Sélectionner une page
Nous sommes immortels... mais nous l'avons oublié !

Nous sommes immortels... mais nous l'avons oublié !

"Il était une fois en un temps yogi un mari et sa femme à une époque troublée par des problèmes économiques. Les  gens cambriolent et volent de la nourriture. La femme est paralysée. Le mari, soucieux de la sécurité de son épouse, l'emmène à la montagne et la cache dans une grotte. Chaque jour, en mendiant, il rapporte un morceau de pain à sa femme, qui le mange ; et ainsi de jour en jour, mois après mois, jusqu'à ce que l'homme meure de faim, et donc, l'épouse aussi…  Quelle Leçon peut-on tirer de cette parabole ? Le mari devait apprendre à manger la moitié du pain, sinon un tiers, sinon un quart. Et la femme devait voir qu'il a mangé un quart du pain. Apprenez à manger un quart du pain de la vie, et apprenez-le également à vos proches ou a à vos  patients."

Selon le Yoga, toute maladie est karmique. Le karma est le Tattva Saturne, la constriction. Cependant, Saturne est bénéfique si vous voulez construire quelque chose, des fondations. Mais le corps change et bouge par des mouvements internes et externes, ce qui provoque stress, douleurs et maladies (les constrictions de Saturne ).

L'un des grands dangers du Tattva Saturne est la constriction psychologique de la culpabilité. Il y a deux fléaux dans ce monde, deux damnations psychologiques : La culpabilité et la peur. Ces deux pensées sont liées.

Pour guérir de la maladie, faites momentanément des choses égoïstes. Afin d'aider une personne atteinte d'une maladie grave à se guérir, nous devons lui permettre de faire des choses qu'elle pense être égoïstes.  Nous devrions réserver un jour par semaine à la joie et à la sérénité, en restant calme, relaxé. Un jour par semaine, vous devriez rester au lit toute une journée, relaxé, en respirant profondément, sans vous occuper du mari, de la femme ni des enfants, en visualisant les pensées et les souvenirs les plus beaux et les plus harmonieux possibles. Aimez cela et observez vos pensées. Toutes ces pensées que vous avez lorsque vous êtes allongé dans votre lit, détendu, sont de 2 sortes : Les pensées d'hier, qui sont des pensées de culpabilité et de colère, et les pensées de demain, qui sont des pensées d'appréhension, de peur.

Dans le passé, nous avons fait ce que nous voulions faire. Maintenant nous sommes en colère, et nous le reprochons à quelqu'un d'autre. Lorsque vous êtes allongé dans votre lit, observez le flux des pensées pour ainsi reconnaître la colère du passé et l'appréhension du futur. Voici l'un des plus grands secrets de l'Univers : Lorsqu'on inspire automatiquement, on est concerné par hier. Lorsqu'on expire automatiquement, on est branché sur demain. 

Aussi allongez-vous confortablement ou asseyez-vous. Tournez votre tête vers la gauche et expirez deux fois par la bouche ouverte de manière prononcée, /Ha Haaaa/. Puis ramenez votre tête au centre et concentrez-vous sur l'énergie du Lion en Ajna.  Votre corps est immobile, en attention sans tension. N'essayez pas de respirer ; n'essayez pas de ne pas respirer. Laissez le souffle se respirer de lui-même. En inspirant naturellement, chantez mentalement HONG. En expirant naturellement, chantez mentalement SAU

Il n'y a pas de Mantra lorsque le souffle est immobile entre les deux. Ce faisant, vous vous déplacez du champ Masculin vers le champ Féminin sur HONG ; et du champ Féminin vers le champ Masculin sur SAU. Ésotériquement, nous nous déplaçons d'un côté du Tattva vers son autre côté.

La peur et la colère sont des champs magnétiques, des énergies qui vous placent dans les franges extérieures de la vie. Quand vous rencontrez des pensées du passé, laissez-les passer, s'en aller et laissez s'évanouir la colère. Lorsque vous contactez les pensées de demain, laissez-les s'en aller et laissez disparaître l'appréhension. Ce faisant, le Tattva quittera les signes afin de pénétrer à l'intérieur du Bindu, au centre du chakra. Le Bindu, c'est le centre de l'être. Lorsque le Tattva est sorti des signes, il devient harmonieux et capable de guérir. Quand cela arrive, c'est l'équilibre et l'harmonie. 

Le rythme respiratoire nous maintient émotionnellement dans des schémas passés ou futurs, mais jamais dans le présent. Si nous pouvons être centré dans l'ici et le maintenant, nous libérons les Yoga Siddhis, les énergies Divines de guérison (Siddhi signifie Divin). Lorsque nous sommes en relation avec des patients, nous devrions leur apprendre cette technique.

Le chemin du Kriya Yoga est le Chemin des Mantras. La pensée est Mantra, la parole est Mantra. Il est important d'encourager les gens à prendre conscience de leur colère et de leur appréhension. En Yoga, nous devons corriger ces deux aspects pour aller vers la guérison, sinon la maladie s'aggravera ou la personne reviendra avec.

Nous sommes immortels ; le problème est que nous l'avons oublié. Nous devons nous en souvenir ! Mais le souvenir des événements du passé est limité. Le souvenir des événements du futur est également limité. Ce n'est que dans l'ici et le maintenant qu'existe la notion de l'Infini, de l'illimité. Enfin, il est essentiel dans le processus de guérison d'aider les gens à se voir eux-mêmes et à s'accepter tels qu'ils sont ; sinon, cela entraînera une pérennité de la maladie.   

Les miracles ne peuvent se produire que dans le maintenant, dans une respiration suspendue. "

Suivre ce cours

Goswami Kriyananda in Les Tattvas, Clés des Mathématiques Divines

Tattvas, Clés des Mathématiques Divines

Tattvas, Clés des Mathématiques Divines

Tattva en Sanskrit signifie vérité, réalité ou principe essentiel. Dans la philosophie indienne du Shankya, Tattva correspond à la vibration de l’Ether.

En Yoga, il y a 7 Tattvas, 5 Tattvas denses et 2 Tattvas subtils. Les Tattvas sont des qualités ou attributs de manifestation qui vont des formes subtiles aux formes denses de manifestation :

  • Le 1er Tattva Éther est totalement non-manifesté, sans forme
  • Le 2ème Tattva Air est plus dense que l'Éther
  • Le 3ème Tattva Feu est plus dense que l'Air
  • Le 4ème Tattva Eau est lus dense que le Feu
  • Le 5ème Tattva Terre est plus dense que l’Eau

L'ensemble des Tattvas prend en considération les 5 premiers chakras : Saturne, ,Jupiter, Mars, Vénus et Mercure, liés aux 5 Éléments, aux 5 Tattvas, les anges de la Création qui ont généré l'Univers : Terre, Eau, Feu, Air, Ether. Dans Mercure, l'Ether contient les Annales Akashiques, les Samskaras.

Cet Enseignement "Les Tattvas, Clés des Mathématiques Divines" vous aide à comprendre les Tattvas Planétaires d'un point de vue médical et vous donne des techniques curatives en terme de guérison yoguique.

Suivre ce cours

Pour accéder à ce cours, vous avez besoin de Tattvas, Clés des Mathématiques Divines.
Adhésion au Centre de Kriya Yoga France

Adhésion au Centre de Kriya Yoga France

Namasteji Chers Amis du Centre de Kriya Yoga France,

Que la Nouvelle Année soit pour chacun d'entre vous lumineuse, riche de nouveaux Enseignements et d'Aperçus Profonds !

Ce début d'année est le moment idoine pour faire vivre l'action du Centre de Kriya Yoga France et donc de renouveler votre cotisation annuelle en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre cotisation : un moyen de faire vivre l'association

Votre cotisation permet au Centre d'assurer le bon fonctionnement de l'association et de publier les ouvrages de Goswami Kriyananda en Français. Cela couvre également les frais d'impression, de diffusion, de distribution, de transport et de stockage des livres.

Par ailleurs, en tant que membre, votre cotisation vous permet de soutenir activement le Centre et vous offre la possibilité d'assister à l'Assemblée Générale du samedi 9 décembre. Si vous pensez être dans l'impossibilité de vous déplacer ce jour-là , vous pouvez alors, si vous le souhaitez, donner votre pouvoir à l'un des membres présents en cochant la case au bas du formulaire.

Rejoignez le Centre de Kriya Yoga France !

Si vous possédez déjà  un compte, identifiez-vous pour pré-remplir le formulaire.

  • Format de date :JJ - MM - AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Encore une fois, merci à tous pour votre aide précieuse et mes meilleurs Voeux de Santé, Bonheur et Réussite dans tous les domaines.

Shanti & Prem,
Nicole

Devenir conscient du Soi pour atteindre l'Immortalité

Devenir conscient du Soi pour atteindre l'Immortalité

"Le but mystique est devenir conscient dans l'état inconscient. Cela signifie devenir conscient dans l'état du sommeil, dans l'état de rêve et aussi dans l'état de veille quotidien. Les gens ne sont pas très conscients. Le but est de devenir plus conscient… de devenir plus conscient du Soi et de la Création qui existe à l'intérieur. En termes mystiques, cela signifie que la mort (l'inconscience) doit être vaincue.

Le but est donc de devenir Immortel, d'être à jamais conscient de soi et de la création que l'on crée et dissout… ainsi que de la Création où l'on peut se trouver : Le Rêve de Dieu.

Cela nous ramène au concept de notre création et de la Création, de la projection secondaire et de la Projection Primordiale. Lors du barattage de l'Océan de Lait, entre autres choses s'est manifesté l'Élixir d'Immortalité auquel était mélangé du poison. Ce symbole ressemble à la Vie, vous devez prendre le bon avec le mauvais. Mystiquement, l'Élixir d'Immortalité au fond de l'Océan est au fond du mental. Tout est vivant. Lorsque vous commencez une discipline spirituelle, vous barattez l'Océan de Conscience. Nombre de choses viennent à la surface du mental. Vous brassez des émotions, des peurs, des colères et des choses du passé. Tout cela doit être traité. Baratter ainsi l'Océan du mental requiert de gérer des choses qui sont toxiques dans notre Mental et notre Nature.

Le poison, ce sont ces choses du passé qui vous ont empoisonnés jadis et encore maintenant ! Nous devons entrer dans les profondeurs du Mental et calmer les Eaux. La plupart d'entre nous boivent seulement le karma du poison du passé. Consciemment et inconsciemment, les Dieux et les mystiques firent appel à leur Ishta Devata pour boire le karma toxique à notre place. En retour, nous aidons à supprimer le karma toxique d'autrui. (Ici encore, différents niveaux de créations.)

En termes mystiques, la plus grande partie de notre être doit boire le poison et le neutraliser pour que la plus petite partie de notre être ne meure pas et pour obtenir les avantages de l'Élixir d'Immortalité. Mais, entre-temps, nombre de choses requièrent d'être traitées. "

Goswami Kriyananda in Les PURANAS, Mythes de la Création, Chap. XII

Aham Brahmasmi ! Cette créativité je suis !

Aham Brahmasmi ! Cette créativité je suis !

"Dans l'ancienne Atlantide vivait un tailleur de pierres. Il avait appris son métier tout enfant en travaillant aux côtés de son père, l'aidant à extraire le calcaire des chaînes de montagnes au Sud des anciennes Grandes Rivières. De longues années d'apprentissage passèrent pendant lesquelles le garçon pensait ardemment au jour où il deviendrait maître tailleur de pierres. Lorsque son père mourut de dure main-d'œuvre physique et de soleil implacable, le garçon demanda à sa mère, "Qui sera maintenant le maître tailleur de pierres ? Qui finira de m'apprendre le métier ?"

Sa mère prit doucement ses mains rendues rugueuses par le travail dans les siennes et dit, "Ces mains témoignent de tes longues années d'apprentissage. C'est toi qui es maintenant le maître et c'est toi qui apprendras le métier à tes apprentis. Tu es un grand tailleur de pierres. Présente-toi maintenant au Roi et offre-lui tes services".

Le jeune maître ne fut que peu de temps au service du Roi avant de devenir maître tailleur de pierres. Il forma beaucoup d'apprentis. Mais intérieurement, le tailleur de pierres se sentait le maître de rien. Chaque jour il se rendait à la montagne, ciselant et travaillant dur et chaque nuit il revenait, regardant ses créations achevées. Il sentait que le vent du désert le narguait en laissant les sables éroder et balafrer ses travaux comme pour lui rappeler, "De la terre ils sont venus, au monde ils retourneront un jour".

Il pensait, "Je voudrais être puissant comme le vent au lieu de simple tailleur de pierres impuissant ne pouvant créer que d'éphémères monuments de pierres. Si j'étais le vent, je soufflerais tout et montrerais au Roi quel est le vrai pouvoir". Son désir devint si intense qu'il devint le vent et créa une tempête de sable aveuglante qui renversa le pavillon du Roi. Il souffla aussi fort qu'il put mais bien qu'il balafrât et grêlât les créations de pierres puissantes, il ne put les éroder au point de les anéantir. "Cela peut prendre du temps", pensa-t-il.  

On avait appris aux tailleurs de pierres novices d'éviter les formations de pierres sombres pendant les mois de longue lumière solaire, dans la chaleur du soleil ascendant. Se souvenant de cela, à de rares occasions il avait vu un morceau d'obsidienne sombre qui avait été exposé au soleil exploser sous l'effet de la chaleur, il pensa, "C'est difficile d'être le vent, tant de labeur et si peu de pouvoir comparé au puissant soleil. Après tout, le soleil est responsable de la création des sables désertiques secs. Le soleil a même le pouvoir de vaincre des tailleurs de pierres sous l'éblouissement de ses rayons de midi. Je voudrais être le soleil."  

Il le pensa si intensément qu'il devint le soleil. Fièrement il rayonna sur les monuments de pierres du Roi provoquant un éblouissement si puissant qu'il aveugla tous ceux qui l'entrevirent. Si violents et implacables furent ses rayons que les eaux du Grand Fleuve Atlante s'évaporèrent en nuées d'orages suspendus juste devant lui, obscurcissant son puissant rayonnement. "Tant de pouvoir", pensa-t-il des eaux devenant des nuées d'orages. "Je voudrais être des nuages assez puissants pour arrêter même le soleil ! " Et il devint donc les nuages.

Une obscurité indigo tomba sur Atlantis. Son poids et sa densité lui donnèrent un ressenti de puissance en découvrant son pouvoir de faire pleuvoir sur la Vallée du Grand Fleuve, causant des inondations. Il extermina les récoltes et dévasta la terre ; pourtant, en dépit de ses efforts, il ne put détruire les montagnes qui dominaient les régions au Sud du grand Fleuve ; ni éroder ses grands travaux d'art. Ses travaux le raillaient avec leur durabilité. "Enfin je comprends", pensa-t-il, je me suis mépris. J'aurais dû devenir la montagne. Rien n'est plus puissant que les roches de montagnes et les créations nées d'elles. Nul vent ne peut les balayer, nul feu ne peut les consumer, nulle eau ne peut les emporter. Je voudrais être la montagne".

Il ferma les yeux et devint la montagne. Il ressentit la chaleur du soleil mais ne fut pas brûlé parce que son intérieur était frais. Il ressentit les pluies le laver mais elles ne firent que glisser sur son dos. Il ressentit le souffle des vents mais sa puissance les frustra. Il était enfin confortable et sombra dans une torpeur suffisante. Soudain, il ressentit des centaines de douleurs aiguës poignarder tout son corps rocheux. "Quel pouvoir put m'éveiller de mon sommeil éternel ?" se demanda-t-il. "Vraiment, cela doit être le summum. Je deviendrai cela ! "

Et il s'éveilla en tailleur de pierres, marteau et ciseau en main, le front ruisselant de sueur et le plus grand mystère de l'univers gravé en relief sur son cœur et engrammé dans sa mémoire : les créations faites de la terre retournent à la terre, mais rien sur terre ou au ciel n'est plus puissant que la créativité qui leur a donné la naissance. Cette créativité je suis.  Aham Brahmasmi ! "

-- Goswami Kriyananda in La Science Mystique du Kriya Yoga, Chap. 2, Tome II

Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.
Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

La Lettre du Kriya vous donne chaque mois les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés.

Vous êtes maintenant abonné(e) !

Pin It on Pinterest

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}