où c’est le concept Poissons-Verseau. Quand je médite, j’ai le Méditant, l’objet de méditation et l’acte de méditation. Mais que se passe-t-il si je médite sur moi-même ? Je reçois en réalité une 4ème chose parce que je retourne mon énergie sur moi-même. C’est le Principe du Soleil et de la Lune.

La grandeur de la Lune est qu’elle permet au Soleil de se voir. Au Sri Lanka, qui s’appelait autrefois Ceylan, se trouve une île au large de la pointe sud de l’Inde qui est censée être formée comme une larme à cause du Ramayana et de la perte de Sita quand Ravana la prit. Les larmes de Rama cristallisèrent et l’île devint une montagne. Au sommet de cette montagne se trouve un monastère bouddhiste géant et à cause de la hauteur de la montagne et de l’océan en dessous, et choses de cette nature, quand le Soleil se lève, il est dit scientifiquement que le Soleil s’arrête un instant, plonge et revient. Il monte et descend en d’autres termes à cause d’une illusion d’optique selon les scientifiques. Selon les moines bouddhistes, ce n’est pas le cas, le Soleil fait un signe de tête aux Bouddhistes puis continue son chemin.

Ce Signe de Tête apparut parce que dans les temps anciens, les moines priaient, “Ô Savitur, dissipe cette obscurité” et le Soleil continua à se lever et à se lever et finalement un jour ils chantèrent ce mantra si longtemps que le Soleil s’arrêta et demanda : “Qu’entendez-vous par ‘obscurité’ ? Que voulez-vous dire par dissiper la ‘nuit’ ? Quelle nuit ? Quelle obscurité ? Je n’ai jamais vu d’obscurité”. Et à ce moment-là, tous les moines, swamis et querelleurs furent écartés et parce que quoi que le Soleil fasse une fois, le Soleil doit continuer à le faire, il s’arrêta donc chaque matin pour rappeler aux moines, “Quelle obscurité, il n’y a pas d’obscurité”. Et il continue alors sa route.

Les interaction entre le Soleil et la Lune sont donc très importantes. Il y a un point en langage moderne appelé Méditation. Je suis le Méditant, j’ai un objet de méditation qui s’avère être moi et l’acte de méditation – les 3 ensemble parce que les 2 sont les mêmes, l’objet de méditation et le méditant sont les mêmes – donc j’ai 4 Principes. Ces 4 Principes du Yoga sont appelés Om Tat Sat Om, et ils peuvent être arrangés en 12 arrangements. 12 et seulement 12 variations et nous sommes de retour. Lorsque cela se produisit et qu’ils virent qu’il y avait 12 variations de ce simple état d’intériorisation sur moi-même, ils les appelèrent “Les 12”.

Et parce que nous coulons à travers ce courant de vie qui tourbillonne et s’enroule et tousse et tourne et plonge et quoiqu’il fasse, tout ce qu’il fait est part de la résistance de la conscience-même. Donc, quand quelqu’un dit : “Mon Dieu, j’ai des ennuis, Saturne est en transit sur mon Soleil”, cela n’a rien à voir, ésotériquement, avec Saturne et le Soleil là-dehors, cela a à voir avec le courant de vie où se trouve ma conscience. Je puis dire : “Je vais nager jusqu’au rivage”. “Je vais nager en amont, loin de la conjonction de Saturne, et le divorce ou la séparation n’arriveront pas”. La plupart des gens ne savent pas qu’ils peuvent le faire et la plupart des gens ne croient pas qu’ils peuvent le faire. La plupart des gens n’ont pas l’endurance de le faire.

Donc, ce qui se passe dans notre vie n’est pas dû à de drôles de petits morceaux de Terre là-dehors. C’est à cause des états de conscience de base fondamentaux existant dans mon être et votre être. La valeur là-dehors, la valeur de l’Hora Shastra, la valeur de l’Astrologie Ésotérique est que la plupart d’entre nous n’ont pas la conscience de s’intérioriser et de méditer sur le Méditant et de dire : “Oups, je viens d’arriver en Capricorne, j’ai un ressenti Capricornien, un ressenti de séparation. Je ne veux pas être séparé même si mon mental inconscient bouge. Je ne veux pas être séparé. Je pense que je penserai Sagittaire”.

Nous n’avons pas cette source de conscience intériorisée, donc Dieu nous a donné les Mathématiques des Etoiles. Les étoiles sont des guides pour nous et nous avons donc maintenant un grand système de mathématiques externalisées qui a une relation avec le courant intérieur. C’est le courant intérieur qui provoque les changements, pas les étoiles extérieures. Il y a une relation mais elle n’est pas causale. Le courant de la Conscience-de-Dieu et le courant de la conscience-de-l’homme. Comme je préférerais le dire, le rêve de l’humanité et le Rêve de Dieu ne font qu’un. Ils coexistent.

Encore une fois, l’Astrologie Ésotérique a beaucoup à voir avec le Centrage, toujours être conscient – “Cette barre chocolatée est vraiment délicieuse. Mon mental et mon corps apprécient vraiment cette barre chocolatée. Ce miel dans cette barre chocolatée est particulièrement doux.” C’est tout. Et quelqu’un dira, “Qu’est-ce que cela a à voir avec la vie ?” Et la réponse est, croyez-le ou non, absolument tout, aussi stupide que cela puisse paraître, car avec la Conscience-de-Soi, le Principe “Je suis”, tout commence. Vous avez un rêve, vous ne savez pas où vous êtes. Vous êtes dans un rêve en ce moment et vous ne savez pas où vous êtes, et la réponse est, “Le seul point dont je sois sûr, c’est “Je suis”. Maintenant, où dois-je aller à partir de là ?

Comme je l’ai dit, si vous êtes conscient du Capricorne et êtes plus conscient de vous-même, vous pouvez changer le Capricorne en passant au Sagittaire. Si vous êtes triste mais ne savez pas que vous êtes triste, vous ne pouvez pas devenir heureux. Vous ne deviendrez heureux que lorsque changera le flux intérieur de conscience. Nous dirions quand passe un meilleur aspect ou un meilleur transit. Ce n’est pas une croissance spirituelle, c’est juste un bon karma du passé qui se produit fréquemment.

À un moment donné, nous devons rester directs et vouloir. Je ne veux pas penser ce que mon mental veut penser. Je refuse de répondre à ce que ma Lune veut que je réponde. Nous appelons cela ni le Soleil ni la Lune, nous appelons cela Sushumna ou le Canal Sushumnique et c’est la Conscience-de-Dieu qu’active chaque être humain, homme ou femme, de nombreuses fois, de nombreuses vies, mais pas avec suffisamment de conscience pour savoir qu’ils viennent de toucher la Conscience-de-Dieu.

Ainsi, bien que le thème à un niveau exotérique révèle quel courant nous descendons en flottant dans cette incarnation, il n’est pas nécessaire que ce soit le cas. Vous demandez, “Comment puis-je changer çà ?”, et la réponse est, “Maintenez juste la pensée opposée”.

Si vous avez un courant de conscience Martien, pensez Vénusien encore et encore et encore et encore et encore et encore et croyez-le ou non, vous aurez fait de votre carré un trigone.

C’est le pouvoir de maintenir qui est nécessaire. 3 points en termes mystiques, le Soleil, la Lune et Mercure. Le Soleil est là, la Lune est là, Mercure est là et il y a cette boîte vide, quelle qu’elle soit. Alors, vous êtes ce que vous pensez. Ce que vous pensez, vous le devenez. C’est de cela qu’il s’agit en Astrologie Ésotérique.”

Je veux suivre ce cours

Goswami Kriyananda in “Les Origines Secrètes de l’Astrologie Ésotérique”

Pour accéder à ce cours, vous avez besoin de Les Origines Secrètes de l'Astrologie Ésotérique.

Ishta Devata : Lien Symbolique entre Vous et le Monde Divin

"Le concept de la Réalité Suprême est un concept très simple, si simple qu’il devient un concept extrêmement complexe pour l’homme.

Le Kriya Yoga introduit le principe de l’Ishta Devata comme moyen de “percevoir” et de saisir directement cet idéal et cette idée profonde.

Quel est le nom de votre Dieu ? Quel est votre véhicule vers l’Illumination ?

Ce peut être un concept émotionnellement difficile pour certains d’entre nous, car il utilise les mots Dieu et Divinité. Nous devons nous rappeler que nous discutons de Mysticisme, pas de religion. Nous parlons de la vie intérieure, de la Vie Cosmique.

Nous parlons de vous, le macrocosme, pas de vous vivant dans un macrocosme. Vous savez qu’il y a un macrocosme, vous le voyez la nuit, vous voyez la Lune, les étoiles et les planètes. Vous le voyez pendant la journée quand vous voyez le Soleil.

Tout cela se reflète dans une chose minuscule, encapsulée appelée l’Atman, ou en Mysticisme, le Microcosme. Dans ce microcosme comme dans le macrocosme tout est vivant. Tout est vivant.

La plupart des écoles de pensée mystique personnifient la Divinité et enseignent les idéaux nobles d’amour désintéressé, de dévotion et de service. Ces valeurs collectives sont universellement reconnues pour être des pratiques fondamentales qui sont indispensables aux âmes sincères qui cherchent l’Illumination.

En effet, ces valeurs spirituelles affaiblissent l’avidité et l’intérêt personnel, expansent le mental au-delà de la conscience égocentrique et révèlent ce qui existe au-delà du royaume des sens et du contenu du mental. En Kriya Yoga, ce principe noble s’appelle “Pratique d’Harmonisation à l’Ishta Devata”.

Ainsi l’Ishta Devata est-il un symbole très personnel et puissant qui personnifie ces qualités et incarne la plus haute expression de l’Esprit que vous puissiez concevoir. L’Ishta Devata est votre forme choisie du sacré, une incarnation de gentillesse affectueuse, de compassion et de sagesse.

C’est un état vivant de conscience qui cultive une expérience profonde de l’unité indivisible qu’est la Vie. Donc c’est un portail vers l’Illumination, une conscience claire, directe et spontanée de votre nature essentielle.

L’Ishta Devata est un Deva très spécial. C’est votre forme choisie du sans-forme, et il représente le plus haut état spirituel de conscience que vous puissiez concevoir. Votre Ishta est un symbole très personnel et, comme tous les symboles, il contient Shakti, une énergie qui a des effets très spécifiques sur votre conscience.

Quand la Shakti de votre Ishta se libère dans votre corps astral, elle vivifie les aspects les plus subtils et plus spirituels de votre être, ce qui vous mène à une conscience de la Réalité sans-forme qui est la source de la manifestation de votre mental et de votre corps et de tout. En Kriya Yoga cette source, ce point de projection est appelé Bindu, point de création originel ou de projection en forme.

Parce qu’elle transcende nom et forme, la Réalité spirituelle que vous êtes peut se référer à tout nom et être représentée symboliquement par toute forme. Si vous comprenez ceci, vous comprenez l’une des valeurs principales de l’Ishta Devata. C’est un miroir, une image de la Réalité non-manifestée réfléchie dans votre mental. C’est un symbole qui contient toutes les potentialités de ce qu’il représente.

Donc, par sa nature-même, tous les noms et toutes les formes lui conviennent. La différence essentielle entre votre Ishta et celui de quelqu’un d’autre est la forme qu’il prend ou le symbole que vous choisissez pour le représenter. Cela détermine l’énergie ou la Shakti qu’il libère et par conséquent l’effet qu’il aura sur votre conscience.

La Pratique d’Accord à l’Ishta Devata révèle qu’il y a une influence cosmique qui existe antérieurement aux Forces de la Nature. Cette énergie cosmique est la source de toute l’énergie et de tout le pouvoir dans les êtres sensibles et dans la nature.

L’Ishta éveille une réalisation de votre unité avec cette énergie cosmique. Il vous rapproche d’un concept plus mûr et plus exact de Réalité. Vous devenez conscients que les royaumes intérieurs où vous existez sont bien plus complexes et variés que vous le supposiez et pourtant, en même temps, beaucoup plus homogènes.

Cette vérité n’est pas découverte par une étude intellectuelle. Elle n’est révélée qu’à travers l’expérience directe.”

Je veux suivre ce cours

Dans ce court manuel passionnant, Ishta Devata, Le Lien Symbolique entre Vous et le Monde Divin, Kriyananda explique comment utiliser notre “divinité choisie” comme Porte d’entrée vers le Soi Intérieur et en recevoir maintes Bénédictions à tous les niveaux de votre être.

Puisse cette pratique vous révéler les effets galactiques de l’harmonisation à cette énergie cosmique émanant de votre Ishta Devata qui vous enveloppera, vous protégera et vous nourrira de Sagesse, transformant ainsi à tout jamais votre vie terrestre et spirituelle !

Pour accéder à ce cours, vous avez besoin de Ishta Devata, Lien Symbolique entre Vous et le Monde Divin.

Kriya Yoga : 5 champs de Forces nous contrôlent

Soleil, champs de force

Le seul Yoga dont parle Sri Patanjali est le Kriya Yoga exposé dans cet ouvrage : Les Kriya Yoga Sutras de Sri Patanjali : La Science de l’Illumination.

“Le Livre II de Sri Patanjali est le cœur de son Yoga puisqu’il traite des diverses pratiques du Yoga. Le Yoga n’est pas une théologie ou une philosophie disant que vous devez croire et penser comme je pense. C’est ce qui m’a attiré d’abord vers ce sujet sacré il y a plus de soixante ans.

Ce Deuxième Livre traite des techniques et pratiques du Kriya Yoga qui vous permettent d’expérimenter, de voir et de comprendre le Cosmos : passé, présent et futur ; dense, subtil ou super-subtil. Vous pouvez alors comprendre et appliquer les Lois de Causalité.

Chaque Esprit Individuel est unique et se manifeste comme :

  • structure physiologique,
  • structure émotionnelle,
  • structure psychologique,
  • structure karmique et
  • structure Atmique.

Les forces qui vous contrôlent au premier niveau sont les schémas physiologiques. Ceux-ci sont fixés à la naissance physique à la fois comme héréditaires et Samskaras. Seule une profonde Thérapie Yoga les modifiera.

Les forces qui vous contrôlent au deuxième niveau sont les schémas émotionnels. Ceux-ci sont fixés par les expériences des vies passées et aussi de cette vie. L’ordre dans lequel surviennent ces schémas rend une personnalité différente et/ou unique.

C’est l’histoire d’un homme qui avait le karma d’être pauvre. Tous les créanciers essayaient de l’attraper pour obtenir son argent ou le mettre en prison. Il s’enfuit vers son oncle riche qui vivait dans une autre partie du pays. Sa vie dépend du schéma des événements. Lequel se produira d’abord ? Atteindra-t-il d’abord l’oncle riche ? Ou les créanciers l’atteindront-ils d’abord ? Sa vie dépend de l’ordre des événements. Aussi donc de chaque vie humaine. La vie est principalement sujette aux attitudes qui surviennent à cause de l’ordre des événements.

Par exemple, une personne qui n’est pas privée d’amour dans l’enfance n’aura pas de gros problèmes si l’amour lui est refusé plus tard dans la vie. Cependant, une personne privée d’amour dans l’enfance aura de gros problèmes si l’amour lui est refusé dans sa jeunesse.

 Le troisième niveau de forces qui agissent sur vous sont les schémas psychologiques qui sont différents des schémas émotionnels !

 Ces deux concepts – émotionnel et psychologique – sont différents plus distinctement en Yoga qu’en psychologie occidentale. En Yoga, on parle du cerveau, de la conscience incarnée, de la conscience désincarnée, et des concepts de Manas, Chitta, Ahamkara, Buddhi et Mahat :

  • Manas est le mental,
  • Chitta est la substance mentale,
  • Ahamkara est la conscience égotique
  • Buddhi est le processus discernant,
  • Mahat est l’intelligence.

Le quatrième niveau de forces qui vous affectent se réfère au champ de forces karmiques, aux schémas karmiques.

Ce karma dit si vos champ de forces biochimiques sont équilibrés ou déséquilibrés. À la naissance certains commencent à pleurer et à crier. Quand ils meurent soixante-cinq ans plus tard, ils pleurent et crient toujours. Certains à la naissance sont très passifs et apathiques. Quand ils meurent soixante-dix ans plus tard, ils sont toujours passifs et apathiques. Certains à la naissance sont très paisibles et quand ils meurent ils sont toujours paisibles.

La plupart des gens ne changent pas le champ de forces de leur biochimie. Les changements biologiques peuvent s’opérer en passant à une alimentation différente de celle de l’enfance. Les changements peuvent aussi être apportés par la conscience, par Tapas ou par la méditation qui ajoute certaines choses aux Banques Karmiques. En pratiquant le Yoga, on la capacité de dépasser cette biochimie et donc le corps, le mental et l’ego.

Le cinquième niveau de forces qui vous affectent sont les schémas spirituels. Ces derniers sont le champ de forces du Soi. L’Esprit n’est pas une chose conditionnable. Vous ne pouvez le soumettre à un lavage de cerveau. Vous ne pouvez le détremper chimiquement. Vous ne pouvez l’assommer avec des drogues. Vous ne pouvez le déformer avec des mensonges. Il est pré-éminemment Lui-même et on ne peut le manipuler. Il n’a pas de karma ; il ne peut être agi par le karma. Cependant, il peut être plongé dans l’inconscience. Et c’est tout le sujet du Yoga : ôter les voiles qui dissimulent l’Esprit Pur. C’est l’objet du Deuxième Livre de Patanjali.

Sri Patanjali parle du Kriya Yoga et des techniques yoguiques. Les techniques données ne devraient être utilisées que si elles sont compatibles avec vous. Sinon, engrangez-les dans vos banques mémorielles. Peut-être pourrez-vous les partager plus tard avec d’autres pour qui elles sont compatibles.”

Commander Les Kriya Yoga Sutras de Sri Patanjali : La Science de L'Illumination

Goswami Kriyananda in Les Kriya Yoga Sutras de Sri Patanjali : La Science de l’Illumination.

La Valeur Mystique de Vos États de Rêve

Dreamcatcher, attrape rêves

Chaque état de conscience que vous avez a un ressenti, chaque rêve a un ressenti. Chaque symbole de rêve, chaque symbole de votre vie a un ressenti. Chaque personne a un ressenti, chaque fleur a un ressenti, chaque couleur a un ressenti, tout a une vibration spécifique que nous pouvons, plus que toute autre chose, capter comme un ressenti.

Peu d’entre nous sont clairvoyants. Peu d’entre nous peuvent voir l’avenir. Peu d’entre nous ont la clairaudience dans laquelle nous pouvons entendre des choses provenant d’autres plans de conscience. Mais nous avons tous le clair-ressenti.

Nous avons tous cette sensibilité et comme, grâce au Yoga, nous disciplinons nos mentaux et nos corps, et nos âmes et nos pistes mémorielles, et nos chakras et nos nadis, nous nous éloignons de notre émotionalité et nous sommes capables de ressentir.

Et c’est le ressenti qui génère la conscience de l’avenir. C’est le ressenti qui est la gomme magique capable d’effacer le karma négatif et les symboles de rêves négatifs qui sont l’un des principaux véhicules par lesquels les forces précipitantes descendent du plan causal à travers l’astral supérieur, dans l’astral inférieur, dans l’état de rêve, jusqu’au monde physique, l’état de veille du monde physique.

En atteignant un état de ressenti, nous pouvons neutraliser le champ énergétique négatif des rêves. C’est comme avoir une bombe dont l’un de ces mécanismes de minuterie à la batterie tic-taque, prête à exploser. Désamorcer la bombe peut être très dangereux mais si vous retirez simplement la batterie, tout s’arrête.

De même, si vous avez un morceau de karma au chakra Saturne ou Mars et que nous retirons l’énergie de ce chakra, nous neutralisons l’énergie, alors le karma est là mais il est dévitalisé, il ne peut pas fonctionner. Il ne peut pas se manifester, et nous pouvons l’adoucir dans une grande mesure.

Ainsi, à mesure que nous pénétrons de plus en plus profondément dans notre conscience des rêves et des symboles oniriques, commençons-nous à faire face à toute force menaçante, que ce soit dans un rêve ou dans notre vie éveillée, et à diffuser le pouvoir de la force négative de ce rêve ou de cet état de conscience ou de cette forme-pensée ou de cette émotionalité qui en découle.

Bref nous pouvons réécrire la fin d’un rêve en une fin très positive, adoucir le karma, parfois même neutraliser totalement le karma émotionnel.

Je veux suivre ce cours

— Goswami Kriyananda in Communiquez avec vos Rêves !

Communiquez avec vos Rêves !

Paul Gauguin, Le Rêve

Chaque état de conscience que vous avez a un ressenti, chaque rêve a un ressenti. Chaque symbole de rêve, chaque symbole de votre vie, a un ressenti. Chaque personne a un ressenti, chaque fleur a un ressenti, chaque couleur a un ressenti, tout a une vibration spécifique que nous pouvons, plus que toute autre chose, capter comme un ressenti.

Peu d’entre nous sont clairvoyants. Peu d’entre nous peuvent voir l’avenir. Peu d’entre nous ont la clairaudience dans laquelle nous pouvons entendre des choses provenant d’autres plans de conscience. Mais nous avons tous le clair-ressenti.

Nous avons tous cette sensibilité et comme, grâce au Yoga, nous disciplinons nos mentaux et nos corps, et nos âmes et nos pistes mémorielles, et nos chakras et nos nadis, nous nous éloignons de notre émotionalité et nous sommes capables de ressentir.

Et c’est le ressenti qui génère la conscience de l’avenir. C’est le ressenti qui est la gomme magique capable d’effacer le karma négatif et les symboles de rêves négatifs qui sont l’un des principaux véhicules par lesquels les forces précipitantes descendent du plan causal à travers l’astral supérieur, dans l’astral inférieur, dans l’état de rêve, jusqu’au monde physique, l’état de veille du monde physique.

En atteignant un état de ressenti, nous pouvons neutraliser le champ énergétique négatif des rêves. C’est comme avoir une bombe dont l’un de ces mécanismes de minuterie à la batterie tic-taque, prête à exploser. Désamorcer la bombe peut être très dangereux mais si vous retirez simplement la batterie, tout s’arrête.

De même, si vous avez un morceau de karma au chakra Saturne ou Mars et que nous retirons l’énergie de ce chakra, nous neutralisons l’énergie, alors le karma est là mais il est dévitalisé, il ne peut pas fonctionner. Il ne peut pas se manifester, et nous pouvons l’adoucir dans une grande mesure.

Ainsi, à mesure que nous pénétrons de plus en plus profondément dans notre conscience des rêves et des symboles oniriques, commençons-nous à faire face à toute force menaçante, que ce soit dans un rêve ou dans notre vie éveillée, et à diffuser le pouvoir de la force négative de ce rêve ou de cet état de conscience ou de cette forme-pensée ou de cette émotionalité qui en découle, bref nous pouvons réécrire la fin d’un rêve en une fin très positive, adoucir le karma, parfois même neutraliser totalement le karma émotionnel.

Je veux suivre ce cours

-- Goswami Kriyananda in Communiquez avec Vos Rêves !

Pour accéder à ce cours, vous avez besoin de Communiquez avec vos Rêves !.
0
Votre panier est vide

Il semblerait que vous n'ayez pas encore ajouté d'articles à votre panier.

Parcourir les produits
Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

La Lettre du Kriya vous donne chaque mois les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés.

Vous êtes maintenant abonné(e) !