Sélectionner une page

Goswami Kriyananda répond à cette question de Sylvia : “Suivre le souffle sans le contrôler, cela nous aide-t-il à ne pas interférer avec autrui ?”

Quand nous respirons, le souffle va et vient du côté droit Solaire du pouvoir, de la logique masculine au côté gauche Lunaire de l’inspiration, des rêves, de l’émotionalité et inversement, ou de Pingala à Ida et de Ida à Pingala.

L’ego se situe dans ces deux royaumes. Or, tant que nous fonctionnons via le soi égotique, nous tendons à être contrôlés par d’autres pensées égotiques.

Si nous laissons le souffle se respirer de lui-même, l’amplitude de ce va-et-vient diminue jusqu’à  se fixer dans le canal central, en Sushumna nadi, le Feu Divin, lieu de la Pure Conscience, de la Félicité Anandique, du non-jugement car là  se perd le facteur-clé de l’ego, le fait de juger…

— Goswami Kriyananda

À LIRE AUSSI:   L'Élément Terre : le mouvement de l'Esprit dans le Temps
Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.
Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

La Lettre du Kriya vous donne chaque mois les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés.

Vous êtes maintenant abonné(e) !

Pin It on Pinterest

Share This