Sélectionner une page

L’Istha vous guide sur les Quatre Chemins du Yoga

Etudiants, Disciples,

La Leçon #3 du Niveau III de La Science Mystique du Kriya Yoga : “TRANSFORMEZ VOTRE VIE GRâCE A L’ISHTA KRIYA YOGA” est parue.

Bonne Pratique !

“… Souvent nous prenons des résolutions pour affecter des changements positifs via le pouvoir de la volonté, mais la volonté seule est insuffisante.

Le mental subconscient résiste à la volonté en faisant surgir des mémoires anciennes pour contrecarrer ces résolutions ardentes. Le pouvoir de la volonté est aisément surpassé par des vagues de mémoires et l’habitude.

Mais à travers la pratique synergétique de la volonté (iccha), de la connaissance (jnana) et de l’action (Kriya), les obstacles dans le mental peuvent se vaincre graduellement et harmonieusement.

L’Ishta vous donne un refuge dans des moments où les habitudes et les anciennes mémoires surpassent votre volonté et votre résolution.

L’Ishta projette un Feu céleste qui peut fondre habitudes rigides et vieilles mémoires et transmuer le pouvoir derrière ces mémoires dans les attributs que vous souhaitez apporter dans votre monde. Ce mouvement de la conscience mondaine à la conscience supérieure est la base de l’Ishta Kriya Yoga.”

Goswami Kriyananda, La Science Mystique du Kriya Yoga, Niveau III, Leçon #3

Le Chemin – VII – L’Etat de Grâce et de Bonheur

Le Chemin – VII – L’Etat de Grâce et de Bonheur

Goswami Kriyananda répond à cette question de Sylvia : “Suivre le souffle sans le contrôler, cela nous aide-t-il à ne pas interférer avec autrui ?”

Quand nous respirons, le souffle va et vient du côté droit Solaire du pouvoir, de la logique masculine au côté gauche Lunaire de l’inspiration, des rêves, de l’émotionalité et inversement, ou de Pingala à Ida et de Ida à Pingala.

L’ego se situe dans ces deux royaumes. Or, tant que nous fonctionnons via le soi égotique, nous tendons à être contrôlés par d’autres pensées égotiques.

Si nous laissons le souffle se respirer de lui-même, l’amplitude de ce va-et-vient diminue jusqu’à  se fixer dans le canal central, en Sushumna nadi, le Feu Divin, lieu de la Pure Conscience, de la Félicité Anandique, du non-jugement car là  se perd le facteur-clé de l’ego, le fait de juger…

— Goswami Kriyananda

Le Chemin – VI – Méditation : Les Débuts

Le Chemin – VI – Méditation : Les Débuts

A la question de Sylvia, “EST-IL IMPORTANT DE RESTER IMMOBILE ?”, Goswami Kriyananda répond :

A 100% ! Trouvez un endroit tranquille, ne faites rien ; au bout de quelque temps, l’ennui paraissant, vous vous décidez alors à penser, passant ainsi du royaume physique au royaume mental.

Dans cette immobilité, le mental est plus libre d’attirer un supplément d’énergie pour penser à ce qui se manifeste : Qu’est-ce qui est important ? Qu’est-ce qui fonctionne ? Qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? Pourquoi suis-je malheureux ? Comment faire pour être plus heureux ? Comment rendre les gens autour de moi plus heureux ? … ce sont là  les premiers stades de la méditation.

Dans cette vidéo, Goswami Kriyananda explique que le temps tranquille de la méditation nous offre de fabuleuses révélations, entre autres que tout commence à l’intérieur de notre tête : le karma créé mentalement se cristallise pour devenir verbal et finit par s’actualiser dans le plan physique…

— Goswami Kriyananda

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}