Sélectionner une page
Réincarnation et Ascendants

Réincarnation et Ascendants

Dans un article précédent, Kriyananda expliquait comment la renaissance et la réincarnation étaient en relation avec l'évolution spirituelle. Il expliquait que le signe astrologique (l'une des douze constellations du Zodiaque) qui apparaît à l'horizon au moment de la naissance révèle notre "horizon de conscience" et notre développement spirituel latent. Ce signe est appelé le Soleil Levant ou Ascendant.

Dans cet article, Kriyananda donne les grandes lignes des douze Ascendants et les Leçons à apprendre dans cette existence pour ceux qui sont nés sous ces Ascendants. Si nous maîtrisons ces Leçons, nous élevons notre état de conscience et nous réussissons ce que Kriyananda appelle notre 'ascension'.

Vous pouvez déterminer votre Ascendant si vous connaissez votre heure de naissance et l'ordre des signes du zodiaque (Bélier, Taureau, Gémeau, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons). Bref, le signe Ascendant à l'aube est en général le même que le signe Solaire et il change toutes les deux heures, en allant vers le signe suivant. Pendant une rotation terrestre complète de vingt-quatre heures, chacun des douze signes apparaitra à l'horizon pendant deux heures.

Vous pouvez aussi trouver votre Ascendant sur divers sites internet d'astrologie mais si votre temps de naissance est à la limite d'une période de deux heures, il peut y avoir un décalage d'un signe. Il est mieux de consulter un astrologue professionnel pour être certain.

Voici les conseils de Kriyananda concernant votre Ascendant pour vous aider à avancer sur le Chemin de l'Illumination.

ASCENDANT BELIER

Les Ascendants Bélier sont symboliques d'un nouveau début. Lorsque leur ascension se manifeste, elle se manifeste très rapidement et se réalise au mieux par l'initiative et le courage.

Si vous avez un Ascendant Bélier, vous venez d'atteindre un nouveau niveau d'évolution. Venant de maîtriser une série de Leçons de vie, vous êtes prêt pour un nouveau challenge plus difficile. Parce que ce niveau d'évolution est nouveau, vous êtes par nature plus anxieux et par conséquent vous cherchez, à un degré plus ou moins marqué, à contrôler les autres et les évènements autour de vous.

Après une série de vies à faire ce qui était important pour les autres, vous devez maintenant chercher à équilibrer cela en retournant au travail sur ce qui est important pour vous. Dans des vies passées, des gens se sont appuyés lourdement sur vous, de sorte que vous avez perdu votre identité propre et vous pourriez trouver difficile de la rétablir dans cette incarnation. Le danger ici est que d'avoir le sentiment que vous n'êtes qu'un être sexuel. Vous avez accumulé un bon karma pour la carrière à partir de vos actions passées et vous pourriez avoir un grand succès en affaires si vous ne vous laissez pas dévier par votre attitude et vos actions en ce qui concerne le sexe.

Le facteur vital à réaliser dans cette incarnation est de commencer au commencement dans le développement personnel. La Leçon-clé est de comprendre que les relations amoureuses sont formées sur la base de l'amour et de l'affection, non sur la renommée ou la gloire.

ASCENDANT TAUREAU

Votre ascension se fera lentement mais surement dans le calme et le rapprochement à la nature parce que vous êtes en accord inné avec les rythmes de la nature. Vous êtes votre banque mémorielle et ainsi votre plus grand trésor est de rester en contact avec toutes les parties de votre être. Les personnes avec un Ascendant Taureau sont des âmes qui se réincarnent souvent pour aider l'humanité à gérer ses déséquilibres financiers.

De vos expériences de vies passées, vous avez acquis une connaissance pratique plus prononcée que la plupart des âmes ; cependant, vous pourriez être lent à utiliser cette sagesse parce que vous êtes souvent une fleur tardive. Dans les incarnations passées, vous avez appris à survivre dans la vie, donc juste sous votre mental conscient se trouve une richesse en sagesse. Presque tous les gens avec un Ascendant Taureau ont une aura apaisante qui aide les autres âmes à se sentir stables et en sécurité.

Dans des vies passées, vous avez fait vos preuves et par conséquent vous n'avez rien à prouver aux autres. Les Leçons à apprendre de cette incarnation sont de surmonter cette lenteur et parfois votre possessivité. Votre Leçon-clé est d'être sûr que votre tête régit votre cœur et non le contraire.

ASCENDANT GEMEAUX

L'ascension d'un Ascendant Gémeaux se réalise le mieux en apprenant à vous concentrer, ce qui stabilisera les fluctuations de vos états mentaux de surface. Beaucoup d'âmes avec l'Ascendant Gémeaux se réincarnent après avoir mené des vies de brillance et de gloire. Dans cette incarnation, vous trouvez refuge dans l'utilisation de vos dons Mercuriens dans des jeux discrets et mentaux consistant à "faire mieux que les autres" parce que vous ne faites pas vraiment confiance aux gens.

La célèbre nature double du Gémeaux peut simplement être un changement d'identité vers une personnalité du passé que vous avez du mal à lâcher.

Votre meilleure nature est révélée lorsque vous travaillez avec les autres manuellement. Vous établissez un lien, vous vous absorbez dans une tâche physique et votre mental peut enfin réellement se relaxer.

Les Leçons-clés de votre incarnation sont de dépasser votre énergie nerveuse et puis de vous extraire de votre mental de surface et de cesser de tout analyser sans cesse.

Lire la suite »

Les Mantras : pratiquez Japa Sadhana !

Les Mantras : pratiquez Japa Sadhana !

Simplifiez Votre Vie en Pratiquant Japa Sadhana !

Certains d'entre vous n'utilisent pas le plein potentiel de leur Sadhana faute d'une pratique extensive des Mantras. Dans ce Kali Yuga les mantras sont l'un des moyens essentiels pour parvenir à l'Illumination, si toutefois Japa se chante en contemplant sa signification.

Dans ce texte Goswami explique que le voyage de Japa mantra à la Liberté stupéfie car le mental s'expanse, s'approfondit et élargit son horizon de conscience, descendant finalement dans la quintessence de la Félicité et Sagesse Cosmiques.

"Par exemple, Om Namo Bhagavate Vaasudevaya, c'est le mantra ; le chanter c'est Japa. Il y a un Japa extérieur verbal et aussi un Japa intérieur mental. Japa consiste à faire tourner un groupe mystérieux de sons mantriques ou de lettres qui sont liés ensemble de sorte que dans le chant, une vibration spéciale et distinctive soit produite dans tout votre complexe mental-corps.

C'est la différence-clé entre mots ordinaires et sons mantriques. Un mantra est le résultat de la méditation d'un sage avancé et la manifestation tangible du Devata, rendue manifeste via le mantra.

Quand vous chantez un mantra avec l'intonation adéquate, immédiatement s'instaure dans votre mental une vibration harmonieuse au Mental Cosmique qui vous établit là.

Les mantras sont des sons fondés sur l'énergie, donc dire un mot produit une vibration réelle, spécifique. Si vous savez ce que sera l'effet de cette vibration, alors le mot se parera d'une signification associée à cet effet par l'usage de japa. C'est le premier niveau énergétique fondé sur le mantra.

Le second niveau est produit par l'intention. Si la vibration est liée à une intention mentale et étayée par la visualisation, le mantra augmente alors de façon notable son pouvoir de manifestation. Dans ce cas, le son mantrique est la vague porteuse et l'intention se superpose sur cette vague.

Ceci s'avère pour les mantras Sanskrits. Bien qu'il y ait un sens général à tout mantra Sanskrit, la seule définition factuelle est l'effet manifesté de ce mantra.

Les mantras créent des vagues de formes-pensées. La conscience humaine n'est vraiment qu'un groupe d'états de conscience existant dans le corps astral.

Donc, un mantra commence par une vibration dominante qui correspond à la fois à une fréquence de l'énergie spirituelle spécifique et à un état de conscience (sous forme de germe). Après un moment, le processus du japa commence à outrepasser toutes les autres vibrations plus faibles. Plus tard, la vague mantrique produit une condition où l'âme vibre en accord avec l'énergie et l'état spirituel symbolisés par et contenus dans ce mantra.

Les mantras sont des outils de Yoga siddhis et aussi pour des yoga siddhis. Ils sont impressionnants. Ils sont anciens et ils fonctionnent. Les mantras sont des outils utilisés par les yogis car ils libèrent le mental de lui-même.

Om Namo Bhagavate Vaasudevaya est le mantra de Bhagavan Krishna en tant que Seigneur du Souffle de Vie. Exotériquement, il signifie "Prosternation devant Bhagavan Vaasudeva". Ésotériquement, "Je m'accorde au Seigneur du Souffle Divin où se maintient ma conscience qui est ma vie".

À ce point vous commencez automatiquement la méditation sur Bhagavan Vaasudeva. En outre, chanter le mantra produit l'atmosphère correcte dans votre mental pour une méditation et une contemplation plus profondes, aptes à vous accorder à Sa présence magique et mystique.

La plupart des Initiés ont des difficultés quand ils commencent à méditer parce que le mental est confus quant à que penser, que ressentir etc. Quand vous chantez un mantra tout cela se résout automatiquement. Vous chantez simplement le mantra. Si le mental doit penser, il pense aux lettres du mantra. Or comment faire pour continuer plus loin ? Visualisez Sri Vaasudeva assis devant vous. En poursuivant avec le mantra, vous commencerez à sentir Sa présence proche de vous.

Le ressenti de la présence du Divin est une flamme sacrée et consacrée qui incinérera tout karma négatif et constrictif. C'est l'acquisition de la plus haute Sagesse qui incinéra tout le karma négatif passé.

De même qu'une seule allumette peut réduire en cendres une montagne de papiers, de même une seule pensée peut consumer tout le karma des vies passées. Ce ressenti d'accord au Divin est si épanouissant, si satisfaisant, vecteur de tant de contentement qu'il devient impossible d'avoir un quelconque désir. Quand vous avez un lac d'eau pure, quel besoin de demander une goutte d'eau ?

Un seul moment d'accord pur, profond, authentique au Divin est plus qu'égal à la performance de plusieurs milliers de méditations. Pourtant, c'est la méditation qui vous donne l'accord.

La vie est très compliquée pour la plupart des gens. Pourtant elle peut devenir très simple, même un processus joyeux si vous pratiquez Japa Sadhana. Plus vous pratiquez, plus grande sera votre force. La pratique d'hier renforcera la pratique d'aujourd'hui.

Chaque jour, à chaque instant, vous deviendrez de plus en plus fort par la contemplation plus profonde sur le Mental Divin. La Gita dit que même une petite pratique de sadhana vous donnera de grandes récompenses dans le futur proche.

Que le Mental Divin vous donne davantage de force pour faire plus de sadhana afin de devenir une plus grande bénédiction pour les autres !"

Shanti & Prem

Goswami Kriyananda in Initiation dans les Méthodes Kriya

Suivre ce cours

Les Bienfaits de la Méditation

Les Bienfaits de la Méditation

Quelle que soit la quantité de stress dans votre vie et quel que soit le nombre d'exigences qui vous sont imposées, vous pouvez atteindre le contentement, la paix, la tranquillité et la sérénité à travers la pratique de la méditation. A travers la méditation, vous pouvez atteindre la joie - qui est la Sagesse.

La méditation est une méthode spécifique très efficace pour atteindre le bonheur et une plus grande confiance en soi. Grâce à la méditation, vous pouvez atteindre les buts les plus importants dans la vie : le bonheur et le succès. Oui, le succès. Le succès est un concept très important, même si on a usé et abusé du terme. J'utilise le mot succès dans le sens de "atteindre son but dans l'existence".

Comprenez que la méditation n'est pas juste une technique de relaxation. C'est un processus à plusieurs étapes qui commence par la relaxation mais qui dépasse de loin celle-ci. La méditation n'améliore pas seulement votre vie spirituelle, mais elle peut également vous aider à mieux réussir votre vie quotidienne. Surtout, la méditation est une méthode mystique pour adoucir et supprimer le karma qui vous limite.

Le Yoga enseigne que nous méditons pour regagner quelque chose que nous avons perdu, pour retrouver quelque chose de nous-même. Certains l'appellent l'enthousiasme, d'autres l'appellent l'entrain, et d'autres encore la Félicité d'Être. Le monde a apparemment perdu sa capacité à faire l'expérience de la joie. Nous avons perdu notre capacité à apprécier la vie et à faire ce que nous avons à faire sans nous faire de soucis et nous inquiéter. Nous avons perdu notre capacité à être dans "l'ici-et-maintenant". Les anciens sages disaient :

"Si vous devez marcher, marchez. Si vous devez vous asseoir, asseyez-vous. Mais, quoi que vous deviez faire, n'hésitez pas !"

Apprenez à faire quelque chose avec toute la force de votre mental et de votre être. La Méditation nous permet de travailler, d'aimer et de créer et de faire toutes ces choses beaucoup plus efficacement et complètement.

La méditation nous permet d'être content maintenant dans ce que nous sommes en train de faire ou de ne pas faire. Un vieux poème Sanskrit le dit de cette façon :

Hier n'est plus qu'un souvenir
Demain n'est encore qu'un espoir
Aujourd'hui et aujourd'hui seulement est l'éternel maintenant.

La pratique de la méditation nous donne cet état spécial de conscience qui nous permet de vivre plus efficacement et plus harmonieusement dans l'éternel maintenant.

Ainsi, lâchez vos peurs, espoirs, aspirations pour demain. Vivez maintenant. Soyez heureux, content, en paix et serein dans l'éternel maintenant. Quoi que vous cherchiez, recherchez-le dans l'harmonie et efficacement tout en maintenant la paix et l'harmonie de ce moment présent. Soyez en paix maintenant et efforcez vous d'atteindre harmonieusement de nobles objectifs.

La Méditation vous permettra de devenir encore plus direct et franc avec vous-même et avec les autres. Cela vous permettra d'être plus entier. La méditation aidera votre vie à être plus complète. Finalement, la méditation vous permettra de rejoindre le flux universel de Conscience de la Vie dont nous nous sommes déconnectés. La méditation amène la conscience-clé suivante : Vous êtes maintenant et avez toujours été part de la Vie, non à part de la Vie.

Une bonne technique pour les méditants de tous niveaux est la technique de méditation par la respiration.

Lire la suite »

Qu'est-ce que la lumière vue lors d'une Expérience de Mort Imminente ?

Qu'est-ce que la lumière vue lors d'une Expérience de Mort Imminente ?

Certaines personnes ayant une Expérience de Mort Imminente (EMI) - ou Near Death Experience (NDE) en anglais - parlent de voir une lumière. Qu'est-ce que c'est ?

La lumière blanche est l'éclat du Soleil Intérieur qui brille de l'Ajna Chakra.

Quand on commence à quitter le corps physique au moment de sa désintégration, ou pendant une méditation profonde, avancée, les pranas du corps et du mental se rassemblent dans la colonne vertébrale astrale, puis s'élèvent lentement.

Le 'Jiva', l'âme, quitte à plusieurs points le long de la trajectoire ascendante. En général, ils sont au niveau des chakras.

Si quelqu'un sort du corps en dessous du chakra Vénus (Anahata), aucune lumière n'est vue. Sortir du corps à n'importe quel chakra au-dessus du chakra Mars (Manipura) révèle une lumière.

➢ Au chakra Vénus la lumière est dorée,
➢ Au chakra Mercure la lumière est argentée,
➢ A Ajna chakra la lumière est d'un blanc pur.

Assistants, guides et Gurus apparaissent souvent comme la lumière, mais c'est un type totalement différent de Lumière.

La lumière est simplement une coloressence de l'énergie pranique se condensant et préparant le départ du véhicule physique. La différence entre 'l'expérience' pendant la mort du corps et celle qui survient pendant une sortie du corps en méditation corporelle est celle-ci :

Il y a une corde d'argent qui relie le chakra Lunaire du corps astral au chakra Solaire (Ajna). C'est via cette corde d'argent que nous pouvons passer du monde physique au monde astral et revenir à nouveau.

A la mort du corps physique, ce corde d'argent 'se rompt' et il est donc impossible de retourner dans le corps physique. La mort n'a donc rien à voir avec le battement du cœur ou les ondes cérébrales. Il s'agit de la corde d'argent connectée ou déconnectée...

Shanti,
Goswami Kriyananda, Le Voyage de l’Âme sur le Chemin Onirique Subtil

La Mort du Corps Physique et le Karma de l'Âme

La Mort du Corps Physique et le Karma de l'Âme

Après Comprendre la Mort selon la Philosophie du Yoga et Y'a-t-il un lien entre vie terrestre et après-vie ?, voici le troisième et dernier article de Goswami Kriyananda concernant les questions sur la mort, l'art de mourir et la renaissance.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de cet Enseignement dans le cours en ligne Le Voyage de l’Âme sur le Chemin Onirique Subtil.

 

1. La Mort du Corps Physique

Lorsque vous êtes en vie, vous fonctionnez avec vos cinq organes des sens et votre mental. Ces six niveaux de conscience opèrent à un niveau dense de conscience. Cependant lorsque le corps physique commence à mourir, le complexe corps-mental perd cette faculté de maintenir ces niveaux fixes et denses de conscience. Ainsi, ils commencent à être ré-assimilés dans des états plus subtils jusqu'à ce que l'individu soit incapable d'utiliser ces organes sensoriels grossiers et donc qu'il ne soit plus capable d'entrer en relation avec le monde extérieur. Ainsi, l'individu est projeté dans son monde intérieur : le monde du Mental Subconscient.

A la mort du corps, ce processus de dissolution se poursuit jusqu'à ce que la personne passe au-delà des objets subtils de perception et entre dans le mental subconscient. La conscience d'une lumière demeure et elle est mentionnée par beaucoup comme la lumière claire de la mort. C'est une erreur. C'est la lumière claire de la vie vue par les mystiques, les yogis et les pratiquants avancés de la méditation lorsqu'ils entrent en méditation profonde , dans leur corps ou en dehors. C'est un état super-subtil de conscience au-delà des objets denses ou subtils, et même au-delà du nom et de la forme. Cette lumière porte avec elle un état de ressenti, un état de non-émotion. Les émotions portent avec elles une histoire. Un état de ressenti n'a pas d'histoire : c'est un état de conscience purement noétique.

Dans le processus de la mort, le corps subtil quitte sa maison terrestre qui est le corps physique. Ce corps subtil est mieux connu sous le nom de Corps Astral dans lequel le Mental Super-Subtil existe. Le processus de mort se termine lorsque cet état de mental quitte le corps dense. Pour une personne normale, cet état d'inconscience est très similaire au sommeil pendant lequel il peut y avoir une lueur de conscience passagère comme dans le cas des rêves. Les mystiques, les yogis et les méditants, cependant, conservent leur conscience et sont conscients de la vie de "L'Autre Côté", que l'on peut appeler le Monde Astral avec ses nombreux plans d'existence.

2. La Vie dans l'Astral

Pour la personne moyenne, cet état de mort est simplement un long sommeil sans rêves dans l'inconscience. Après un moment, l'état mental de l'individu se transforme en ennui et en impatience et cherche à nouveau stimulation et amusement. Ainsi, il se réveille à un nouveau niveau de conscience, comme l'état de sommeil se transforme en état d'éveil, et commence son incarnation semi-consciente dans l'astral, en reprenant souvent le pattern de la vie de la dernière incarnation astrale. L'âme travaille là sur son karma astral plus subtil et accélère son évolution, diminuant ainsi le nombre d'incarnations terrestres nécessaires pour atteindre la Conscience Cosmique.

Le mental typique n'est pas satisfait de ces expériences astrales subtiles. Il se languit de quelque chose que la vie astrale ne peut pas offrir : des expériences dites terrestres, denses. Ainsi, la personne se promène d'expérience en expérience et de lieu en lieu. Lorsqu'un certain niveau d'impatience est atteint, l'individu entre dans ce que l'on appelle le Théâtre Cosmique et dans lequel il n'y a qu'un siège et un écran à 360°. Le film commence avec des sortes d'images-flash, qui sont très subtiles et non-émotionnelles. Ces symboles n'intéressent pas la personne, alors les images deviennent d'un contenu moins subtil et plus émotionnel. A un certain point, la personne devient intéressée par un symbole et les flashes deviennent des vignettes.

Si l'intérêt n'est pas maintenu, les vignettes stoppent et les symboles recommencent à se succéder, mais de moins en moins subtils et de plus en plus émotionnels. Si les vignettes retiennent l'intérêt de la personne, elles se transforment en films. A un moment pendant le film, le fond du théâtre s'ouvre et la personne descend vers un théâtre plus bas. Cependant, les cryptogrammes vus dans le film sont enregistrés dans les Banques Mémorielles de la personne comme des symboles divers. Le même processus se produit dans le deuxième théâtre cosmique, et à nouveau les cryptogrammes vus dans le film sont enregistrés dans l'âme comme des symboles divers.

Le fond du théâtre s'ouvre et l'individu descend gentiment dans le troisième et dernier théâtre dans lequel le même processus se répète. Le sol s'ouvre et l'âme descend dans le plan terrestre, emportant avec elle ces symboles variés enregistrés dans sa banque mémorielle. Ces symboles divers sont les codes ésotériques du Soleil, de la Lune et de l'Ascendant (constellation zodiacale présente à l'horizon au moment de la naissance).

3. Le Karma de l'Âme

Certaines écoles de pensée appellent ces trois symboles les trois désirs. En Kriya Yoga, ce sont les trois Clés Karmiques par lesquelles l'individu commence sa recherche d'un temps et d'un lieu pour la manifestation de ces karmas. Karma signifie la réaction résultant de chaque action - mentale ou physique. Le mot action signifie ici pensée, parole et action. D'abord il y a la pensée, puis nous verbalisons cette pensée et puis le mot prononcé se transforme en action physique.

Le Concept de Karma a existé dans la philosophie indienne depuis la préhistoire. Le concept yoguique de karma est plus complexe que dans les autres écoles de pensée car il fait la distinction entre les différents types de karma. La loi du karma rend clair le lien entre la pensée et les actions physiques et la réaction résultant de ces forces. Parfois, ces réactions s'ensuivent immédiatement ; à d'autres moments, elles se manifestent plus tard dans la vie.

Plus clairement, selon la Loi du Karma, "La pensée limitée conduit à des mots limités qui conduisent à des actions limitées, qui conduisent à une vie limitée ; des pensées non-limitées conduisent à des mots non-limités qui conduisent à des actions non-limitées, qui conduisent à une vie non-limitée". Cela signifie que ce que vous êtes devenu a été déterminé par les pensées principales que vous avez eues dans votre mental et ce que vous deviendrez sera déterminé par les pensées principales que vous avez dans votre mental. Parce que nous sommes tous liés les uns aux autres par un Champ de Forces Morphogénétique, il importe de réaliser que les états limités sont liés non seulement aux individus mais aussi aux familles et aux groupes.

Puisque la plupart des humains créent plus de karma que ce qui peut être réalisé dans une vie, cela requiert une vie supplémentaire pendant laquelle ce karma non-rempli peut se réaliser. Les effets du karma se manifestent le plus souvent sur une très longue période, couvrant plus d'une incarnation. Ainsi, la réincarnation est un facteur lié à cette loi du karma.

Lire la suite »

La mort : y'a-t-il un lien entre vie terrestre et après-vie ?

La mort : y'a-t-il un lien entre vie terrestre et après-vie ?

Cher Goswami, j'ai lu votre article sur Comprendre la Mort selon la Philosophie du Yoga et l'ai trouvé très intéressant. Ma question est : "Y a-t-il un lien entre vie terrestre et après-vie ? Comment sait-on que ce qu'on voit de l'autre côté est vrai et réel?"

Vers la fin des années 30, lorsque ma conscience a pour la première fois pénétré dans les plans intérieurs (l'astral), je me suis posé la même question : Mon mental était-il seulement en train de faire l'expérience d'hallucinations intéressantes ou y avait-il là une vérité plus profonde ?

Mes doutes provenaient de la croyance des religions occidentales que l'on ne peut pas pénétrer dans l'après-vie tant que l'on ne soit pas mort. J'ai failli alors arrêter mon exploration de cet espace intérieur. Cependant, j'ai réalisé que ces états de conscience plus profonds étaient tout à fait organisés, ordonnés et qu'on pouvait y déceler un schéma spécifique.

Donc j'ai donc poursuivi mon exploration et j'en suis venu à réaliser que nos pensées et nos croyances sont des forces qui limitent ce que nous pouvons percevoir et voir. Ainsi, avec la pratique renouvelée du yoga, mon mental est devenu paisible et cela m'a permis d'entrer dans des espaces plus profonds où j'ai gagné en compréhension.

En effet il m'est bien vite devenu clair que les émotions lourdes étaient des forces qui bloquaient l'accès à une conscience plus claire et plus profonde. Encore une fois, à travers le yoga, je pus adoucir et supprimer ces états émotionnels et mon mental devint capable de s'expanser vers des royaumes plus élevés et de collecter des informations subtiles de et sur l'après-vie. Ainsi, je fus convaincu que les êtres humains étaient capables de pénétrer dans l'après-vie et de collecter des informations vérifiables, ce qui était "vrai et réel" pour utiliser vos propres mots. Autrement dit, je suis convaincu d'être maintenant réveillé ; cependant, à tout moment, il est possible que je me réveille et que je réalise que j'étais en train de rêver. Jusqu'à ce que cela arrive, je fais l'hypothèse que je suis réveillé et je continue à avancer. En mysticisme, il n'y a pas de différence entre l'état de veille et l'état de sommeil ou entre la vie terrestre et la dite "après-vie".

Mon mental comprit que si ces états de conscience étaient dans le monde astral, alors le futur y serait aussi. Par exemple, si je devais aller dans l'astral pour trouver le flux de pensées du futur (potentiel) de quelqu'un, alors j'aurais accès à des évènements spécifiques de son futur. J'ai essayé cela avec un certain nombre de personnes et identifié des expériences spécifiques qu'elles seraient susceptibles d'avoir dans cette incarnation. Des années plus tard, ce que j'avais vu et mémorisé s'est manifesté. Cette vérification a nourri ma certitude de la capacité de l'être humain à acquérir une conscience du monde astral aussi bien que d'un monde non physique. J'ai utilisé le terme futur "potentiel" car mystiquement parlant, connaître le futur vous donne le pouvoir de changer ce futur.

Plus tard, j'ai rencontré des âmes désincarnées qui m'ont parlé de leurs enfants et de ce qui allait arriver à leurs enfants. Des années plus tard, ces évènements se sont manifestés exactement de la façon dont les parents avaient dit que cela se passerait. Cette preuve confirma absolument l'existence de l'après-vie, son lien à la vie terrestre humaine et celui de la vie terrestre à l'après-vie. Ce sont ces expériences qui ont supprimé de mon mental tout doute que les humains étaient capables de voir dans l'après vie.

Le Yoga précise que toute action laisse une empreinte d'habitude ou humeur subconsciente (appelées samskaras ) sur le mental astral subtil. Ces empreintes se rassemblent pour former des vasanas, qui sont des traits et tendances latentes et subliminales que nous laissons derrière nous lorsque que nous exerçons un désir. Tôt ou tard, ces vasanas se manifestent comme un événement donné que l'on connaît sous le nom d'action karmique ou événement karmique. Le mental est comme un champ et toutes actions, physiques, verbales ou mentales, sèment des graines dans ce champ. Les actions positives sèment des graines de positivité future. Les actions négatives, des graines de négativité future. Ces graines restent dormantes jusqu'à ce que se manifestent les circonstances nécessaires pour leur germination. Certaines graines se manifestent dans cette vie, d'autres, dans des incarnations futures.

Les graines karmiques qui germent lorsque notre corps physique meurt sont significatives parce qu'elles tendent à déterminer le type de renaissance que nous allons avoir dans l'astral aussi bien que dans des incarnations futures sur le plan terrestre. Notre état mental au moment de la mort de notre corps physique détermine quelles graines karmiques vont germer. L'état mental à ce moment-là est révélé, symboliquement et effectivement, par l'état du mental que nous avons lorsque nous nous endormons la nuit et lorsque nous nous réveillons le matin. L'agitation, les cauchemars, la confusion et l'oubli proviennent d'un mental non paisible. Ainsi la 'petite mort', l'état de sommeil, révèle-t-elle les évènements attendus du grand sommeil. C'est l'une des raisons pour lesquelles le yoga insiste sur la pratique du contentement et de la paix.

Si le mental est paisible au moment de la mort du corps physique, il y aura une maturation accélérée des graines karmiques positives, ainsi des expériences positives se manifesteront dans l'astral et pendant la réincarnation. Si le mental est émotionnel à ce moment là, il y aura une maturation accélérée des graines karmiques négatives, ainsi des expériences négatives se manifesteront dans l'astral et pendant la réincarnation sur Terre. La corrélation entre l'endormissement et la mort du corps physique n'est pas accidentelle ni symbolique. Elle est factuelle parce que le processus du sommeil, du rêve et du réveil sont des reproductions microcosmiques d'un schéma macrocosmique de la mort, du processus de mort et de renaissance du corps physique. Lorsque l'on s'endort, l'Energie de Vie (Prana) se retire du corps physique et du cerveau et se transfère momentanément dans le corps et le mental astral.

Endormie, une personne ressemble à un mort. Lorsque l'on commence à se réveiller, l'énergie se retire du corps astral et revient au corps physique qui est revivifié. Gardez à l'esprit que la direction du flux vital va du subtil au dense, du monde intérieur au monde extérieur, des mondes supérieurs aux mondes inférieurs. Dans ce processus, la personne traverse les niveaux de l'état astral, incluant les niveaux des rêves, et retourne automatiquement à son corps physique. Automatiquement, la mémoire et le contrôle mental sont restaurés au cerveau et au corps physique. Lorsque cela se produit, la mémoire du monde de rêve s'évanouit.

A une exception critique près, exactement le même processus se déroule lorsque notre corps physique meurt. Avec la mort du corps physique, la corde d'argent qui connecte le corps physique avec le corps astral se brise et ainsi, nous ne pouvons retourner dans notre corps physique à travers ce tunnel. Pendant le processus de sommeil, du rêve et du réveil, la corde d'argent qui relie notre corps astral à notre corps physique ne se brise pas. Ainsi, nous pouvons retourner à travers ce tunnel dans notre complexe corps/mental. La corde d'argent connecte Ajna chakra (le Centre Solaire), de couleur or et situé entre les sourcils du corps physique à Chandra chakra (le Centre Lunaire), de couleur argent et situé à la base du crâne du corps astral.

De même que lorsqu'on traverse l'état de rêve, l'on revient automatiquement au monde physique quand on s'est assez reposé, les fonctions mentales sont automatiquement restaurées, de même que lorsque le mental se réveille quand on s'est assez reposé, que l'on a collecté et condensé les expériences de l'incarnation et reçu la guidance du monde astral, l'on se réveille automatiquement dans une nouvelle incarnation avec la mémoire des samskaras terrestres antérieurs modifiés positivement par les nouveaux samskaras astraux.

Lorsque l'on se réveille de la mort du corps physique, le monde astral s'efface et l'on perçoit à nouveau le monde physique. Oui, le monde astral s'efface à moins que l'on n'ait appris à rester éveillé dans l'état de sommeil et de rêve. Encore une fois, c'est l'une des raisons majeures pour lesquelles le yoga insiste sur la méditation et la conscience des états intérieurs, incluant l'état de rêve.

Les mystiques s'intéressent aux images cosmologiques qui se manifestent au-delà et en dehors de l'état de rêve. Cela amène le concept de la vision de Dieu dans le mysticisme. Étymologiquement le mot mysticisme vient du mot grec myein signifiant fermer les yeux. Ainsi, le terme mysticisme a la connotation de se tourner vers l'intérieur et vers le haut, atteignant ainsi un état méditatif. Dans ce processus, on retire le 'soi' du monde extérieur et à travers une intériorisation on se tourne et on s'élève vers le haut, en transcendant le mental et en entrant dans la conscience collective et les Mémoires Akashiques de l'humanité. En yoga, ce processus est connu comme le Kriya-Shiva Yoga.

Le mysticisme est en relation avec ce qui transcende la vie humaine quotidienne. C'est un art et une science où l'on recherche le Divin dans la vie, ici et maintenant, de même que dans l'après-vie. L'on cherche à trouver le Divin dans tous les êtres, ce qui est possible lorsqu'on réalise que la vie est homogène.

Dans une vision, le mystique suisse Nicholas Von Flue vit Dieu qui lui apparaissait avec Ses yeux, oreilles et bouche scellés avec des pointes de flèches. Cette image reflète une technique utilisée par les mystiques, qui est de sceller fermement les sens principaux avec les doigts pour que toute manifestation ou expérience soit le résultat d'un travail intérieur du mental et non un stimulus des organes des sens physiques ou subtils. En yoga, cette technique s'appelle yoni mudra. Le résultat de cette intériorisation est la réalisation que toute vie est homogène : "En haut comme en bas ; à l'intérieur comme à l'extérieur".

La vision de Nicholas Von Flue contient une révélation plus profonde. Ce sont en fait les organes des sens de Dieu qui sont percés et scellés, ce qui signifie que la capacité à méditer se projette et évolue à partir d'un centre intérieur et divin (chakra) qui existe dans le corps de résurrection, le corps astral ou corps de Lumière. C'est là qu'il y a conflit entre mysticisme et religion parce que les mystiques réalisent que le symbole de Dieu se manifeste de leur âme intérieure et est un reflet des racines de leur être. Ce symbole a dévié radicalement de la personnification statique et fixe de Dieu déclarée dogmatiquement. Ainsi naquirent des conflits graves entre les mystiques et le dogme de l'église quant à la théologie et la nature de Dieu.

Les mystiques ne se tournent pas vers les textes pour trouver une signification divine, mais plutôt vers leur expérience mystique propre et personnelle du Divin en utilisant les outils du détachement, de l'intériorisation et de la méditation. Ce faisant, le mystique ne fait pas l'expérience d'un Dieu théologique mais celle d'une matérialisation individuelle de Dieu. C'est l'expérience du Divin qui lie le mystique à ses propres racines divines et qui donne une signification plus élevée et plus libre à la Vie, et donc à sa propre vie.

La plupart des prêtres, rabbins, pasteurs et swamis n'ont pas cette expérience personnelle et donc doivent substituer l'expérience divine directe par des dogmes autorisés d'une église qui sont le plus souvent protégés avec un zèle fanatique. Ces âmes ne ferment pas les yeux mais doivent les garder ouverts afin d'être capables de lire. Ainsi sont-elles préoccupées par des expériences extérieures qui ne peuvent jamais être mystiques ou divines.

Le mysticisme apparaît dans toutes les religions. Il forme un contrepoids intérieur aux membres extérieurs du clergé qui se préoccupent de ce qui est l'interprétation correcte et officielle des textes sacrés. Les mystiques chrétiens furent réduits au silence en étant renvoyés dans l'astral par les moyens habituels.

Cependant, un groupe de mystiques trouva le moyen de contourner cette réduction au silence par l'église. Ce furent les alchimistes qui utilisèrent un symbolisme plus profond pour transmettre leurs Enseignements. L'un d'eux était Paracelse (1493-1541) qui chercha le 'Deus abscon ditus', la Divinité cachée en chacun de nous. Ce fut l'une des raisons-clés pour lesquelles Carl Jung s'intéressa et s'impliqua tant dans l'alchimie.

Shanti & Prem,

-- Goswami Kriyananda in Le Voyage de l’Âme sur le Chemin Onirique Subtil

Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.

Pin It on Pinterest

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}