Sélectionner une page

Après Comprendre la Mort selon la Philosophie du Yoga et Y'a-t-il un lien entre vie terrestre et après-vie ?, voici le troisième et dernier article de Goswami Kriyananda concernant les questions sur la mort, l'art de mourir et la renaissance.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de cet Enseignement dans le cours en ligne Le Voyage de l’Âme sur le Chemin Onirique Subtil.

 

1. La Mort du Corps Physique

Lorsque vous êtes en vie, vous fonctionnez avec vos cinq organes des sens et votre mental. Ces six niveaux de conscience opèrent à un niveau dense de conscience. Cependant lorsque le corps physique commence à mourir, le complexe corps-mental perd cette faculté de maintenir ces niveaux fixes et denses de conscience. Ainsi, ils commencent à être ré-assimilés dans des états plus subtils jusqu'à ce que l'individu soit incapable d'utiliser ces organes sensoriels grossiers et donc qu'il ne soit plus capable d'entrer en relation avec le monde extérieur. Ainsi, l'individu est projeté dans son monde intérieur : le monde du Mental Subconscient.

A la mort du corps, ce processus de dissolution se poursuit jusqu'à ce que la personne passe au-delà des objets subtils de perception et entre dans le mental subconscient. La conscience d'une lumière demeure et elle est mentionnée par beaucoup comme la lumière claire de la mort. C'est une erreur. C'est la lumière claire de la vie vue par les mystiques, les yogis et les pratiquants avancés de la méditation lorsqu'ils entrent en méditation profonde , dans leur corps ou en dehors. C'est un état super-subtil de conscience au-delà des objets denses ou subtils, et même au-delà du nom et de la forme. Cette lumière porte avec elle un état de ressenti, un état de non-émotion. Les émotions portent avec elles une histoire. Un état de ressenti n'a pas d'histoire : c'est un état de conscience purement noétique.

Dans le processus de la mort, le corps subtil quitte sa maison terrestre qui est le corps physique. Ce corps subtil est mieux connu sous le nom de Corps Astral dans lequel le Mental Super-Subtil existe. Le processus de mort se termine lorsque cet état de mental quitte le corps dense. Pour une personne normale, cet état d'inconscience est très similaire au sommeil pendant lequel il peut y avoir une lueur de conscience passagère comme dans le cas des rêves. Les mystiques, les yogis et les méditants, cependant, conservent leur conscience et sont conscients de la vie de "L'Autre Côté", que l'on peut appeler le Monde Astral avec ses nombreux plans d'existence.

2. La Vie dans l'Astral

Pour la personne moyenne, cet état de mort est simplement un long sommeil sans rêves dans l'inconscience. Après un moment, l'état mental de l'individu se transforme en ennui et en impatience et cherche à nouveau stimulation et amusement. Ainsi, il se réveille à un nouveau niveau de conscience, comme l'état de sommeil se transforme en état d'éveil, et commence son incarnation semi-consciente dans l'astral, en reprenant souvent le pattern de la vie de la dernière incarnation astrale. L'âme travaille là sur son karma astral plus subtil et accélère son évolution, diminuant ainsi le nombre d'incarnations terrestres nécessaires pour atteindre la Conscience Cosmique.

Le mental typique n'est pas satisfait de ces expériences astrales subtiles. Il se languit de quelque chose que la vie astrale ne peut pas offrir : des expériences dites terrestres, denses. Ainsi, la personne se promène d'expérience en expérience et de lieu en lieu. Lorsqu'un certain niveau d'impatience est atteint, l'individu entre dans ce que l'on appelle le Théâtre Cosmique et dans lequel il n'y a qu'un siège et un écran à 360°. Le film commence avec des sortes d'images-flash, qui sont très subtiles et non-émotionnelles. Ces symboles n'intéressent pas la personne, alors les images deviennent d'un contenu moins subtil et plus émotionnel. A un certain point, la personne devient intéressée par un symbole et les flashes deviennent des vignettes.

Si l'intérêt n'est pas maintenu, les vignettes stoppent et les symboles recommencent à se succéder, mais de moins en moins subtils et de plus en plus émotionnels. Si les vignettes retiennent l'intérêt de la personne, elles se transforment en films. A un moment pendant le film, le fond du théâtre s'ouvre et la personne descend vers un théâtre plus bas. Cependant, les cryptogrammes vus dans le film sont enregistrés dans les Banques Mémorielles de la personne comme des symboles divers. Le même processus se produit dans le deuxième théâtre cosmique, et à nouveau les cryptogrammes vus dans le film sont enregistrés dans l'âme comme des symboles divers.

À LIRE AUSSI:   Le Mystère des Transits, 2ème Tome de la Trilogie de G. Kriyananda, est paru !

Le fond du théâtre s'ouvre et l'individu descend gentiment dans le troisième et dernier théâtre dans lequel le même processus se répète. Le sol s'ouvre et l'âme descend dans le plan terrestre, emportant avec elle ces symboles variés enregistrés dans sa banque mémorielle. Ces symboles divers sont les codes ésotériques du Soleil, de la Lune et de l'Ascendant (constellation zodiacale présente à l'horizon au moment de la naissance).

3. Le Karma de l'Âme

Certaines écoles de pensée appellent ces trois symboles les trois désirs. En Kriya Yoga, ce sont les trois Clés Karmiques par lesquelles l'individu commence sa recherche d'un temps et d'un lieu pour la manifestation de ces karmas. Karma signifie la réaction résultant de chaque action - mentale ou physique. Le mot action signifie ici pensée, parole et action. D'abord il y a la pensée, puis nous verbalisons cette pensée et puis le mot prononcé se transforme en action physique.

Le Concept de Karma a existé dans la philosophie indienne depuis la préhistoire. Le concept yoguique de karma est plus complexe que dans les autres écoles de pensée car il fait la distinction entre les différents types de karma. La loi du karma rend clair le lien entre la pensée et les actions physiques et la réaction résultant de ces forces. Parfois, ces réactions s'ensuivent immédiatement ; à d'autres moments, elles se manifestent plus tard dans la vie.

Plus clairement, selon la Loi du Karma, "La pensée limitée conduit à des mots limités qui conduisent à des actions limitées, qui conduisent à une vie limitée ; des pensées non-limitées conduisent à des mots non-limités qui conduisent à des actions non-limitées, qui conduisent à une vie non-limitée". Cela signifie que ce que vous êtes devenu a été déterminé par les pensées principales que vous avez eues dans votre mental et ce que vous deviendrez sera déterminé par les pensées principales que vous avez dans votre mental. Parce que nous sommes tous liés les uns aux autres par un Champ de Forces Morphogénétique, il importe de réaliser que les états limités sont liés non seulement aux individus mais aussi aux familles et aux groupes.

Puisque la plupart des humains créent plus de karma que ce qui peut être réalisé dans une vie, cela requiert une vie supplémentaire pendant laquelle ce karma non-rempli peut se réaliser. Les effets du karma se manifestent le plus souvent sur une très longue période, couvrant plus d'une incarnation. Ainsi, la réincarnation est un facteur lié à cette loi du karma.

4. Le Choix de nos Parents

L'étape suivante dans le processus de réincarnation consiste à trouver un corps féminin à habiter pour être capable de réaliser le karma plus dense de l'âme. Une fois que l'âme a trouvé une femme qui semble être en harmonie avec son karma, l'âme entre dans son corps et commence à circuler autour de sa colonne vertébrale astrale pour voir si son karma est compatible avec le sien. (A ce moment là, la femme se sent enceinte ; mystiquement, elle l'est). Si son schéma karmique n'est pas compatible avec celui de la femme, l'âme continue à chercher une mère potentielle. Une fois qu'elle a trouvé une femme avec un karma assez compatible, l'âme opère trois Cycles de Circulation dans la colonne et se fixe dans le corps de la mère.

Puis, dans les trois mois, le père ajoutera son karma à celui de la mère. Le karma du père doit être compatible avec celui de la mère (qui doit être compatible avec celui de l'enfant). Il est vital de comprendre que le karma de l'enfant peut être et est effectivement prépondérant sur le karma des parents. Le karma de l'enfant est la force majeure. En d'autres termes, dans le karma de la mère, il existe déjà le schéma karmique du père.

À LIRE AUSSI:   Le Chemin - III - Le 'Séminaire' : Apprendre à Servir la Vie

Par exemple, si le karma de l'enfant est d'être la première personne à poser le pied sur la Lune, le karma de la mère et du père est d'avoir un enfant qui sera la première personne à poser le pied sur la Lune. Si le karma de l'enfant est de mourir à trois ans, les parents doivent avoir le karma de perdre un enfant à l'âge de trois ans. Bref, le karma des trois personnes doit fusionner et être compatible.

Souvent, un enfant meurt avant de naître physiquement, que ce soit par fausse couche ou par avortement. Comme indiqué, le facteur important ici est que le karma de l'enfant va être plus fort que celui de la mère, et ainsi la mère n'a que peu voire pas du tout son mot à dire. (Oui, je suis en train de dire que la position des Mystiques est que c'est l'enfant qui cause la fausse couche. L'enfant peut forcer la mère à faire un avortement.) Ils peuvent se rencontrer à nouveau dans un autre temps. Ce n'est pas un acte délibéré de l'enfant ; c'est plutôt que le karma de l'enfant contrôle sa vie. Cependant, même si l'enfant vit dans l'utérus pendant seulement un mois, cela a été une expérience significative, pendant laquelle la mère et l'enfant se sont aimés, ont partagé des expériences ensemble en neutralisant du karma et en accélérant l'évolution de la mère.

5. Le Facteur Spirituel

Lorsque l'enfant naît, il grandit avec une personnalité distincte, ce qui nous amène à débattre de qui, de l'hérédité ou de l'environnement, est responsable du caractère de l'enfant. Soyez conscient que les gens ont toujours débattu sur une fausse question mal posée. La façon dont la question est posée présuppose que l'un ou l'autre est responsable. Les gens n'ont pas compris cette erreur.

De même que les facteurs génétiques aident à donner forme aux caractéristiques de la personne et que les conditions environnementales aident également à former la personnalité, il y a aussi un facteur ésotérique prépondérant qui organise et catégorise ces deux sous-facteurs fondamentaux. C'est le karma, le Karma de la Conscience. Cette Loi Spirituelle est prépondérante sur l'hérédité et l'environnement.

C'est le facteur spirituel qui conduit l'âme à choisir son environnement et le couple qui sera ses parents, sélectionnant ainsi ses schémas génétiques nécessaires à la réalisation de son karma. Par exemple, un couple peut avoir quatre bébés parmi lesquels trois ont une maladie héréditaire due aux parents. L'un des enfants, cependant, choisit de ne pas avoir cette maladie en choisissant le moment de sa naissance. Le patrimoine génétique des parents est en rotation et c'est seulement à un moment donné que le gène de la maladie se manifeste. Sinon, les quatre bébés auraient la maladie. Le moment choisi est tout : Le bébé choisit le moment, les parents et les circonstances dans lesquelles il va naître et choisit ainsi karmiquement à la fois son hérédité et son environnement. Ainsi, la question de la personnalité n'est pas seulement une question d'hérédité ou d'environnement. Ce sont des forces mineures comparées à la loi spirituelle qui provoque la personnalité comme la cause de l'épanouissement du bébé et lui permet de rencontrer et de manifester son karma auto-créé.

6. La Pré-Existence de l'Âme (Réincarnation)

Lorsque l'enfant naît, la famille partage le karma de l'enfant, ce qui crée maintenant un karma de groupe. En re-naissant, l'enfant s'est ré-incarné. Ce n'est pas une idée uniquement des philosophies orientales. La réincarnation était une croyance commune en Occident jusqu'à 553 après J.-C. lorsqu'elle fut abandonnée par l'église occidentale au second Concile de Constantinople quand l'église a cherché à supprimer la doctrine de la préexistence de l'âme. Jusqu'à ce moment là, on croyait que l'Esprit était immortel. Parce qu'il était immortel, il devait avoir eu une préexistence avant de venir sur Terre. L'église a commencé à se poser des questions sur où étaient ces êtres préexistants avant qu'ils naissent en tant qu'humains.

À LIRE AUSSI:   L'éclipse Lunaire du 31 janvier 2018 : La Lune Bleue de Sang

Les premiers Chrétiens soutenaient les croyances et les principes de la préexistence de l'âme. Selon Justin Martyr (100-165 après J.-C.), l'âme habitait un corps humain plus d'une fois. D'après Origène (185-254 après J.-C.), le plus proéminent des Pères de l’Église, "l'âme qui est immatérielle et invisible dans sa nature, n'existe pas dans un endroit matériel sans avoir un corps adapté à la nature de cet endroit. En conséquence, à un moment donné, elle délaisse un corps qui était nécessaire auparavant mais qui n'est plus adapté dans son état modifié et l'échange pour un second". Pour Saint Grégoire (357-432 après J.-C.), il était absolument nécessaire que l'âme soit guérie et purifiée. Si cela n'a pas lieu pendant la vie sur Terre, cela doit s'accomplir dans les vies futures.

La vraie doctrine de la préexistence de l'âme ou la croyance en la réincarnation est l'enseignement le plus significatif et le plus important de la Chrétienté. Lire les textes des Saints vous donnera une information plus précise. Origène, Saint François d'Assise, Johannes Scotus, Tomasso Campanella, Saint François-Xavier, Saint Bonaventure et Saint Ignace de Loyola n'en sont que quelques exemples. Eux et d'autres vous rendront conscient de cette vérité étonnante cachée par l'église depuis de nombreux siècles.

Certains des livres apocryphes de la Bible chrétienne parlent de la doctrine de la réincarnation en ces termes : "Si elle devait pêcher une fois, deux fois ou trois fois, ils (les Anges) rejetteraient cette âme, la renvoyant à nouveau dans le monde selon la forme du pêché qu'elle a commis."

7. La Vie Terrestre est la Vie Spirituelle

Après la mort du corps physique, la personnalité de l'individu devient de moins en moins attachée à la conscience externe et aux pensées superficielles. Elle se ré-associe rapidement avec l'énergie émotionnelle la plus forte de l'incarnation passée. Après la complétion du processus de mort, la Conscience de Soi conditionnelle se rassemble progressivement autour des schémas instinctifs et involontaires de son âme, c'est à dire de ses banques mémorielles.

Comme le corps astral s'affaiblit, les schémas mentaux des vies passées accumulées se mettent en place dans une série d'expériences progressives qui, pour la plupart des gens, ressemblent de façon très proche aux vies passées. Les vies terrestres ressemblent aux vies passées. Bref, selon le Mystique, la vie terrestre est la vie spirituelle. Améliorez votre vie terrestre et vous améliorerez votre vie astrale. Améliorez votre vie astrale et vous améliorerez votre vie spirituelle.

Lorsque la réincarnation se manifeste, la banque mémorielle tend à retourner vers le même plan de conscience avec les mêmes schémas karmiques. Très peu a été appris des expériences de la vie terrestre ou de la vie astrale. En général, le karma créé dans la vie terrestre doit être réalisé dans la vie terrestre et le karma créé dans la vie astrale doit être réalisé dans la vie astrale. Pour le Terrien moyen, les karmas sont réellement les mêmes schémas. C'est comme vivre et rêver. Nous rêvons ce que nous vivons et nous vivons ce que nous rêvons.

A moins que quelque chose ne soit fait pour gagner un plus grand degré de Conscience de Soi, le cycle de réincarnation n'est que cela : un cycle. Cependant, si nous nous plongeons profondément dans l'état de rêve et que nous devenons plus conscients du rêveur, le cycle devient une spirale. Si nous nous plongeons profondément dans la méditation et devenons plus conscient du méditant, le cycle devient une spirale et nous commençons à nous libérer.

Shanti & Prem,

-- Goswami Kriyananda in Mort, Transition, Renaissance: Le Voyage de l’Âme sur le Chemin Onirique Subtil

Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.
Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

La Lettre du Kriya vous donne chaque mois les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés.

Vous êtes maintenant abonné(e) !

Pin It on Pinterest

Share This