Sélectionner une page

Sutra IV.9 : À cause de la mémoire des désirs passés, il y a une continuité ininterrompue de karma et d'événements, même s'il peut y avoir des différences en état de vie, temps et/ou lieu.

La fondation des désirs : Les Samskaras, ou impressions subtiles, causés par l'activité d'actions et d'attitudes de vies antérieures sont estampillés sur la substance mentale et placés dans les banques mémorielles du corps astral. Ici, mémoire ne veut pas dire simplement 'mémoire consciente', mais aussi mémoire inconsciente qui lient les impressions de vies antérieures aux réactions et actions de cette incarnation.

Ces Samskaras, ou images mentales inconscientes, se manifestent comme venant à la surface de la conscience. Ils s'accumulent de différentes actions, à des moments différents et dans des lieux différents. Ils se rassemblent, s'empaquettent et se lient à la mémoire de vies antérieures et aux expériences dans cette vie pour produire de puissantes impressions. Ces bottes de 'cicatrices' traversent des intervalles dans le temps, dans l'espace et dans le type de naissance.

Les Samskaras s'empaquettent ensemble pour produire un champ de forces unique, le plus souvent dominant la vie entière. Cela dépend plus de la durée du karma que de son intensité. A mesure que le Terrien mûrit, les impressions subconscientes supplantent le pouvoir de base du désir et accèdent au pouvoir de base de l'aspiration. Le désir tend à procréer dans les mondes physiques plus denses alors que l'aspiration a tendance à fructifier dans les mondes plus subtils.

Sutra IV.10 : Il n'y a pas de commencement aux désirs parce que les désirs sont éternels !

Les désirs sont sans commencement. Tous les désirs et toutes les pensées sont éternels. Tous les désirs et toutes les pensées sont incessants. Les impressions subtiles, les Samskaras, n'ont pas de commencement dans le temps. Ils sont sans commencement car le désir lui-même n'a pas de commencement. Dans la pensée indienne, la création et sa re-dissolution sont un cycle sans commencement ni fin. Donc, il n'y a pas d'acte primal. Désir et Karma ont toujours produit des prédispositions sans fin.

Toutes les séries d'impressions subtiles qui composent une histoire personnelle font partie du mécanisme qu'une âme utilise pour manifester la connaissance de Soi et finalement, la Libération. D'après Patanjali, il n'y a pas une première impression subtile d'où survinrent d'autres impressions.

Sutra IV.11 : Les désirs sont fondés sur un substrat mental désirant des objets et sont reliés à la cause à effet. En abandonnant le désir, les désirs pour des objets (denses ou subtils) disparaissent.

Ce Sutra est une suite du 4.10 qui déclare que les images mentales subtiles imprimées sur la mémoire s'encollent ensemble par l'impulsion de désirs semblables. Cette impulsion ressort d'un 'désir émotionnel de récompense personnelle'. Avec le temps, elle fait en sorte que la satisfaction égotiste soit supportée par des objets et personnes extérieurs.

La question centrale est, "Comment bloquer le courant-de-désir ?" La réponse ne se situe pas tant dans l'arrêt du courant de désir que dans le changement de la direction de ce courant :

  • D'abord on change le désir d'objets extérieurs pour le désir d'objets intérieurs.
  • Puis on change le désir d'objets denses pour le désir d'objets subtils.
  • Puis on change le désir d'objets subtils, intérieurs, pour un désir de Connaissance, puis de Sagesse et enfin d'Illumination.

Pour résumer : 

  • Les deux premiers stades consistent à tourner le facteur-désir vers l'intérieur et vers le haut – de l'extérieur à l'intérieur ; du dense au subtil.
  • Le troisième stade consiste à désirer la connaissance plutôt que des objets.
  • Le quatrième stade consiste à arrêter le courant du désir en utilisant ces énergies pour créer des corps et des univers plus subtils.
  • Le cinquième stade consiste à se détacher. Le détachement permet au champ de forces énergétique de se retirer du désir, causant la mort du désir.
  • Il y a un sixième stade. Avec le détachement vient l'Aperçu. Si une personne affamée réalise que sa nourriture a été empoisonnée par une potion fatale, il y aura un non-désir instantané pour cette nourriture. De la même façon, quand on réalise combien le désir est mortel et autodestructeur, on cesse instantanément d'en avoir envie.
  • A mesure que ces six stades se manifestent, les impressions subtiles liées au mental fléchissent, se dissolvent et ne sont pas régénérées. Donc le besoin de se réincarner dans un corps psychique ou physique ne se manifeste pas.

Sutra IV.12 : Les désirs portent la forme et l'expression du passé ou du futur. La différence est due au fait que passé et futur ont leur propre 'forme' et 'expression'.

L'expérience du passé, du présent et du futur sont des concepts de la substance mentale, une illusion établie par la limitation de la substance mentale quotidienne. Passé, présent et futur existent simultanément et au même lieu : l'éternel maintenant. Pour la plupart des gens, ces trois états de temps existent effectivement comme un dans leurs mentaux subconscients. Le mental subconscient de la personne moyenne ne peut pas faire la différence entre aujourd'hui et il y a vingt ans. C'est l'une des raisons pour lesquelles le traumatisme reste si intense pendant une très longue période chez certains types de gens. L'impact de l'épreuve émotionnelle est constamment présent subconsciemment. Subconsciemment la plupart des maris émotionnellement ne peuvent pas faire la différence entre leur première femme d'il y a vingt ans et leur seconde femme de dix mois.

En Yoga, l'Éternel Maintenant a la priorité pour contrôler les concepts d'hier et de demain. Mais la vérité, c'est que le passé, le présent et le futur sont égaux. Néanmoins, chez certains, la piste temporelle du passé est plus puissante que les deux autres pistes temporelles. Pour d'autres, le futur est plus intense. Pour le Yogi qui a atteint le Samadhi, il n'y a ni présent, ni passé ni futur. Il n'y a qu'une existence atemporelle. Une existence pas seulement au-dessus et au-delà du Temps, mais une existence où le Temps n'a aucune signification quelle qu'elle soit. L'éternité n'est pas simplement un concept de 'temps interminable'. Ce n'est pas seulement une transcendance de temps. C'est une existence atemporelle, où temps et espace n'ont aucune existence objective. Le mot-clé ici est objective. Exister dans une existence atemporelle (un royaume éternel), c'est être immortel. Pour un être atemporel, il y a ni naissance et ni graines d'autodestruction dans cette vie.

Sutra IV.13 : Les désirs sont ou manifestes ou latents selon la nature des Qualités appelées Gunas.

Dans la philosophie du Shankya-Yoga, il y a deux absolus : Esprit et Matière. L'Esprit est Purusha et a de la conscience. La Matière, ou plus correctement la Pré-Matière, est Prakriti d'où survient toute chose autre que l'Esprit. Tout ce qui se manifeste le fait donc à cause de cette Pré-matière, y compris la substance mentale. Toute manifestation à tout niveau est une interaction de ces trois tendances matérialisées. L'originalité de la manifestation se produit parce que l'une de ces trois tendances est en contrôle. Toutes les énergies potentielles émergent finalement via le temps et se manifestent dans les royaumes super-subtils, subtils ou denses. Toute manifestation n'est qu'une projection de la Prakriti dans l'Espace Vide (l'Éther). Elle a une manifestation cyclique qui ressemble à une évolution, mais qui ne l'est pas.

Au niveau psychologique :

  • Tamas Guna est l'Ignorance.
  • Rajas Guna est la passion et
  • Sattva Guna est la Sagesse.

Sur le plan astral :

  • Rajas est une énergie angulaire,
  • Sattva est une énergie linéaire et
  • Tamas est sans énergie.

OM TAT SAT OM

Goswami Kriyananda in Les Kriya Yoga Sutras de Sri Patanjali : La Science de L'Illumination (IV.9-13)

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

La Lettre du Kriya vous donne chaque mois les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés.

Vous êtes maintenant abonné(e) !

Cart Item Removed. Undo
  • No products in the cart.
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}
Share via
Copy link