Sélectionner une page
Pratique : Le Hatha des Épaules

Pratique : Le Hatha des Épaules

Nous abordons aujourd’hui le Hatha des épaules. La santé de la colonne dans la pratique des asanas comme dans la vie est contrôlée dans une large mesure par les modes de mouvements des hanches et des épaules.

Les épaules, comme les hanches, sont capables d’une grande variété de mouvements. Les mouvements principaux sont les rotations interne et externe. Elles peuvent également se déplacer vers l’avant ou l’arrière du corps. Ce mouvement avant/arrière peut prendre son origine dans la tête interne ou externe de l’humérus. Les avant-bras peuvent aussi tourner vers l’avant ou l’arrière, travailler ensemble dans des combinaisons variées qui affectent la stabilité des bras et des épaules et par conséquent de la colonne.

Commençons par regarder les bras dans Tadasana, la posture de la montagne debout. Nous commencerons aux épaules comme elles sont la racine du membre. Dans l’enfance, l’humérus repose dans la cavité de l’épaule dans ce que nous appellerions une rotation externe. C’est-à-dire que, si l’on se réfère à l’avant du corps, l’intérieur du bras tourne vers l’extérieur du bras.

Ce n’est pas le cas de la plupart des adultes. Tout ce dont nous avons besoin est de regarder les plis du coude pour le voir. Si les épaules se placent selon leur nature en Tadasana, les plis du coude devraient être tournés droit vers l’avant. Pour nombre d’entre nous, ils font face, jusqu’à  un certain point, vers le torse. Cela signifie que l’humérus est tourné dans une certaine mesure vers l’intérieur.

Lorsque les épaules tournent vers l’intérieur de cette façon, le sternum aura tendance à tomber plutôt qu’à  se soulever comme cela est le cas chez un enfant. Un sternum tombant pèse sur les poumons et le diaphragme, affectant finalement négativement le fonctionnement de tous les viscères.

Ainsi, pour la plupart d’entre nous, l’acte de ramener les épaules à leur état équilibré va nécessiter un certain degré de rotation externe. Si nous tournons l’humérus vers l’extérieur, la poitrine va s’expanser plus facilement et le sternum va se soulever. Si nous poussons cette action à l’extrême, la poitrine va tant s’ouvrir que les omoplates vont commencer à se pincer ensemble, rétrécissant le dos.

Pour garder le dos ouvert sans compromettre l’ouverture de la poitrine, il doit y avoir un certaine degré de rotation interne, mais pas de l’humérus. Les avant-bras doivent tourner vers l’intérieur pour ouvrir le dos. Les avant-bras doivent tourner suffisamment vers l’intérieur pour que les paumes soient face aux cuisses sans perturber l’ouverture de la poitrine. Ces actions opposées peuvent être utilisées pour créer une expansion égale du devant et de l’arrière du corps. Ces actions opposées sont le Ha et Tha des bras. La rotation externe de l’humérus et la rotation interne des avant-bras doivent être équilibrées pour créer le yoga des bras.

L’orientation des bras décrite dans Tadasana est le modèle de base pour les bras. Certains changements de mise au point sont nécessaires quand les bras quittent la position neutre. Par exemple, en Tadasana, si les coudes sont pliés et déplacés dans le dos, l’humérus va tourner vers l’intérieur dans sa cavité. C’est la position des bras utilisée en Sarvangasana, Purvottanasana et Chaturanga Dandasana.

Comme mentionné auparavant, cela va avoir tendance à faire tomber le sternum. Alors, pour soutenir l’ouverture de la poitrine, l’équilibre peut être atteint en déplaçant les têtes externes des humérus vers l’arrière du corps. Cela pourrait même donner la sensation d’être une rotation externe de l’humérus dans son action. En Sarvangasana, cette action est si nécessaire que les avant-bras sont même tournés vers l’extérieur pour aider à garder la poitrine ouverte en même temps que cela soutient le dos.

L’orientation des plis du coude est un bon indice du type d’actions nécessaires dans les bras pour faire ce yoga des épaules. On a déjà  dit que les plis des coudes devraient être tournés vers l’avant quand les bras sont aux côtés ou repliés dans le dos. Si les bras sont levés de 90° par rapport à la colonne, les plis des coudes seront à 45° l’un de l’autre. Si les bras sont levés au-dessus de la tête, les plis des coudes seront face à face.

Regardons Adho Mukha Svanasana comme exemple de bras au-dessus de la tête. Dans cet asana, les bras ne sont pas seulement au-dessus de la tête, mais ils portent en supplément du poids. Si l’humérus se déplace seulement en rotation externe, les plis des coudes essaieront de se faire face. Ce ne serait pas la position la plus stable pour les épaules. Cette action nécessite encore une fois d’être stabilisée par une rotation interne des avant-bras. Le résultat de cette rotation interne sera ressenti comme si l’on pressait les bords intérieurs des bouts des premiers doigts sur le sol. Entre la rotation interne des avant-bras et la rotation externe de l’humérus, les plis des coudes devraient finir par se faire face.

Ce n’est cependant pas là  la fin de l’histoire. Parce que cet asana porte le poids sur les épaules, il y a une tendance à se “pendre” aux épaules. On peut le voir par un renflement au niveau des aisselles. Ce renflement est la tête de l’humérus qui dépasse des aisselles. Cette instabilité des épaules peut avec le temps causer des dommages. C’est là  où les actions avant et arrière des épaules entrent en jeu. L’humérus doit être attiré vers l’arrière du corps en délogeant sa tête interne. Le ressenti dans les bras est que les aisselles et les avant-bras se soulèvent du sol quand les boules internes des premiers doigts pressent vers le bas et les premières vertèbres thoraciques se déplacent vers le sternum. Cet autre couple d’actions opposées crée équilibre et stabilité.

Ces actions des épaules, et de simples changements légers de mise au point, peuvent être utilisés dans toutes les asanas où les bras sont au-dessus de la tête comme Sirshasana, Pinca Mayurasana, Urdva Dhanurasana ou Adho Mukha Vrksasana.

Ce sont les deux modèles de base pour utiliser les épaules dans la pratique des asanas. En devenant de plus en plus équilibrées, une structure stable va se former. Cela créera un environnement plus sûr pour que Anahata chakra puisse s’ouvrir librement.

Le Yoga, une Voie vers la Sagesse, le Samadhi et les Yoga-siddhis

Le Yoga, une Voie vers la Sagesse, le Samadhi et les Yoga-siddhis

Dans le dernier article, nous parlions de nouveaux rêves, de nouveaux départs.

Et si nous prenions un nouveau départ en rêvant d’apprendre la philosophie fondatrice du Kriya Yoga avec Sri Patanjali ?

Grâce aux commentaires détaillés, émaillés d’aperçus profonds de chacun des 53 Sutras, la grande Sagesse de Goswami Kriyananda a su rendre limpide ce texte ésotérique. Il est alors abordable au chercheur authentique sur le Chemin qui tout au long du parcours vérifie l’assimilation des étapes de cette méthodologie occulte avec les Questions d’Aide Personnelle à la fin de chaque chapitre.

“Maintenant, à un moment auspicieux, commence l’enseignement traditionnel en Yoga.”

“Il est nécessaire de gagner de fraîches impressions, des concepts et des perceptions qui vous permettront de vaincre les impressions négatives passées de cette vie (incluant le stade foetal), et les autres impressions négatives du passé. Ces impressions continuent à créer une soi-disant réalité physique dans le mental. Vous devez gagner des impressions fraîches, expansives qui vaincront toutes les impressions passées limitantes. Vous devez revenir au principe Shanti de paix, tranquillité, sérénité et harmonie qui produit ou révèle la Sagesse. Cette Sagesse vainc ces impressions négatives du passé. Sans cette Sagesse, vous êtes cadenassés dans un monde qui n’a aucune réalité. Sans cette Sagesse, la seule chose que vous pourrez voir, ce sont vos émotions passées et non les vrais évènements de cette vie (ni de la Vie). La Réalité n’est perçue que par le mental apaisé en état de Samadhi.

Le Yoga est l’acquisition de Yoga-siddhis, ces Pouvoirs Occultes ou Divins. En vérité, les pouvoirs sont simplement la force du mental concentré, méditatif. Yoga-siddhi signifie le pouvoir divin du mental concentré ou méditatif de vaincre le karma du passé. Cela s’accomplit par l’acquisition de la Sagesse. La Sagesse se gagne via l’étude. On peut étudier et cependant ne pas apprendre. La Sagesse se gagne donc via la contemplation sur nos expériences ici et maintenant, dans cette existence extérieure ; ici et maintenant dans cette existence intérieure.

Nous devons pratiquer encore et encore et atteindre la quiétude avant d’étudier le Yoga. Nous devons encore et encore pratiquer et atteindre l’abstention, pratiquer et atteindre la contrainte physique et mentale avant d’entreprendre sincèrement l’étude du Yoga. En évitant constamment les intérêts matériels tout en accomplissant toujours votre devoir dans ce monde, vous vous libérez des conflits et êtes prêt à pratiquer le Yoga.

Dans le moment tranquille de votre Kriya, Sri Patanjali souligne que vous entrez dans les franges extérieures du Samadhi et atteignez une impression de Samadhi (un Samskara Samadhique), une impression de Samadhi créée à un moment auspicieux dans votre vie quotidienne qui vaincra finalement toutes les impressions limitantes et les bêtises de votre jeunesse. La jeunesse de votre Esprit, non la jeunesse de votre corps ou de votre mental.”

— Commentaire de Sri Goswami Kriyananda du Sutra 1.1, Livre I des Kriya Yogas Sutras de Sri Patanjali, La Science de l’Illumination.

Le Chemin – Yoga et Relations – Nous sommes des Créatures d’Amour

Le Chemin – Yoga et Relations – Nous sommes des Créatures d’Amour

Comment faire pour attirer dans notre vie de saines relations ?

Les Enseignements du Yoga sont clairs et Goswami Kriyananda nous les reformule avec la même clarté et son humour habituel.

La Lignée du Kriya Yoga à laquelle appartient Goswami Kriyananda est constituée de chefs de famille, tous mariés, sauf Yogananda qui avait pris le voeu de Brahmacharya (strict célibat). L’amour, la passion, la dévotion, le service désintéressé, l’altruisme riment avec Yoga, la promiscuité sexuelle, non.

Ceci est le Jardin de Dieu. Nous sommes des êtres humains, des créatures d’amour dont le devoir est d’être heureux. Comment faire pour attirer des gens sains dans notre vie ?
1. nous rendre sains nous-mêmes en nous construisant une saine image de soi,
2. apprendre le détachement, réduire nos besoins pour passer du “Je” au “Tu”,
3. se taire, rester silencieux, écouter avec le chakra Coeur ce que l’autre a à dire,
4. puis lui répondre de manière appropriée avec le chakra Mercure.

La Communication est un sujet difficile. La vaste majorité des gens opèrent un schisme entre vie terrestre et vie spirituelle, ce qui est erroné. Les Enseignements sont clairs : Toute Vie est sacrée. La question finalement est, “Comment servir l’Autre ?” et non pas “Comment soutirer de l’Autre ? . . .”

Le Chemin – IX – La Valeur du Bonheur

Le Chemin – IX – La Valeur du Bonheur

Chaque personne est un don de Dieu et nous offre une opportunité d’apprendre ? demande Sylvia à Goswami Kriyananda.

Vous êtes sage en apprenant de tous ceux qui ne le sont pas. Vous leur donnez du bon karma car si vous accomplissez quelque chose grâce à ce qu’ils vous ont enseigné, ils gagnent du mérite et grandissent spirituellement.

Il s’agit de la valeur du bonheur, il est question de rire, de joie, d’exprimer le soi, de rêver son rêve. il n’y a pas de saints tristes en Inde…

— Goswami Kriyananda

Le Chemin – VII – L’Etat de Grâce et de Bonheur

Le Chemin – VII – L’Etat de Grâce et de Bonheur

Goswami Kriyananda répond à cette question de Sylvia : “Suivre le souffle sans le contrôler, cela nous aide-t-il à ne pas interférer avec autrui ?”

Quand nous respirons, le souffle va et vient du côté droit Solaire du pouvoir, de la logique masculine au côté gauche Lunaire de l’inspiration, des rêves, de l’émotionalité et inversement, ou de Pingala à Ida et de Ida à Pingala.

L’ego se situe dans ces deux royaumes. Or, tant que nous fonctionnons via le soi égotique, nous tendons à être contrôlés par d’autres pensées égotiques.

Si nous laissons le souffle se respirer de lui-même, l’amplitude de ce va-et-vient diminue jusqu’à  se fixer dans le canal central, en Sushumna nadi, le Feu Divin, lieu de la Pure Conscience, de la Félicité Anandique, du non-jugement car là  se perd le facteur-clé de l’ego, le fait de juger…

— Goswami Kriyananda

La Joie de Réaliser le Soi

La Leçon #11 du niveau II de La Science Mystique du Kriya Yoga : DÉVOILER LE SOI : LES CINQ KOSHAS est parue.

Etudiants, Disciples, Bonne Pratique !

La plupart des gens croient qu’ils atteindront le bonheur en obtenant le désir de leur coeur. Ils passent leurs vies à attendre la venue de circonstances parfaites pour être heureux. Mais le fait d’attendre les circonstances apportant le bonheur a pour conséquence de vous cadenasser à jamais entre regret et anticipation.

Vivre dans ce monde tout en demeurant dans la Conscience Consciente de Soi apporte le parfait contentement, Santosha, au milieu de toutes les circonstances. La description des koshas de la Taittiriya Upanishad se termine par la description de la joie de cette acquisition :

“Quelle est la joie de réaliser le Soi ?

Prenez un jeune homme, sain, fort, bon et cultivé, qui a toute la richesse que la Terre peut offrir. Prenez ceci comme mesure de la joie.

Cent fois cette joie est la mesure de la joie du musicien céleste ; mais non moindre est la joie de l’Illuminé, libre d’obstination…

Ceux qui comprennent ceci perçoivent au travers du monde et dépassent les différentes enveloppes de l’être pour réaliser l’Unité de la Vie. Réalisant ce que nul mot ne peut décrire et que nulles pensées ne peuvent jamais atteindre, ils connaissent la Félicité de Brahman et ne craignent plus rien.”

— Goswami Kriyananda, La Science Mystique du Kriya Yoga, Niveau II, Leçon #11.

Le Niveau II de La Science Mystique du Kriya Yoga est disponible !

Ganesh“Etudiant bien-aimé, grâce à votre étude diligente et assidue au cours des douze mois derniers, vous avez établi les fondations du bonheur durable et du déploiement de la sagesse dans votre vie.

Les techniques de Kriya yoga sont conçues pour vous aider à expérimenter joie consciente et conscience expansive dans chaque aspect de votre vie. J’espère que les douze Leçons du Niveau I de la Science Mystique du Kriya Yoga ont été une bénédiction pour vous.

Vous avez reçu une carte routière pour les Enseignements vivants du Kriya yoga afin que vous puissiez trouver votre Chemin et suivre ce Chemin jusqu’au bout.

Je vous invite maintenant à aller plus profondément dans votre processus de Découverte du Soi et à continuer à apprendre les techniques et la philosophie du Kriya Yoga pour trouver tranquillité durable et joie dans votre vie. A cette fin j’aimerais que vous preniez conscience du Niveau II de la Science Mystique du Kriya Yoga.”

Voici quelques-uns des sujets et considérations qui seront abordés dans le niveau II :

  • Histoires inspirantes de la Lignée Kriya.
  • Etude des cinq Pranas et de leurs fonctions sur les plans physique, psychologique et mystique.
  • Exploration approfondie et application des cinq tattvas inférieurs.
  • Le symbolisme animal des cinq tattvas inférieurs et leur utilisation pour s’élever au niveau d’Ajna Chakra.
  • Développer Sakshi ou la conscience du ‘témoin’.
  • Techniques de centrage des énergies inférieures.
  • Techniques pour se déplacer vers la Conscience Consciente de Soi Equilibrée et pour maintenir la continuité de votre Conscience Consciente.
  • Techniques du yoga des rêves et philosophie.
  • Yoga du sommeil.
  • Techniques Kriya pour l’entretien de la santé physique.
  • Asanas de Hatha Yoga et leur usage pour éveiller le corps du rêve.
  • Rituels pour élever et étendre la conscience.

Shanti & Prem,
Goswami Kriyananda

Commander La Science Mystique du Kriya Yoga

A propos du nouvel Enseignement de G. Kriyananda : La Science Mystique du Kriya Yoga

Dans le Ménon de Platon, Socrate dit que “l’Esprit est immortel et se réincarne souvent sur Terre. Ayant vu tout ce qui est là , il n’y a rien qu’il n’ait appris. Il n’y a rien d’étonnant qu’il puisse se souvenir de la vertu parce qu’il la connaissait avant cette incarnation… Tout savoir n’est que souvenir.”

Ces douze nouvelles leçons spirituelles écrites par Goswami Kriyananda s’étendent sur ce thème et révèlent la tradition mystique du Kriya Yoga comme l’art et la science de la remémoration. Ces leçons vous aideront à éveiller la mémoire de votre véritable nature que les yogis nomment sat-chit-ananda — souvenir de la Conscience infinie, de l’Existence inconditionnelle et de la Félicité infinie.

Il y a autant de chemins qui mènent à l’Illumination que d’âmes individuelles. Reconnaissant que ce déploiement spirituel se manifeste à travers quatre actions intentionnelles, les anciens sages conçurent quatre chemins fondamentaux pour cultiver votre mémoire spirituelle et donc gagner davantage de santé, de bonheur et d’accomplissement spirituel. Ces quatre chemins fondamentaux sont :

  • Karma Yoga – Le chemin du service désintéressé
  • Jnana Yoga – Le chemin de la connaissance ésotérique
  • Prema Yoga – Le chemin de l’amour et du dévouement envers toute vie
  • Raja Yoga – Le chemin de la pratique intérieure et des techniques mystiques

Chaque leçon de cette série est divisée en quatre sections et chaque section met en valeur l’un des quatre chemins. De cette façon, vous apprendrez comment un seul concept peut s’exprimer dans votre vie comme un acte conscient de service (Karma yoga ), comme philosophie et cosmologie (jnana yoga), comme expression pieuse ou artistique (prema yoga) et comme méthodologie mystique (raja yoga).

L’action (karma) produit la connaissance (jnana). la Connaissance produit l’amour (prema). L’Amour cherche son expression et ainsi naît la voie royale de la pratique intérieure (raja). Ces quatre chemins fonctionnent mieux quand ils travaillent conjointement l’un avec l’autre. Le Kriya embrasse l’étude et la pratique des quatre chemins en accentuant les approches qui résonnent le plus avec les besoins de chaque individu.

Le but essentiel de ce nouveau programme est de vous aider à établir une fondation plus ferme pour votre évolution spirituelle. Chaque mois vous recevrez une vingtaine de pages de leçons qui explorent systématiquement les principes fondamentaux et pratiques de la science mystique du Kriya Yoga. Chaque mois, les leçons traitent un thème particulier, incluant des recommandations pour une étude supplémentaire et une série de pratiques spirituelles.

Les pratiques traitent des postures (asanas), du travail du souffle (pranayama), des techniques de la méditation et du rituel Kriya. Chaque leçon se termine par une affirmation, une prière et le mantra du mois. De plus, vous recevrez des directives détaillées pour chaque technique et un glossaire sanskrit qui vous fournira une référence rapide et facile pour les termes utilisés dans chaque leçon.

Cet Enseignement est certainement le plus holistique jamais paru jusqu’à  présent. Tout chercheur en quête de paix, de bonheur et de Conscience Consciente de Soi Equilibrée, en un mot de Sagesse, sera définitivement séduit par ces Leçons car elles offrent la parfaite progression pour une Sadhana quotidienne vectrice à long terme de l’Illumination tant recherchée.

Commander la Science Mystique du Kriya Yoga

Présentation du Kriya Yoga

goswami_06.jpg

Le Kriya Yoga est une tradition vivante, un chemin de créativité, de santé et de bonheur. Le Kriya Yoga a toujours été une tradition orale. Ce n’est pas une orthodoxie. Il n’est nullement basé sur de l’écrit, mais sur une compréhension évolutive et une expérience directe de la vie. Cette expérience directe s’est transmise de maîtres à étudiants et de maîtres à disciples depuis des générations. Elle forme le lien vivant de la sagesse Kriya. La pratique du Kriya ne demande pas de croire en une doctrine ou en une philosophie spécifiques. Par conséquent le Kriya Yoga est compatible avec toute foi religieuse. Les méthodes et techniques proposées aux étudiants Kriya les encouragent à réaliser pour et par eux-mêmes cette expérience directe et personnelle à travers leurs propres pratique, discipline personnelle et étude.

Le Kriya Yoga est le seul yoga dont parle Patanjali dans ses Yoga Sutras. Le Kriya est un système qui traite directement de l’Esprit, de sa structure et de sa dynamique. Faisant corps avec lui, une psychologie mystique offre une reconnaissance profonde de la manière dont nous créons, maintenons et dissolvons les circonstances de notre vie.

Son approche unique s’enracine dans son éclairage sur le karma, les lois de causalité et la manière dont le karma est généré, activé et susceptible d’être adouci et modifié. Le Kriya est une voie d’étude de soi et d’accord méditatif qui induit une perception directe ou une plongée dans la nature et les dynamiques de la conscience, de la structure de l’Esprit et de la Vie même.

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}