Sélectionner une page
Pratiques yoguiques : qu'avons-nous ramené de nos vies passées ?

Pratiques yoguiques : qu'avons-nous ramené de nos vies passées ?

Quelles pratiques yoquiques avons-nous travaillées dans cette incarnation et qu'avons-nous ramené de nos vies passées ?

Samadhi et Science de l'Illumination

Le Yoga est l'étude et la pratique de la contemplation ou Samadhi. Quand tous les mouvements, toutes les énergies de la matière mentale sont réduits au silence ou neutralisés, il reste un état de réalisation directe appelé Samadhi.

Bien que chaque moment du mental surgisse du Sol Universel et que chaque moment se redissout dans cette Terre Universelle, tous les moments ne sont pas auspicieux pour la même chose. Quand l'étudiant s'attelle à un ensemble de pratiques yoguiques, il est supposé être prêt pour l'étude de cette science supérieure : La Science de l'Illumination.

La quiétude de notre mental

Quelles sont les choses que l'on a pratiquées dans cette incarnation ? Qu'a-t-on ramené de vies passées de pratiques ? C'est la quiétude de notre propre matière mentale. Quiétude signifie simplement un mental quotidien non-émotionnel, paisible.

Le mental est dans un état d'abstention ; un état de retrait des intérêts matériels et donc libre de conflits. Des obstacles peuvent exister, mais les conflits ont été résolus. Quand on prend sa vie mentale quotidienne et que l'on commence à atteindre les profondeurs intérieures plus profondes, cette quiétude se déploie en Samadhi.

Quand la matière mentale est contrainte, il est possible d'entrer en méditation. La contrainte provoque vraiment une Conscience de la Terre Éternelle. Donc, on est patient non seulement avec le monde mais d'autant plus avec son propre Soi. Aussi est-il très facile pour une personne d'entrer plus profondément dans un état méditatif productif de Samadhi.

Ici, il y a même une plus grande libération des conflits si bien qu'en évoluant, on trouve davantage de joie, de sagesse et d'amour désintéressé. Donc, on est prêt à marcher le Chemin, et non pas seulement à parler du Chemin.

-- Goswami Kriyananda, Les Kriya Yoga Sutras de Sri Patanjali : La Science de L'Illumination, chapitre 1.

La pratique de Maha-Mudra : équilibrez votre complexe corps-mental

La pratique de Maha-Mudra : équilibrez votre complexe corps-mental

"Pratiquez, pratiquez, pratiquez" tel est le mot d'ordre pour toute évolution à tous les niveaux du Kriya Yoga. La séance de Hatha Yoga est une phase incontournable de votre Sadhana quotidienne.

Ce mois-ci, j'attire votre attention sur Maha-Mudra. Cette séquence d'asanas est une partie essentielle du Kriya Hatha Yoga.

En effet l'approfondissement de votre pratique de Maha-Mudra apportera des effets d'équilibrage à tout votre complexe corps-mental et vous permettra de vous asseoir pendant des périodes de plus longues en plus longues en méditation sans être gêné par le corps.

Automne

L'automne est le temps de la récolte où vous vous logez profondément dans la mémoire, le soleil et les fruits de l'été. L'automne, avec son air vibrant et léger, est l'un des temps saisonniers les plus puissants pour le Pranayama.

Pendant cette saison, exécutez la série Maha-Mudra doucement, en tenant uniformément chaque ouverture de Ida, Pingala et Sushumna.

Faites des respirations Ujjayi longues et profondes, permettant à chaque souffle de se disperser le long des nadis qui alors se purifient et s'éclaircissent par l'exercice.

-- Sri Goswami Kriyananda in La Science Mystique du Kriya Yoga, Tome III, Chapitre 4

Expansez votre conscience avec les Rituels Magiques du Kriya Yoga !

Expansez votre conscience avec les Rituels Magiques du Kriya Yoga !

Les Rituels Magiques du Kriya Yoga traitent de l'unification et de l'harmonisation des différentes parties de votre soi mental, ainsi que de l'unification et de l'harmonisation de votre Soi avec la Nature et la Vie.

En effet, la fonction des Rituels Magiques est de réunir les différentes parties fragmentées de votre mental pour produire une personnalité saine, heureuse et unifiée, induisant une interaction équilibrée avec votre soi, avec la Nature et avec la Vie. C'est pour cette raison que les Rituels Magiques du Kriya sont connus comme des rituels sacrés. Les rituels composent l'infrastructure originale entre le soi égotique et le Soi Supérieur (Atma), permettant aux communications d'avoir lieu entre le mental humain et la Conscience Divine.

Ainsi est-ce via le rituel que votre mental quotidien peut parler à votre Inconscient et que le subconscient peut parler directement à votre mental quotidien, et avec un sens et un but universels.

C'est avec le rituel que vous accomplissez votre dialogue avec la Vie. C'est avec le rituel que la Vie accomplit son dialogue avec vous. C'est avec le rituel que vous atteignez les moyens de traverser le Pont vers l'Immortalité, consciemment. Cette communication transpersonnelle entre la Terre et le Ciel est le but fondamental de la Vie. Or, nous vivons dans une culture qui a été dé-ritualisée et qui nous a coupés des connections rituelles qui contiennent la Sagesse du Passé, et donc la sagesse de l'expérience humaine accumulée partout via le champ de forces anthropomorphiques.

Pour la plupart des gens, le rituel a perdu sa signification et ils accomplissent donc machinalement des rituels morts qui, dans le passé, étaient une forte source d'inspiration et d'assistance.

Pour certains, la méditation est la pratique de base pour promouvoir la maturité transpersonelle. Pour d'autres âmes, c'est le rituel qui est la pratique centrale pour cette maturation. Le but-clé du rituel est d'expanser notre horizon de conscience vers des expériences nouvelles, plus profondes et plus significatives.

Toutefois, la plupart des gens n'ont simplement pas les outils mentaux pour atteindre la méditation profonde. Donc, pour la plupart des âmes, c'est le rituel qui ouvre le mental à davantage d'auto-discipline intérieure. Quand cela est atteint, avec le gain d'outils mentaux corrects, le Rituel peut et doit fusionner avec la méditation qui est la Porte Intérieure à l'espace sacré où a lieu la guérison profonde de l'âme. S'ensuivent, dit-on, toutes les autres guérisons.

En résumé, les Rituels Magiques du Kriya Yoga vous aident à découvrir ce rapport plus profond à la Vie Cosmique en utilisant les rituels appropriés pour vous à ce moment dans votre vie et à trouver votre rapport avec La Vie Cosmique et votre place et votre but dans cette vie. La conscience s'ouvre et s'expanse. Puisse-t-il en être ainsi pour vous…

Suivre ce cours

Om Tat Sat OM

-- Goswami Kriyananda in Les Rituels Magiques du Kriya Yoga

L'Arbre Sacré : Trouver la  Constance au Cœur du Changement

L'Arbre Sacré : Trouver la Constance au Cœur du Changement

"Cet univers est un arbre éternel dont les racines sont au ciel et les branches, en terre. La racine pure de l'arbre est Brahman, l'Immortel, d'où les trois mondes ont leur être, que rien ne peut transcender, qui est en vérité le Soi."

Katha Upanishad, 2-III-1

Les actions prises quand le temps est mûr et le lieu propice sont très puissantes. Les gens expérimentent une grande quantité de stress et d'inquiétudes inutiles en agissant impatiemment au mauvais moment. Le niveau manas du mental sollicite l'activité donc, souvent, pendant que les gens attendent, ils agissent, créant des diversions qui engendrent des difficultés. J'ai souvent dit à mes étudiants et disciples que la patience est la vertu spirituelle la plus importante et la conscience du timing adéquat, le plus grand siddhi.

Le but du yoga n'est pas d'obtenir des choses, mais de s'en débarrasser. Une fois vos pensées apaisées, vous pouvez supporter avec patience et Santosha, le contentement absolu. Agissez seulement via le contentement et au moment adéquat, sans pensée de perte, de gain, de victoire ou de défaite. C'est l'idéal yoguique inspiré par l'ordre des Kriya Jyothis. Créativité et repos existent à part égale dans l'univers visible. La sagesse consiste à connaître le bon moment pour se reposer et le bon moment pour agir.

Il y a un insecte fascinant dans l'Est des États-Unis appelé magicicada septendecim ou cigale 17-périodique ne sortant de terre que tous les 17 ans. Une cigale femelle fécondée pond ses œufs dans une masse mousseuse sur les branches d'arbre en dernier acte avant de mourir. La masse durcit, protégeant les minuscules larves. Beaucoup d'œufs sont détruits ou mangés par fourmis qui fouillent pour trouver de la nourriture ou pour protéger l'arbre où elles vivent.

Les larves qui survivent à ce stade brisent le cocon ovoïde et tombent au sol. Utilisant leurs pattes antérieures puissantes, elles fouissent la terre pour se mettre à l'abri. Quelques-unes meurent dans la tentative. Celles qui survivent atteignent un lieu sûr où elles se développent dans l'obscurité et le silence pendant dix-sept ans.

A la fin de cette période de développement, la cigale utilise de nouveau ses pattes antérieures puissantes pour sortir de son utérus terrestre. En cas de succès, elle atteint la surface comme un insecte lent, pesant, sans d'autres armes naturelles que leur simple nombre. Cela se passe habituellement sous le couvert de l'obscurité mais peut se produire de jour.

Instinctivement la cigale commence à grimper et à remuer les structures qui contrôlent ses ailes immatures. Le cocon extérieur gris brunâtre de la cigale sèche et se brise au contact de l'air nocturne et du mouvement des ailes immatures. Ce qui émerge de ce cocon est un insecte noir ébène aux yeux rouge clair. Il attend sur son support jusqu'à ce que ses ailes se déploient et sèchent. La cigale grimpe encore plus haut et bondit alors de l'arbre pour son premier vol. Pendant quelques semaines, les cigales émettent un chant accablant, s'accouplent, pondent leurs œufs et meurent en quelques semaines. Alors je vous pose cette question, "La durée de vie d'une cigale individuelle est-elle de quelques semaines ou de dix-sept ans ?"

Pour moi, c'est un symbole yoguique puissant et je le partage avec vous pour votre méditation. Le cycle d'activité pourrait-il exister sans le cycle de passivité dynamique ?

Mes bien-aimés, l'avènement d'un moment habile et sage exige une longue période de gestation. Cultivez patience et contentement, ensuite agissez sagement.

Sri Goswami Kriyananda in La Science Mystique du Kriya Yoga, Niveau III, Chapitre 5

Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.

Pin It on Pinterest

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}