Sélectionner une page
Comment coopérer avec Ajna Chakra lors de notre “Grand Voyage” ?

Comment coopérer avec Ajna Chakra lors de notre “Grand Voyage” ?

Namasteji Chers Etudiants du Kriya !

Goswami Kriyananda disait à propos d’Ajna Chakra :

“Ajna Chakra est un chakra intéressant et magique. Personne ne peut exprimer la grandeur de la méditation sur ce lotus à deux pétales qu’est Ajna Chakra”.

En effet au-dessus du chakra Mercure se trouve Ajna Chakra nommé le Chakra de Commande ou le Centre de Commande. Situé à la racine du nez entre les deux sourcils, c’est un centre de contrôle pour deux raisons :

  • il contrôle vos centres de conscience et la concentration en méditation,
  • il a la commande de la totalité de la personnalité.

Quiconque contrôle Ajna Chakra, en s’établissant en lui, toutes choses le servent : djinns, démons, musiciens célestes, servantes célestes et entités à tête de cheval le serviront une fois établi là. Certains d’entre eux sont très beaux comme les musiciens célestes, certains vraiment soignés comme les beautés célestes, mâles et femelles, et un groupe intéressant de pensées puissantes comme ceux à tête de cheval, les Sages de nature Sagittaire. “Personne ne peut exprimer la grandeur de la méditation sur ce lotus à deux pétales”.

Ajna Chakra n’a que deux pétales : hah et kshah, cela devient très simple par rapport aux chakras inférieurs. Les pétales de fleurs sont Ida et Pingala. Ida et Pingala sont des choses existant dans le temps, tandis que le chakra lui-même engloutit le temps. Donc vous avez votre Ajna chakra avec deux pétales, vous avez le temps existant, le temps négatif et le temps positif, le temps passé et le temps futur, le temps matériel et le temps immatériel, à l’Ajna chakra. Vous avez aussi quelque chose qui est intemporel à l’Ajna chakra.

Ici dans l’Ajna chakra, pour la première fois, le temps indivisible et indivisé se manifeste en deux. Ce sont les deux pétales, dans un sens c’est la première manifestation de dualité. Nous entendons dire d’habitude que la manifestation de dualité est plus clairement définie dans le chakra Mercure. Ajna chakra est le lieu où pour la première fois, le temps indivisible et indivisé se manifeste comme deux forces bipartites.

Trois lieux sacrés se situent au-dessus d’Ajna chakra :

  • l’un est le lieu du principe de vibration appelé le son nada.
  • le second est l’endroit sacré du point-limite qui montre la limite qui existe entre le manifesté et le non-manifesté. C’est le bindu, abindu . Nous avons parlé de Dieu manifesté, Dieu avec attributs, Saguna Brahman et de Dieu non-manifesté, Nirguna Brahman. Or quelque part entre le manifesté et non-manifesté, se trouve le point-limite, le point-centre, le point d’équilibre. Les mystiques juifs l’appellent Ayn sophar.
  • et le troisième lieu sacré est ce beau lotus particulier où résident les énergies, les formes-pensées, les forces-pensées, les énergies de votre mental. Toute méditation de toute durée sur cet Ajna chakra donne les résultats des actions de vos naissances précédentes.

On appelle Ajna chakra le Centre de Commande car c’est ici que sont reçus les ordres du Guru émanant intérieur. Souvenez-vous, je vous ai toujours dit que je ne suis personne, que je ne suis rien, car le gars que vous devez écouter, le gars que vous devez entendre, c’est le Guru à l’intérieur de vous, c’est le Guru intérieur. Or le Guru en vous est au Lotus aux Mille Pétales, c’est le véritable Guru, le vrai Guru. Il envoie, il émane des vibrations d’énergie du Lotus aux Mille Pétales vers Ajna chakra. Ce centre, Ajna chakra, est connecté au corps subtil universel, Hiranya garbha, parfois appelé l’Œuf d’Or, origine de tous les symbolismes mystiques de Pâques et des œufs, de la naissance et de la fertilité et du monde venant d’un Œuf d’Or, symbole féminin, important à reconnaître.

Et évidemment finalement, retenant votre souffle au moment du grand voyage, vous entrez dans ce lieu et vous fusionnez avec l’ancien, signifiant simplement que quand vous êtes prêts à mourir, c’est le Grand Voyage. Plutôt que respirer, vous tenez votre souffle et vous montez dans Ajna chakra et là vous fusionnez avec Purana Purusha, l’Esprit Ancien, c’est tout… ”

Goswami Kriyananda in Les Fondations Ésotériques du Kriya Yoga : Kriya Samadhi II

Avec vous sur le Chemin du Kriya,

Shanti,
Nicole

Pour améliorer votre futur, améliorez la qualité de vos pensées

Pour améliorer votre futur, améliorez la qualité de vos pensées

Il est vital de ne vous faire aucune illusion sur la nature de votre mental. Vous devez voir ses faiblesses et chercher à les corriger. A la minute où vous essayez de les excuser ou de les nier, vous avez mis un obstacle dans votre Chemin. La seule façon de supprimer tous les défauts de votre mental et donc de votre personnalité, c’est de les reconnaître clairement et de les adoucir.

Toute la sagesse et tous les Yoga siddhis se trouvent endormis dans les tréfonds de votre âme. Cependant ils peuvent être éveillés. En devenant calmement conscients des fautes du mental, vous serez à mi-chemin d’améliorer les états mentaux. Réaliser la nature dense du mental est difficile à obtenir à cause de la nature auto-illusoire de l’ego. Si vous pouvez vaincre cette faute vitale, alors le portail s’ouvre, menant à la sagesse ancienne.

Dans cet entraînement du mental, la conscience des désirs du mental doit être notée. C’est important de réaliser que votre mental ne doit pas nécessairement se libérer du désir, mais plutôt que le nombre des désirs doit être limité, adouci et dirigé clairement vers de plus hauts buts de vie.

La vibration de l’environnement est importante. C’est un domaine que négligent la plupart des chercheurs. Un chercheur pratiquant la sadhana dans un environnement rempli de formes-pensées émotionnelles doit être conscient que ces formes-pensées ont un effet important sur le mental subconscient, accélérant ou entravant l’évolution.

Les formes-pensées ont un triple effet : Elles tendent à ‘forcer’ à penser la même pensée encore et encore. Elles tendent à attirer dans de nouvelles expériences, accordées aux vibrations de la forme-pensée produite. Cela s’accomplit en pensant de nouvelles pensées. Les pensées positives créent un futur positif. Les pensées négatives créent un futur négatif. Enfin vos formes-pensées créent votre futur. Donc, pour changer et améliorer votre futur, améliorez la qualité de vos pensées.

Quand une vague soudaine d’émotions déferle sur une personne, le corps astral s’active, produisant une forme-pensée en fonction de la nature de la pensée. Ce changement est temporaire puisqu’il change à chaque nouvel ensemble de pensées. Néanmoins, chaque pensée et chaque émotion ajoutent un peu de sa vibration au corps astral. Donc, chaque fois une personne cède à une certaine émotion ou pensée, il devient plus facile de se succomber encore à cette émotion parce que le corps astral s’est ajusté à vibrer à ce taux.

Donc allégez peurs et inquiétudes en supprimant les émotions fortes de votre mental. Adoucissez les désirs forts, afin que vos affirmations et mantras puissent se manifester plus facilement dans votre vie. Apaisez le bavardage de surface du mental :ces pensées différentes et diverses l’éparpillent, entravant la capacité du mental à focaliser ou à se concentrer. Enfin, élevez et concentrez les énergies mentales afin que le dialogue intérieur s’élève et se centre.

— Goswami Kriyananda in Sur le Chemin de l’Eveil.

Rituel pour se libérer du Ressentiment

Rituel pour se libérer du Ressentiment

“Faîtes ce rituel pour vous libérer du ressentiment. Faîtes-le maintenant.

Votre réticence à pardonner aux autres le mal réel ou imaginaire qu’ils vous ont fait est un obstacle majeur à l’obtention de la sagesse et de la paix du mental.

Les gens disent : “Je veux pardonner, mais je ne peux pas”. Ce qu’ils disent vraiment, c’est qu’ils ne veulent pas pardonner car ils éprouvent de la satisfaction à entretenir leur ressentiment. Ces personnes veulent que la partie adverse reconnaisse ses torts et qu’elle s’excuse. Qu’elle se rachète et qu’elle soit punie comme condition du lâcher prise du ressentiment.

Voici un moyen-clé pour vous débarrasser des ressentiments que vous nourrissez.

Expulsez le ressentiment de votre système. Faites ceci en imaginant que vous regardez la personne ou le groupe envers qui vous nourrissez du ressentiment. Exprimez-leur ce ressentiment.

Une fois que vous avez exprimé votre ressentiment, observez les événements qui ont provoqué cette émotionalité et regardez cela de leur point de vue. Comment cet événement est-il perçu à travers leur regard ? La plupart des actions sont le résultat d’une tristesse profondément ancrée.

La réaction est le résultat d’un mécontentement profondément enraciné en vous. La plupart du temps, ce n’était pas vous qui étiez visés. Ils ne faisaient que répondre à quelque chose de profond en vous. Alors, ayez de la compassion pour eux.

Puis, ayez de la compassion et du discernement vis à vis de votre personnalité et votre complexe mental. Si ce procédé ne fonctionne pas, c’est que vous êtes très vraisemblablement ce type de personnalité dont le mental subconscient s’occupe activement à collectionner blessures et ressentiment.

Si vous possédez ce type de personnalité, il serait utile de neutraliser vos attentes envers les gens, les groupes et les organisations. Gardez à l’esprit qu’ils n’ont aucune obligation de vivre selon vos attentes ou les miennes.

Le secret est de prendre la décision d’abandonner votre ressentiment. Voici la méthode :

  1. Imaginez l’événement le plus merveilleux survenu dans votre vie. Prenez bien le temps de vous le représenter de façon très vivante. Savourez ce sentiment positif.
  2. Revenez alors à la scène de votre ressentiment. Imaginez-la un moment. Sentez l’émotion. Puis, retournez rapidement à la scène de votre plus merveilleux événement. Sentez la beauté.
  3. Continuez le va-et-vient entre la joie positive et l’émotionalité de l’événement négatif. Poursuivez jusqu’à  ce que vous sentiez le ressentiment s’affaiblir et disparaître. Lorsque cela arrive, cela signifie que votre mental a choisi la joie au lieu de l’émotionalité.
  4. Ne soyez pas surpris si le ressentiment revient après un certain temps. Si cela se produit, répétez simplement le rituel. Le renoncement à l’émotionalité et le fait de devenir heureux constituent souvent un saut trop important à faire en une seule fois pour la plupart des gens.
  5. Soyez conscients des pensées et des émotions qui surviennent lorsque vous pratiquez cette technique. Elles vous donnent des indices sur d’autres choses à équilibrer en vous, d’autres choses à travailler.”

Shanti & Prem
Goswami Kriyananda

La Conscience que vous pouvez Choisir

La Conscience que vous pouvez Choisir

C’est par les lois de la Conscience consciente de Soi que vous avez obtenu la capacité de choisir. Vous conservez votre capacité de choisir pendant toute la durée de votre incarnation. C’est le choix qui a fait de cette incarnation ce qu’elle est, physiquement et mentalement, à cause des choix de vos vies passées. Cependant, parce que vous possédez la conscience, ces choix doivent être dépassés. Oui, vous pouvez choisir de changer ce qui est présent à ce moment pour aller vers un état d’être plus positif.

Bien que le karma ait formé cette incarnation, le choix peut toujours gouverner votre vie. Tout ce que vous avez à faire est d’être conscient que vous avez des choix et de conserver cette conscience dans votre mental conscient. Si vous perdiez la conscience qu’il y a un choix, si cette conscience disparaît de votre conscience, vous aurez probablement à endurer ce qui s’ensuit : erreurs, fautes, stupidités et donc détresse. Maintenant, que la connaissance de votre capacité de choix disparaisse de votre conscience dépend totalement de vous. Ceci aussi est une conséquence de votre choix, en particulier le choix de ne pas choisir!

Pour vous élever au dessus de la douleur et du chagrin, vous devez toujours rester conscient que la Loi du Choix doit devenir et demeurer le principe dominant de votre quête spirituelle. La capacité de reconnaître le choix, et de choisir le choix doit demeurer votre ultime principe directeur. Ne pas agir ainsi fera que votre vie restera limitée et le deviendra de plus en plus. Ne pas agir ainsi fera de vous le prisonnier de votre propre karma.

Gardez ce concept de choix au premier plan dans votre mental et restez conscient que vous n’avez pas seulement le droit de choisir, mais que vous avez le devoir constant de choisir. Si vous choisissez de choisir, votre vie fera un bond en avant, vous briserez le pouvoir du karma de vos vies passées, votre vie se libérera de ses limitations. Bref, vous gagnerez en Maturité et en Evolution Spirituelle.

Or, souvenez-vous que faire quelque chose du fait d’une impulsion n’est pas faire un choix ! La Maturité, c’est avoir conscience des impulsions de la vie, être capable de les regarder et de ne pas agir ou de choisir d’agir habilement. La Maturité, c’est la capacité d’accroître votre capacité à aider les autres, de devenir une partie de la solution de la vie au lieu d’être une partie du problème.

La prochaine étape dans le processus est de rassembler toutes les forces qui vous permettent de bénéficier pleinement l’opportunité d’exercer des choix.

De même que, lorsqu’on exerce un muscle, il devient et reste fort, de même l’utilisation de votre capacité à prendre des décisions conscientes renforcera le pouvoir de choisir et le rendra plus facile à utiliser. Lorsque vous abandonnez consciemment ou inconsciemment l’usage de l’exercice du choix, le pouvoir de maintenir cette capacité faiblit. Ce faisant, vous abandonnez votre volonté au karma de votre vie passée et votre mental à l’indolence.

Les gens pensent qu’il suffit tout simplement de ne choisir qu’une seule fois. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Cela nécessite qu’on y dédie beaucoup d’énergie car des décisions devront être prises chaque fois qu’un nouvel évènement apparaîtra dans votre vie. Le point vital est que chaque nouvelle décision doit être en accord avec les décisions précédentes afin de continuer à avancer dans votre progression spirituelle. De plus, chaque décision doit être une décision consciente et non une action résultant d’impulsions.

Si vous ne parvenez pas à maintenir une harmonie dans vos décisions, c’est à dire à ce qu’elles vous emmènent toutes vers le but clé de votre vie, le but ne sera pas atteint – certainement pas dans cette vie-ci. De plus, cette dysharmonie entre toutes vos décisions induira un désengagement de votre complexe corps/mental du mental cosmique. Cela vous réorientera vers les buts de votre ego plutôt que vers les buts cosmiques. Rester relié au le mental cosmique facilitera votre capacité à vous assurer de l’action correcte à entreprendre à un moment donné ainsi qu’à  déterminer la façon adroite de mener à bien cette action. Si vous diminuez la capacité de votre mental à rester connecté avec le mental cosmique, vous affaiblissez votre capacité à faire des choix pertinents.

Shanti,
Goswami Kriyananda

Les miracles des Yoga Siddhis

Les miracles des Yoga Siddhis

Que sont les Yoga Siddhis, ces miracles accomplis par les yogis ?

Yoga siddhi signifie énergies spirituelles. Mais le mot siddhi signifie aussi succès, qui peut s’appliquer à des fins romantiques, financières, intellectuelles, spirituelles ou à tout autre but. Si vous deviez faire une cartographie du succès, le point de départ serait là  où vous êtes pour atteindre le ‘succès’ dans la vie. Aussi avez-vous besoin de réfléchir ou de méditer sur vous-mêmes sans jugement, sans dureté et avec une vision claire appelée aussi clairvoyance. En langage moderne, cela signifie voir les choses clairement.

Nous parlons de yoga siddhis. Si vous voulez réussir à atteindre votre but, votre rêve, vous ne devez pas vous mettre en travers de votre propre chemin. Votre rêve doit être ‘votre’ rêve, pas celui de votre mère ou de votre père ou celui de votre enseignant spirituel, mais votre rêve. Trouver votre rêve peut se faire à travers le yoga siddhi.

Oui, c’est grâce à votre personnalité que vous réussissez des choses. Par conséquent, observez votre personnalité pour voir clairement pourquoi vous avez ou n’avez pas un Grand Rêve à atteindre. Donc être capable de voir clairement ce rêve est un yoga siddhi.

La prochaine étape consiste à vous demander ce qui dans votre personnalité vous empêche d’atteindre ce rêve et à supprimer ces entraves. Donc être capable de voir clairement ces forces d’inhibition et les supprimer est un yoga siddhi.

De plus, vous devez voir clairement les traits de personnalité qui sont nécessaires pour atteindre votre but et les renforcer. Les voir clairement et les intensifier est un yoga siddhi.

Le point suivant sur la carte est d’adoucir et de neutraliser les émotions du mental. Pacifier les émotions du mental s’obtient grâce à l’énergie du yoga siddhi.

Je me souviens du jour où j’ai quitté l’ashram de mon guru, marchant 15 km jusqu’à  la petite ville la plus proche pour attraper un bus et retourner dans une grande ville. Cette marche m’a donné le temps de réfléchir et de réajuster mon mental pour être capable de gérer à nouveau une vie terrestre courante. Je savais que ce serait un choc émotionnellement et pendant cette marche, j’ai réfléchi à ces émotions. En effet que sont les émotions ? Qu’est-ce qui cause les émotions ? Comment peut-on dissoudre les principales émotions du mental ?

J’ai réalisé que nous avions tous besoin de comprendre les émotions et les problèmes qu’elles nous causent. Les gens croient que ce sont les autres qui les rendent émotionnels. Ce n’est pas vrai. En effet c’est leur propre mental qui les rend émotionnels, pas les gens autour d’eux. De même, les gens croient que posséder des choses va les rendre heureux. Ce n’est pas vrai non plus. J’ai vu trop de gens riches et malheureux. Et j’ai vu trop de gens riches et en bonne santé malheureux. J’ai vu trop de gens diplômés malheureux. Aussi j’ai vu trop de gens malheureux avec de super jobs !

C’est l’attitude subconsciente vis-à -vis de personnes symboliques qui cause l’émotionalité du mental. Ces personnes symboliques sont dans le mental des gens, pas à l’extérieur d’eux. En mysticisme, on les appelle ‘personnes-ombres’. Certaines écoles modernes les nomment ‘archétypes’.

Une fois devenus conscients de ce qui vous bouleverse dans votre mental, vous pouvez réfléchir et faire quelque chose pour adoucir vos émotions. Une façon simple de procéder est de vous répéter mentalement lorsque vous vous endormez : “Chaque jour, à chaque instant et de toutes les façons possibles, je suis de plus en plus en paix”.

Mais il se peut que votre mental dise, “Mais tu es dans un état émotionnel, maintenant”. Ne le combattez pas. Pensez simplement, “Oui, c’est vrai, mais chaque jour, à chaque instant et de toutes les façons possibles, je suis de plus en plus en paix.”

De là  nous pouvons aller à la prochaine étape sur la carte. En effet l’une des qualités du mental humain est sa capacité inhérente à amasser des choses. Ne le combattez pas. Utilisez-le pour obtenir le succès en le concentrant sur le fait d’amasser deux choses, deux sortes de richesses.

La première est une richesse qui ne se manifeste pas dans le monde extérieur, mais seulement à l’intérieur de votre tête : vos pensées et vos banques mémorielles. Pourquoi certaines âmes ont-elles des pensées magnifiques et d’autres aucune ? Pourquoi certaines âmes ont-elles des pensées négatives alors que d’autres ont des pensées positives ? Les philosophes grecs et les anciens mystiques ont enseigné que les pensées sont immortelles. En effet ce ne sont pas vos pensées, et vous n’avez pas le pouvoir de les créer. Vous êtes juste tombés sur elles.

Nous tombons sur certaines pensées à cause du magnétisme de notre conscience. La qualité du mental détermine son pouvoir d’attirer ou de repousser des pensées positives ou négatives. Le mental est un aimant. Il attire à lui magnétiquement des pensées et il est attiré par un certain type de pensées. Dans les temps anciens, les pensées positives étaient appelées ‘Anges’ et les pensées négatives ‘Démons’. Tous deux sont classés en légions de 3000 à 6000 pensées similaires…

C’est la puissance des pensées qui donne une énergie continue à la personnalité. Donc en élevant les vibrations de notre conscience, nous attirons des pensées de plus haute qualité. Cela donne de la puissance à notre mental pour qu’il puisse atteindre le rêve que nous rêvons. Élever nos vibrations est un acte de yoga siddhi.

Comprenons que nous ne sommes pas Superman. Nous marchons et nous tombons. Le secret d’apprendre à marcher est de nous relever une fois de plus que nous tombons ! C’est le secret symbolique de la vie : ne pas avoir peur de tomber, ne pas avoir honte de tomber. Car si c’est le cas, nous n’essaierons jamais de nous lever et de marcher. Symboliquement, la plupart des gens n’essaient jamais de marcher vers leur rêve. Cependant, si nous nous levons simplement une fois de plus que nous tombons, nous aurons appris à marcher… et à obtenir le succès.

La deuxième richesse que vous devriez amasser, c’est l’argent. Je ne dis pas d’être avide, et nous savons tous que l’argent n’est pas la chose la plus importante dans ce monde. Cependant, mystiquement, l’argent est le ‘Prana‘ de ce monde. Oui, l’argent est l’énergie de ce monde. Ainsi devons-nous acquérir le don d’amener de l’argent dans nos vies et apprendre à l’économiser. Peu importe le montant de votre feuille de salaire, vous devez commencer par vous payer vous-mêmes… ‘pour un jour de pluie’ comme disent les Américains. Que vous décidiez de mettre de côté 1 ou 10% de votre salaire n’est pas aussi important que d’être sûr de vous payer vous-mêmes chaque jour. C’est le yoga siddhi en action.

Pour la plupart des gens, un jour de pluie, c’est quand ils ont besoin d’un nouveau costume ou d’une nouvelle robe. Cependant, ce n’est pas çà  un jour de pluie… Ce n’est pas non plus quand Junior a besoin de se faire redresser les dents. Ce n’est pas le but.

S’il vous plaît, écoutez attentivement. Un jour de pluie, c’est le Prana pour construire votre futur quand une opportunité se présente pour vous et vos bien-aimés. On réalise qu’une opportunité se présente grâce au bon sens ou à l’intuition.

Selon les Anciens, dans la vie de chaque personne, les portes s’ouvrent 7 fois avec 7 opportunités différentes. Ma conscience m’a révélé qu’elles s’ouvrent au moins 3 fois dans une incarnation. Cependant, la plupart des gens ne saisissent jamais ces merveilleuses opportunités parce qu’ils n’ont pas mis de Prana de côté pour cela. Nous voyons, rêvons et faisons des plans pour cela parce que nous avons un yoga siddhi.

Maintenant la prochaine étape sur la carte qui emmène jusqu’au succès, c’est d’apprendre à communiquer. Nous avons tous besoin d’apprendre à communiquer. Pourtant la plupart d’entre nous échouons dans ce domaine, en particulier à communiquer avec nous-mêmes.

Dans les années 30, ma mère disait “Avant d’ouvrir la bouche, fais marcher ton cerveau”. Demandez vous, “Que suis-je en train d’essayer d’accomplir en disant ce que je suis en train de dire ?” Apprendre à communiquer, c’est apprendre que la manière dont nous disons ce que nous disons est plus importante que ce que nous disons. Cela montre combien il est vital d’adoucir les angles de notre personnalité pour qu’elle ne soit pas abrasive.

Sans l’aide des autres nous ne pouvons accomplir que peu ou pas de choses importantes dans ce monde. La plupart des âmes ont une résistance subconsciente cachée à aider les autres ou elles-mêmes, même si elles ont consciemment envie d’être d’une grande aide. La capacité à supprimer cette résistance à s’aider soi-même s’obtient par le yoga siddhi.

Quand votre personnalité devient plus douce, plus aimante, plus patiente et plus compréhensive, vous irez vers le subconscient des autres et aiderez à supprimer leurs blocages pour qu’ils puissent atteindre leur rêve. Vous les aurez aidés à devenir plus libres. Par la même occasion, ils vous aideront.

En communiquant, souvenez-vous que nous sommes tous émotionnellement blessés. Vous savez que vous ne pouvez pas cogner le téléviseur avec une batte de base-ball quand il ne fonctionne pas comme vous le souhaiteriez. Cela fait plus de mal que de bien. De la même façon, souvenez-vous de ne pas cogner émotionnellement ces âmes qui ont été blessées dans le passé et qui n’agissent pas comme vous pensez qu’elles le devraient. Devenez plus forts et agissez plus sagement en interagissant avec ces âmes. Être conscients de cela est un pouvoir de yoga siddhi.

Apprenez à communiquer. Sachez ce que vous voulez dire, sachez comment le dire, puis dites-le clairement et chaleureusement. En développant vos facultés de communication, vous apprendrez à communiquer avec vous-même, votre subconscient et votre Soi Supérieur. C’est le but de la Vie. Communiquez avec vous-même pour connaître votre Grand Rêve. Communiquez avec votre subconscient pour supprimer tous les obstacles. Et communiquez avec votre Soi Supérieur pour vous libérer de toutes vos prisons.

Or le manque de communication avec les autres et donc avec vous-même se produit lorsque votre tête est dans les nuages et la brume. En effet l’âme ne sait pas où elle est, où elle va et quel est son but dans la vie. Donc l’âme ne sait pas ce dont elle a besoin.

Maintenant, le problème avec le monde, c’est que tout le monde a été blessé, donc tout le monde est hypersensible. Débarrassez-vous de votre hypersensibilité pour pouvoir vraiment aider à rendre la vie terrestre un meilleur endroit pour les autres. Aidez-les à atteindre leur Grand Rêve. Aidez-les à savoir ce qu’ils veulent. Pour cela, vous devez acquérir un yoga siddhi qui est un état de mental concentré et focalisé, un peu comme une lentille grossissante dans le soleil. Il allumera un feu qui brûlera la paresse, le flou et le confinement, et amènera de la lucidité et de la précision à votre pensée, de la clarté à votre mémoire et à votre vision. C’est un état de clairvoyance, de claire vision, dans lequel il devient de plus en plus évident chaque jour que le seul vrai miracle est celui d’adoucir des coeurs endurcis.

OM TAT SAT OM
Goswami Kriyananda

La Vie Divine doit d’abord et avant tout être une Vie Intérieure

La Vie Divine doit d’abord et avant tout être une Vie Intérieure

Parlant de ce livre Voie vers la Conscience de Dieu, Kriyananda nous disait “En vérité le titre est un peu déroutant, il aurait dû s’appeler Les Secrets du Mysticisme ! Car le premier chapitre est vital pour comprendre ce que vous faites. En effet les Étapes 1, 2 et 3 parlent de la Vie Divine, du Samadhi, la Libération. En lisant ce chapitre, liez-le au Rituel Kriya pour rendre l’accession au Samadhi plus efficace et plus rapide”.

“L’humanité doit rediriger spirituellement ses énergies et trouver la Réalité Divine à l’intérieur d’elle-même. Elle doit exprimer cette Réalité à tous moments, dans toutes ses actions, paroles, pensées et faits. La Vie Divine doit d’abord et avant tout être une vie intérieure. La vie extérieure de l’homme devrait être l’expression totale de cette vie intérieure. La vie physique doit se transformer en vie spirituelle. Il ne peut y avoir de conscience d’une Divinité dans le monde extérieur s’il n’y a aucune conscience de la Divinité dans l’être intérieur et dans la vie intérieure.

Le corps est la base de notre existence ici-bas dans le monde matériel. La vie mentale dans laquelle nous avons évolué et émergé est un outil qui nous permet d’élever le corps à un usage supérieur et ainsi d’expanser dans la totalité. Toutefois, ceci n’est qu’un moyen d’atteindre le troisième stade de la Vie Divine qui est à la fois la finalité, le but, l’objet de la Vie elle-même.

La première évolution de la vie est la vie mentale. Après cette première évolution, le mental se manifeste en corps. Le mental peut alors se manifester sur le plan terrestre où il mène le corps. Il mène aussi les corps subtils sur d’autres plans d’existence. Toutefois, aujourd’hui l’évolution de la vie mentale n’est ni une possession commune de l’homme, ni une entité finie dans la vie de l’homme. Après l’évolution de la vie mentale et du corps physique, le stade suivant de la nature est de réaliser que le mental n’est pas la véritable essence de l’homme, ni le stade ultime de l’évolution de l’humanité. Corps et mental ne sont que des ponts, des ponts qui mènent à l’évolution finale : le statut divin d’être supérieur. La nature ou les qualités de cet être supérieur sont connues sous l’appellation de Sat Chit Ananda : Être, Connaissance et Félicité, Pure Existence Auto-radiante. Les Mystiques appellent cet état “Conscience Consciente de Soi Equilibrée”.

Les aspects mental et physique de notre être ne sont qu’une différenciation du courant de la Kriya Kundalini, c’est-à -dire les états de conscience Ida et Pingala. Par conséquent, la libération de l’humanité n’amène pas une exclusion de ces éléments, mais plutôt une transformation de la vie ordinaire en Vie Divine dans ce monde inférieur. Le corps physique de l’humanité est l’instrument de cette réalisation. L’univers physique est l’environnement de l’évolution spirituelle de l’homme. L’évolution n’est rien de plus que l’automanifestation de la nature.

La nature elle-même est engagée dans un Kriya, c’est à dire qu’elle augmente sempiternellement sa propre expression de ses potentialités pour accomplir l’unité au coeur de sa nature intérieure. Les méthodes ésotériques du Kriya Yoga sont un moyen d’affecter l’évolution individuelle plus rapidement que les mouvements lents de la nature.

Le Kriya est un canal pour l’expérience spirituelle et divine, un moyen de transformer la vie ordinaire en Vie Divine. L’humanité doit avoir la volonté de transformer la totalité de sa nature avant de pouvoir commencer à accomplir sa destinée. Elle doit d’abord chercher et trouver sa propre nature divine inhérente. Il se peut qu’elle ne veuille pas ou qu’elle ne puisse pas accomplir la totalité du voyage en une seule incarnation. Toutefois, l’important est qu’elle commence, et plus important que vous commenciez le voyage. Le but le plus élevé de l’humanité n’est pas la libération de la vie physique, mais la transformation de cette vie terrestre et de ce monde via la transformation de l’humanité. Puissiez-vous clairement percevoir ce chemin !”.

— Goswami Kriyananda in Voie vers la Conscience de Dieu.