Sélectionner une page

"Tout ne peut être changé instantanément. La vie peut être changée mais savons-nous entendre ?"

C'est difficile à croire mais si l'on regarde les livres d'histoire, il y a aucune raison que le Titanic ait sombré. Il n'y a aucune raison que ces 1516 personnes dussent mourir dans cette tombe de glace en 1920. En fait ce fut la pensée gelée, la non-entente, la non-écoute, les préjugés enfermés dans des pensées qui le firent sombrer. Cette étonnante version de cet épisode tragique nous fait réfléchir sur la nécessité de nous libérer de notre pensée compartimentée, et d'écouter avec sagesse les signaux d'obstacles dans votre vie qui nous conduisent vers la sécurité.

Trois jours après que le Titanic ait quitté son dock à Queenstown, les membres d'équipage furent avertis par câble que de grands icebergs se trouvaient sur son passage. L'opérateur-radio lut le message, s'esclaffa et le jeta. Pourquoi le jeta-t-il ? Il le jeta parce qu'on lui avait dit que le Titanic était insubmersible. Cela s'appelle être cadenassé dans les concepts.

Quelques heures plus tard, arriva un autre câble disant que des icebergs se trouvaient sur son passage. L'opérateur-radio entendit le message arrivé en Anglais, mais il ne l'écrivit pas, après tout le Titanic était insubmersible.

Une heure plus tard un autre message arriva, "Alerte-Alerte-Alerte- Icebergs sur votre passage - Icebergs devant vous". Cette fois l'opérateur l'écrivit, le tendit au capitaine qui le lut et le remit sans commentaires à l'administrateur général qui était la White Star Line à cette époque. Celui-ci le lut et le jeta à la poubelle. Après tout, le Titanic était insubmersible. Rien ne fut fait.

Une heure plus tard un quatrième message arriva qui disait, "Dites à l'équipage de surveiller à cause des icebergs". Ce fut tout. Le capitaine continua de conduire à pleine vitesse 22 nœuds/h.

Un cinquième avertissement arriva à 9h30. Toujours pas de ralentissement. Toujours pas d'observation. 22 nœuds devant.

A 11h30 leur fut donnée une dernière chance. En direction de la cabine-radio arriva le son crépitant d'un autre bateau pas très loin, "Hey, ici le Californian ! Je ne sais pas pour vous mais nous sommes totalement coincés, pris dans la glace et cernés par un champ d'icebergs tout autour de nous". A ce point l'opérateur-radio du Titanic le coupa en disant, "Taisez-vous, vous obstruez ma ligne", et l'autre coupa.

10 minutes plus tard le veilleur hurla "Iceberg devant". Mais mes Bien-aimés, il est une chose que nous ne réalisons pas : vient un moment où cela arrive trop tard. Une entaille de 100 m fendit l'insubmersible et les 16 compartiments étanches devinrent tous inutiles. "Tout ira bien" dit le capitaine, "Après tout, ne dérangez pas les gens, nous sommes sur un paquebot insubmersible". Mais le bateau ne put gérer cette brèche de 100 m. L'un des rivets céda et un autre puis un autre encore, encore et encore.

Finalement on demanda aux passagers de se diriger vers les chaloupes. Ils dirent, "C'est quoi une chaloupe ?" On ne leur avait jamais montré les chaloupes. On ne leur avait jamais montré les consignes d'évacuation de sécurité. Après tout, le Titanic était insubmersible.

Quand on annonça que le bateau sombrait pour de bon, les gens ne se rendirent pas aux chaloupes parce qu'ils savaient que ce devait être une erreur, que ce ne pouvait pas être ce qu'ils avaient entendu. Après tout, le Titanic était insubmersible. Ils étaient certains qu'à un certain point le bateau n'irait pas de tout son long sous l'eau. Après tout, il est insubmersible.

Alors 1500 personnes moururent cette nuit-là. Elles n'auraient vraiment pas dû mourir, mes Bien-aimés. C'est une tragédie. Une tragédie parce qu'on n'écoute pas. Le message que je transmets, et c'est un message important ce matin, c'est : le Guru donne des messages, l'enseignant transmet des messages, les Écritures donnent des messages et ce sont des messages d'amour, ce sont des messages de "Danger devant" et nous pensons qu'après tout nous sommes insubmersibles.

Or je vous le dis, ce que l'homme construit est en vérité submersible. Nous espérons et j'espère que ce message plus lourd que d'habitude vous fait prendre conscience que vous devez vous libérer de votre pensée compartimentée. Vous devez analyser et méditer sur votre rêve, avancer prudemment dans ce rêve, et écouter attentivement et avec sagesse les signaux d'obstacles dans votre vie, les panneaux qui nous conduisent vers la sécurité dont la plupart d'entre nous pensons que ce sont des signaux d'agitations et d'irritations à écarter.

C'est mon espoir que votre bateau spirituel ne sombrera jamais à cause de votre enfermement dans l'ignorance, ou le mien pour moi.

Shanti,

Goswami Kriyananda in Les Séries de la Nouvelle Lune

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

La Lettre du Kriya vous donne chaque mois les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés.

Vous êtes maintenant abonné(e) !

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}
Share via
Copy link