Sélectionner une page
Kriya Sutras : La Fondation des Désirs

Kriya Sutras : La Fondation des Désirs

Sutra IV.9 : À cause de la mémoire des désirs passés, il y a une continuité ininterrompue de karma et d'événements, même s'il peut y avoir des différences en état de vie, temps et/ou lieu.

La fondation des désirs : Les Samskaras, ou impressions subtiles, causés par l'activité d'actions et d'attitudes de vies antérieures sont estampillés sur la substance mentale et placés dans les banques mémorielles du corps astral. Ici, mémoire ne veut pas dire simplement 'mémoire consciente', mais aussi mémoire inconsciente qui lient les impressions de vies antérieures aux réactions et actions de cette incarnation.

Ces Samskaras, ou images mentales inconscientes, se manifestent comme venant à la surface de la conscience. Ils s'accumulent de différentes actions, à des moments différents et dans des lieux différents. Ils se rassemblent, s'empaquettent et se lient à la mémoire de vies antérieures et aux expériences dans cette vie pour produire de puissantes impressions. Ces bottes de 'cicatrices' traversent des intervalles dans le temps, dans l'espace et dans le type de naissance.

Les Samskaras s'empaquettent ensemble pour produire un champ de forces unique, le plus souvent dominant la vie entière. Cela dépend plus de la durée du karma que de son intensité. A mesure que le Terrien mûrit, les impressions subconscientes supplantent le pouvoir de base du désir et accèdent au pouvoir de base de l'aspiration. Le désir tend à procréer dans les mondes physiques plus denses alors que l'aspiration a tendance à fructifier dans les mondes plus subtils.

Sutra IV.10 : Il n'y a pas de commencement aux désirs parce que les désirs sont éternels !

Les désirs sont sans commencement. Tous les désirs et toutes les pensées sont éternels. Tous les désirs et toutes les pensées sont incessants. Les impressions subtiles, les Samskaras, n'ont pas de commencement dans le temps. Ils sont sans commencement car le désir lui-même n'a pas de commencement. Dans la pensée indienne, la création et sa re-dissolution sont un cycle sans commencement ni fin. Donc, il n'y a pas d'acte primal. Désir et Karma ont toujours produit des prédispositions sans fin.

Toutes les séries d'impressions subtiles qui composent une histoire personnelle font partie du mécanisme qu'une âme utilise pour manifester la connaissance de Soi et finalement, la Libération. D'après Patanjali, il n'y a pas une première impression subtile d'où survinrent d'autres impressions.

Sutra IV.11 : Les désirs sont fondés sur un substrat mental désirant des objets et sont reliés à la cause à effet. En abandonnant le désir, les désirs pour des objets (denses ou subtils) disparaissent.

Ce Sutra est une suite du 4.10 qui déclare que les images mentales subtiles imprimées sur la mémoire s'encollent ensemble par l'impulsion de désirs semblables. Cette impulsion ressort d'un 'désir émotionnel de récompense personnelle'. Avec le temps, elle fait en sorte que la satisfaction égotiste soit supportée par des objets et personnes extérieurs.

La question centrale est, "Comment bloquer le courant-de-désir ?" La réponse ne se situe pas tant dans l'arrêt du courant de désir que dans le changement de la direction de ce courant :

  • D'abord on change le désir d'objets extérieurs pour le désir d'objets intérieurs.
  • Puis on change le désir d'objets denses pour le désir d'objets subtils.
  • Puis on change le désir d'objets subtils, intérieurs, pour un désir de Connaissance, puis de Sagesse et enfin d'Illumination.

Pour résumer : 

  • Les deux premiers stades consistent à tourner le facteur-désir vers l'intérieur et vers le haut – de l'extérieur à l'intérieur ; du dense au subtil.
  • Le troisième stade consiste à désirer la connaissance plutôt que des objets.
  • Le quatrième stade consiste à arrêter le courant du désir en utilisant ces énergies pour créer des corps et des univers plus subtils.
  • Le cinquième stade consiste à se détacher. Le détachement permet au champ de forces énergétique de se retirer du désir, causant la mort du désir.
  • Il y a un sixième stade. Avec le détachement vient l'Aperçu. Si une personne affamée réalise que sa nourriture a été empoisonnée par une potion fatale, il y aura un non-désir instantané pour cette nourriture. De la même façon, quand on réalise combien le désir est mortel et autodestructeur, on cesse instantanément d'en avoir envie.
  • A mesure que ces six stades se manifestent, les impressions subtiles liées au mental fléchissent, se dissolvent et ne sont pas régénérées. Donc le besoin de se réincarner dans un corps psychique ou physique ne se manifeste pas.
Lire la suite »
Comment Opèrent les Désirs ?

Comment Opèrent les Désirs ?

Sutra 4.5 : "Bien que les types d'activité soient variés, ils sont tous fondés sur un Mental Unique qui apparaît comme pluriel. "

Le désir opère comme la mémoire. Il y a qu'une conscience directive comme un faisceau de lumière qui se sépare en sept couleurs ou niveaux de conscience. Chaque niveau de conscience contient sept niveaux secondaires. Ces niveaux se manifestent 49 fois (7x7). Tous sont contrôlés par cette conscience directive du Soleil de Désir Central qui est la cause primale de réincarnation. Ici se trouve le secret de l'homogénéité et de l'omniprésence de la Conscience Consciente de Soi. Néanmoins, chaque courant de conscience n'est qu'une facette du Soi Supérieur, de la Conscience qui est Une. Chaque courant n'est qu'une lumière reflétée des facettes du Diamant unique qu'est l'Atma.

Sutra 4.6 : De toutes les activités mentales variées, seule la méditation est libre du désir et des impressions latentes du karma.

Les désirs activent le karma. Le karma ne peut jamais être assouvi par l'expérience. Le karma ne s'épuise que par la méditation spirituelle et/ou le Samadhi. L'activité survenant de vrais états de méditation ne crée aucun karma. A mesure que les niveaux du mental s'immiscent dans de nouvelles existences mentales, commence un nouveau niveau de naissance. Dans les graines de la naissance sont toujours contenues les graines de la mort. Cependant, dans ces graines de la mort sont toujours contenues les graines de la renaissance.

Le mouvement de la naissance à la mort est toujours une courbe sinusoïdale alternant entre hauts états de conscience positifs et bas états de conscience plus difficiles. Plus le corps est subtil, plus le retour de son karma est rapide. Plus le corps est dense, plus le retour de son karma est lent. L'égotisme semble être l'essence même ou la nature même de la fonction mentale. Où il y a égotisme, il y a les graines de futur karma, car dans la matrice du désir résident les graines de la servitude. Cependant, dans l'activité qui survient de l'unité-de-conscience produite par la méditation, il n'y a pas d'égotisme. Par conséquent, ni futur karma et ni futur asservissement ne sont générés.

Sutra 4.7 : Le karma d'un Yogi n'est ni bon ni mauvais. Cependant, le karma d'autrui est de trois genres : favorable, adverse et un mélange des deux.

Les expériences et les niveaux de conscience du Yogi ne sont ni blancs ni rouges. La raison essentielle de ceci est le karma attitudinal du Yogi. Il voit toute expérience comme un processus d'apprentissage et non comme quelque chose de blanc ou rouge. Pour la plupart des Yogis, toute expérience est une expérience d'apprentissage et par conséquent est considérée très positive.

Cependant, pour tous les autres, le karma des expériences (et les niveaux de conscience sont triples) est blanc ou rouge ou blanc et rouge. Parce que le Yogi a transcendé le désir égoïste, il n'a ni karma favorable ni karma adverse. Le Yogi décide de servir toutes formes de vie sensibles. Cette disposition est une volonté, non un vouloir-propre, ni un désir. Les activités de toutes les autres âmes sont causées par désir de gain personnel : matériel, émotionnel, financier, égotique etc. Donc, l'activité accomplie avec une attitude égoïste, auto-glorifiante porte la graine de futur karma négatif.

Le Yogi qui a transcendé le désir n'a rien à craindre. Il n'y a rien qu'il ait vraiment besoin d'obtenir. Il n'a pas de désir pour le ciel. Il n'a aucune peur de l'enfer. Sa conscience, son mental, ses énergies, ses activités sont dirigés vers la compréhension du Dharma de la Vie et le fait d'être une part stratégique (même microscopiquement) dans le secours et la compréhension des véritables besoins de toutes formes de vie. Ses actions ne contiennent aucune peur. Ses actions ne contiennent aucune aspiration. Ses actions ne contiennent aucun égotisme. Ses actions ne contiennent aucune glorification de soi. Par conséquent son action est libre de tout karma.

Lire la suite »
Les Lois Spirituelles de la Conscience Consciente de Soi Équilibrée

Les Lois Spirituelles de la Conscience Consciente de Soi Équilibrée

Dans son Quatrième et dernier Livre des Kriya Yoga Sutras, Sri Patanjali relate le processus de l'Illumination en définissant la Loi Spirituelle de la Conscience Consciente de Soi. Cela amène l'être spirituel en naissance et en maturité. De cette maturité en âge et en attitude, cette âme entre dans la dernière enjambée de son voyage cosmique, révélant les trois grands secrets de la Vie Mystique :

  • La Conscience Consciente de Soi,
  • Le Temps et son pouvoir de création, et
  • Le Temps et son pouvoir de dissolution.

Donc, le chercheur plonge plus profondément dans les mystères sacrés du Temps, de l'Espace, de la Création et de la Dissolution ainsi que dans la nature de la personnalité et de la conscience mystique.

En étant plus conscient du voyage du Terrien, vous saisissez quelque chose de votre propre voyage, de vos tâches et de votre futur. Ceux qui entendent et saisissent le message de Sri Patanjali vivront la vie spirituelle qui consiste à vivre pour les autres en accord avec les Yoga-Siddhis, la Sagesse et l'Aperçu qu'ils ont obtenus.

Les Sutras 1-13 traitent des mécanismes de l'Émancipation. Ils révèlent le fonctionnement de la Loi Cosmique qui amène le chercheur à l'Illumination.

Sutra IV.1 : "Les réalisations psychiques et spirituelles sont acquises par :

  • une naissance propice,
  • les Mantras,
  • Tapas,
  • le Samadhi, et
  • les Élixirs."

Le Yogi peut donc  obtenir des Yoga-Siddhis par l'usage de cinq procédures différentes : 

  1. En faisant appel au karma spirituel positif des vies antérieures
  2. Par la pratique et l'application de différents mantras.
  3. Par la pratique de Tapas, c'est-à-dire par l'ardeur de la Volonté (non du désir). Tapas signifie la vitalité physique et l'intensité mentale produites par l'ascèse.
  4. Par l'utilisation des différents états de Samadhi.
  5. En utilisant des élixirs qui purifient les corps physiques et astraux, excitant et animant les chakras etc.

Bien que chaque méthode puisse être utilisée par elle-même, dans le Kriya Yoga de Patanjali, les cinq méthodes sont combinées pour provoquer une transformation rapide et sûre de la conscience. La clé est l'usage de Tapas : volonté spirituelle, effort spirituel et ferveur spirituelle. Donc, le Yogi s'efforce de tirer des banques mémorielles toutes les forces des vies antérieures pour déployer la conscience spirituelle. L'invocation utilisant le Mantra aide aussi le sage à avancer rapidement sur le Chemin. L'autodiscipline extrême, appelée Tapas, est appliquée pour nourrir le Yogi de façon à accélérer le Chemin.

Les élixirs ont été associés avec inexactitude aux drogues comme le LSD. Les élixirs sont des herbes spéciales utilisées pour assainir le corps physique et stimuler le corps astral afin que la conscience soit plus claire et plus continue. Cette conscience continue permet au Yogi de pénétrer et de travailler plus aisément dans les mondes onirique/astral, stimulant le développement de pouvoirs psychiques ou spirituels. Précisons que l'usage d'élixirs n'est pas l'affaire d'une fois. Le processus d'utilisation des herbes purifiantes prend en général de un à trois ans, conjointement à d'autres pratiques yoguiques. Cependant, de toutes ces méthodes, la plus digne de confiance et la plus recommandable est la pratique continue du Samadhi.

Sutra IV.2 : "Les changements au cours de votre vie surviennent du karma qui cherche sa propre réalisation."

Comment surviennent les changements ? L'Esprit a une Conscience et une Volonté (non un vouloir-propre) inhérentes. La conscience peut se manifester via des pouvoirs perceptifs existants et se manifestera via des pouvoirs d'action existants. Ici est révélée la signification des schémas de déploiement spirituel. Via ces pouvoirs de perception et d'actions, l'Esprit, se manifestant dans le monde physique, vient à se connaître lui-même. Comment ? En devenant d'abord conscient de soi puis en établissant la Conscience Consciente de Soi Équilibrée.

Sutra IV.3 : "La cause apparente de la manifestation du karma n'est pas la véritable cause. Le karma n'a pas besoin de causes secondaires pour son accomplissement. Si les obstacles à leur accomplissement sont supprimés, le karma se manifestera instantanément."

Quand un fermier supprime les obstacles qui existent dans le fossé, l'eau coule de son propre accord. Le fermier qui retourne le sol n'est pas la cause de la croissance des récoltes. Donc ce qui paraît être la cause d'un événement, n'est pas la vraie cause. De même, tout le processus du développement spirituel est un processus de l'alchimie du Soleil : la suppression des voiles dissimulant le Soleil Intérieur (par le Soleil lui-même).

Des actes ne font que supprimer les obstacles afin que l'évolution spirituelle puisse couler de sa propre nature. En supprimant le processus de la pensée négative constrictive ; en supprimant des attitudes auto-dépréciatives, l'on supprime l'obstacle à la pleine productivité de karma positif sur le plan terrestre, sur le plan mental, sur le plan artistique et sans aucun doute sur le plan spirituel.

Sutra IV.4 : "Tous les modes mentaux sont fondés sur le concept du Soi égotique."

Les niveaux individuels de conscience sont créés par la manifestation naturelle d'un complexe corps-mental qui est une manifestation de la Conscience Unique. Le soi égotique crée un nombre de mentaux subsidiaires et de corps astraux à l'instar d'un arbre envoyant des racines pour obtenir davantage de nourriture et d'eau. De la même façon, ce soi égotique crée des corps astraux et des mentalités subsidiaires pour obtenir davantage d'expériences et d'excitation.

Découvrir les Kriya Yoga Sutras

-- Goswami Kriyananda in Les Kriya Yoga Sutras de Sri Patanjali : La Science de L'Illumination, IV.1-4

Aspects Planétaires à l'horizon de 2020 : Anticipez, Equilibrez, Rééquilibrez pour Adoucir votre Karma !

Aspects Planétaires à l'horizon de 2020 : Anticipez, Equilibrez, Rééquilibrez pour Adoucir votre Karma !

"Le solstice d'hiver a eu lieu cette année le 21 décembre 2019 à 22 h 19 CST. Dans ce thème astral, le Soleil à 0° Capricorne est conjoint à Jupiter à 4° Capricorne. Ces planètes sont en trigone harmonieux avec Uranus à 2° Taureau. En raison de la nature expansive de Jupiter, c'est le moment idéal pour imaginer et visualiser les choses que vous aimeriez augmenter ou faire croître en 2020. Rendez ce "souhait" aussi précis et clair que possible, tout en étant ouvert aux possibilités que vous ne pouvez pas imaginer. Gardez à l'esprit cette affirmation de Louise HAY, en particulier pour l'imprévisible Uranus impliqué :

    "Je reçois maintenant mon bien de sources attendues et inattendues".

Lors de l'Éclipse Solaire du 26 Décembre, le Soleil et la Lune à 4° Capricorne étaient conjoints à Jupiter à 5° Capricorne et ces trois planètes sont trigones à Uranus. C'est positif pour harmoniser l'apprentissage/l'éducation traditionnels avec de nouvelles idées créatives.

D'un autre côté, Saturne et Pluton sont presque conjoints dans le graphique des Éclipses. (La conjonction exacte a lieu le 12 janvier à 22° du Capricorne.)

Les Éclipses impliquent également un changement et la conjonction avec Jupiter suggère que pour de nombreuses personnes, il y aura des voyages au-delà des frontières de votre propre pays ou une expansion de la conscience de la planète dans son ensemble.

Cette année, Jupiter est en Capricorne : ce que vous avez appris au cours de l'année dernière vous aidera l'année prochaine, en particulier dans les affaires et les projets qui ont besoin d'expansion. Cet aspect demande donc de réfléchir et de méditer sur ce que nous avons appris l'an dernier, et aussi, très important d'exprimer de la gratitude pour les bonnes choses dans notre vie - c'est ce que nous espérons développer avec Jupiter.

Les aspects à venir dans les deux premières semaines de Janvier sont très intenses:

1. L'Éclipse Lunaire du 10 Janvier est conjointe à Saturne et à Pluton en Capricorne.

2. Uranus redevient direct le 11 Janvier apportant des changements soudains de plans, de l'insolite et de l'inattendu.

3. Saturne conjoint Pluton le 12 Janvier à 22° du Capricorne. Cet aspect s'est produit pour la dernière fois en Novembre 1982. Le conflit intérieur (et extérieur) se situe entre les pressions pour se conformer et les pressions pour se transformer. C'est un aspect très volcanique - si la pression n'est pas évacuée, une énorme explosion est susceptible de se produire. Nos responsabilités en tant que Kriya yogis consistent à adoucir suffisamment notre karma afin que nous ne réagissions pas aussi instantanément (ou violemment) envers les personnes difficiles et les situations épineuses. Gérer au  mieux cet aspect serait d'évaluer nos vies et de voir où faire un changement, puis d'y mettre harmonieusement notre énergie de manière régulière et cohérente.

Cette année, deux autres aspects majeurs se produisent :

Jupiter conjoint à Pluton en Capricorne. Cela aura lieu le 4 Avril, le 30 Juin et le 12 Novembre 2020. Il y aura des débats sur la liberté. Pouvons-vous apporter des modifications de manière harmonieuse ou devons-nous déclencher une guerre ?

Jupiter est ce que nous apprenons des livres et de l'école.

Pluton est ce que nous apprenons de notre mental inconscient profond, qu'il s'agisse de vies passées ou d'informations tirées des Annales Akashiques.

La Méditation et la Philosophie du Kriya Yoga enseignées par Goswami Kriyananda nous aideront à discerner si les informations que nous recevons sont sages et correctes. La question à se demander à propos de cet aspect est, "Essayons-nous de contrôler le monde ou de nous discipliner nous-mêmes" ?

Jupiter conjoint Saturne en Verseau le 21 Décembre 2020. Conflit entre le désir impérieux de s'expanser et l'envie de limiter ou de contraindre. Quel est votre plus grand confinement ? Jupiter peut vous aider à vous libérer à ce stade. Des aperçus profonds vous seront donnés à ce moment-là."

Avec nos remerciements à Swami K. Adinadananda (Marcia SACKS), Astrologue du Temple de Kriya Yoga de Chicago, pour le partage de ses aperçus profonds des aspects planétaires établis de Chicago. Les étudiants qui souhaitent recevoir sa newsletter peuvent la contacter par e-mail à [email protected].

Que l'Année 2020 vous apporte, ainsi qu'à tous ceux qui vibrent dans votre aura, de nombreuses Bénédictions sur tous les plans !

Shanti & Prem,

Le Centre de Kriya Yoga France

Solstice d'Hiver : Éveillez vos Lumières Célestes Intérieures !

Solstice d'Hiver : Éveillez vos Lumières Célestes Intérieures !

"Voici Décembre et vous parvenez à la fin d'un cycle. Il est temps, par conséquent, d'équilibrer le livre et de commencer à fermer ce cycle pour en entamer un tout nouveau.

Entamez dès maintenant vos résolutions de Nouvelle Année et non la veille de cette fin de cycle. Faites de la Nouvelle Année ce que vous voulez qu'elle soit, ce que vous aviez espéré que cette année serait. Qu'avez-vous fait que vous n'auriez pas dû faire ? Si vous ne l'aviez pas fait, ce cycle aurait-il été meilleur ? Qu'est-ce qui aurait dû être fait que vous n'avez pas fait et qui aurait rendu l'année meilleure ? Commencez maintenant à régénérer votre Nouvelle année.

Pour certains, la vie est une route accidentée avec beaucoup de hauts et de bas, de conflits et de batailles. Pour d'autres, c'est un chemin facile et plat. Or, dans les deux cas, c'est le but final qui est vital, qui est l'atteinte totale et ultime de la paix, de la tranquillité, de la sérénité et de la joie. Cet état de conscience survient quand on est en accord avec la Vie Divine.

Dans la mesure où le chercheur sur le Chemin s'identifie à la vie du corps, il cause des problèmes et des limitations. Accordez-vous à la vie terrestre sans vous identifier à elle. Identifiez-vous plutôt à la Vie Intérieure.

La Vie Intérieure Divine est la créatrice de cette vie terrestre. Parce que les gens sont ignorants et inconscients de cette vie intérieure, la vie terrestre n'est qu'une réflexion du karma de vies passées. Élevez votre vision et devenez conscient de votre vie intérieure afin de créer consciemment et de vaincre le karma passé.

La vie terrestre est courte, mais le cumul de karma négatif est rapide et dure longtemps. Par conséquent, à chaque instant de votre vie terrestre, cherchez Dieu dans toutes vos actions, paroles et pensées. Faites le bien et abstenez-vous de produire de la souffrance. En suivant ce simple chemin, vous vous protégerez de la malveillance, du vice, de l'iniquité et du 'mal'.

Quand elle contient de la beauté, chaque forme d'art parle de l'ordre invisible de la Divinité. Il y a un escalier à la beauté. Toutefois, on doit atteindre la maturité et aussi le raffinement avant de voir cette beauté et de saisir l'Ordre Divin.

Le véritable Amour est l'amour désintéressé où la distinction entre vous et le monde fond, où la distinction entre vous et tous les autres êtres fond, où il y a une réalisation que leur souffrance est votre souffrance, que leur limitation est votre limitation et que la victoire d'autrui est aussi votre victoire.

Ne soyez pas bouleversé si vous n'avez pas trouvé Dieu, et n'essayez pas plus fort, avec plus d'émotions. La Porte de Fer qui écarte le Chercheur sur le Chemin, ce sont ses émotions. Pour trouver Dieu, tranquillisez totalement corps, mental et âme. Sans cette triple tranquillité, la Réalisation Divine ne peut survenir. Sans contentement et tranquillité, la Vision de Dieu ne peut s'atteindre. Une rivière tourbillonnante n'est pas un miroir parfait.

En apaisant vos désirs, vos besoins et votre avidité subtile, vous pouvez obtenir la triple tranquillité. Vous dites que vous n'avez pas d'avidité subtile? C'est vrai. Vous, non mais votre mental assurément. Vous dites encore non et je vous réponds, "Voyez comme vous êtes entré peu profond dans votre mental !"

La tranquillité de vos états mentaux signifie que vous pouvez faire face à votre vie quotidienne clairement, tranquillement et courageusement. Créez de l'espace et de l'énergie pour le Chemin qui doit être marché si vous êtes Chercheur sur le Chemin de la Vie Divine.

Une Vie sur Terre peut se terminer en tragédie ou en comédie, en échec ou en succès, en maladie ou en santé. Or le but ultime de la Vie est de vous apporter bonheur, joie et félicité. Pourquoi l'humanité combat-elle la Vie, rendant ainsi son Chemin si accidenté ?

En ce jour du 22 Décembre, le Soleil reste 'immobile' pendant trois jours. C'est la fin de l'hiver et le renouveau du printemps. Ce qui était endormi maintenant s'éveille. Le dragon endormi maintenant frémit et bientôt s'élèvera. Êtes-vous prêt ? Préparez-vous pour l’Éveil futur. La Grande Porte de Fer restée fermée pendant six mois s'ouvre maintenant. Franchissez-la ! Montez ! Montez et réclamez votre droit de naissance !

Livres, professeurs et même le Guru ne sont qu'un moyen vers votre but. Donc gagnez contrôle de soi, compassion et sagesse pour que votre vie réfléchisse la Vérité. Le but est le Samadhi, l'Illumination et l'Intuition. Ceux-ci viennent des tréfonds du seul chercheur. Que ce Triple But brille à l'intérieur de vous comme une Lampe de Sagesse pour que tous puissent voir plus clairement leur propre Chemin. Que la Vie Divine et la Lumière Céleste vous soutiennent à jamais. Qu'ils vous donnent Conseils Divins et Guidance maintenant et pour l'éternité !"

OM TAT SAT OM

Goswami Kriyananda in Une Méditation Pour Chaque Jour

Les trois stades fondamentaux du système Kriya

Les trois stades fondamentaux du système Kriya

"Il y a deux principaux groupes d'étudiants et/ou de disciples Kriya. Le premier comprend les Kriya Bans qui marchent le chemin exotérique. Le second comprend les Kriya Jyothis (porteurs de la Flamme) qui marchent le Chemin ésotérique.

Un Kriya Jyothi doit comprendre que les techniques mystiques qu'il utilise, y compris les Kriyas, ont pour seul dessein d'atteindre l'Illumination spirituelle, c'est-à-dire la maturité spirituelle et émotionnelle.  

Ne vous identifiez jamais avec la technique mystique qui vous mène au Samadhi et donc à l'Illumination.

Les Yamas-Niyamas

Le premier stade du Système Kriya commence avec Yama et Niyama. Ce ne sont pas des principes que les sages de jadis vous ont dit de faire ou de ne pas faire. Vus d'un point de vue religieux, ils pourraient devenir des injonctions morales et vraisemblablement des 'à faire' et 'à ne pas faire' culturels. Cependant, compris mystiquement, les yamas-niyamas sont la fondation du développement spirituel et de l'Illumination.

En effet, yama et niyama se relient directement au contrôle de vos courants Kriya : les rassembler, les centrer puis les élever. Sans cette fondation correcte, votre mental sera éparpillé et les courants Kriya ne seront pas rassemblés. S'ils se rassemblent, ils ne se maintiendront pas ensemble très longtemps. Donc ce sera impossible d'élever les courants ou de les maintenir en état d'équilibre.

L'émotionalité et l'attachement dispersent et dissipent les courants Kriya. Le détachement et le centrage du mental, produits par la pratique des namas-niyamas, rassemblent et collectent les courants Kriya et rendent possible le contrôle de ces forces fondatrices. Pourtant, d'autres conditions et d'autres pratiques sont encore nécessaires pour amener un progrès spirituel et atteindre le Samadhi.

Les Asanas

Le deuxième stade de base de la pratique Kriya, ce sont les Asanas. Le Hatha Yoga est sous-estimé et faiblement pratiqué par les Kriya Yogis occidentaux. Ceci doit être corrigé. Les trois principales postures sont : L’Étirement Postérieur, le Cobra et les postures méditatives. L’Étirement Postérieur et le Cobra sont très importants car ils sont utilisés dans les techniques Kriya avancées.

Le but mystique-clé de l'asana est d'aider à centrer les courants Kriya du corps, ce qui combat l'agitation physique et produit l'immobilité. Cela prépare le corps à gérer des quantités plus grandes et plus fortes de courants Kriya.   

L'immobilité du corps amène l'immobilité du mental. L'immobilité du mental est l'autel sacré de l'Esprit divin. Où existe le mouvement, l'émotion existe. Où existe l'émotion, le mouvement existe. Où existe l'émotion, la conscience physique et matérielle existe.

Où existe l'immobilité, l'Esprit existe. Ou est-ce où existe l'immobilité, l'Esprit commence à se manifester ?

Le Pranayama

Le troisième stade de la pratique Kriya est le Pranayama. C'est ici où se développe le véritable déploiement spirituel. Toutefois sans propreté du corps, sans autodiscipline et immobilité physiques, sans pureté et immobilité mentales, sans intention spirituelle correcte, le pranayama maintiendra seulement votre évolution spirituelle à son niveau actuel, au mieux. La sagesse impose de dépasser votre niveau actuel de maturité !  

Dans les deux premiers stades du Kriya Yoga, vous rassemblez et réunissez les courants Kriya. Dans ce stade du pranayama, vous générez  et centrez ces forces puissantes. Avec le prana-yama (c'est-à-dire le contrôle des forces praniques) vous générez, purifiez et centrez les courants Kriya, et vous apprenez à transférer cette énergie des organes des sens à l'organe de la conscience.   

Avec la pratique de ces trois stades de Kriya Yoga, vous attirez votre âme individuelle (vos banques mémorielles) à l'Esprit divin, afin que vous (l'Esprit individuel) puissiez révéler à vous-même votre Soi.

Si vous vivez mûrement, si vous pratiquez de façon continue ces trois premiers stades avec détachement, vous atteindrez le Samadhi dans cette incarnation. D'ici-là, faites ce qui apporte la Félicité dans votre méditation et dans votre vie. "

Goswami Kriyananda in La Kriyananda Upanishad

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}