Sélectionner une page

La Technique de Méditation de l’Objet de Beauté est simple, mais très puissante.

En effet, « atteindre un état de conscience paisible et serein, rapporter cette méditation au monde et l’y garder, faire de la méditation un art de vivre, tel est le souhait pour chacun d’entre nous. » Ainsi s’exprimait Goswami en nous exhortant à méditer pour nous libérer des formes-pensées négatives constrictives qui affectent nos auras, notre mental subconscient, notre mental conscient et tout notre être.

« 1. Asseyez-vous ou allongez-vous et pensez, « A ce moment, quelle est la plus belle chose dans le monde à laquelle je puisse penser ? » Votre réponse peut être une émeraude de dix carats, une fleur, le Grand Canyon ou le visage de Dieu. Maintenant, visualisez l’objet. Maintenez l’image dans l’œil de votre mental.

2. Si vous croyez qu’une rose est la plus belle chose du monde, imaginez juste la rose. Pensez à la rose et essayez de la visualiser. Si vous ne pouvez pas la visualiser, imaginez-la juste et maintenez-la dans votre mental. Concentrez votre mental sur elle. Concentrez-vous sur elle. Regardez ses pétales. Ressentez-la. Ressentez son parfum.

3. Alors, à peu près au moment où votre mental se concentre sur la rose, vous vous souviendrez que vous n’avez pas payé votre facture de téléphone ou quelque chose comme ça. Votre mental devient un peu émotionnel et vous perdez votre concentration.

4. Donc pour surmonter cela, dites-vous juste d’oublier la facture téléphonique pour l’instant et de vous en occuper plus tard. Revenez au fait de vous concentrer sur votre rose. Visualisez-la. De nouveau le mental pense, « Oh je dois appeler … » Cependant, dites de nouveau à votre mental que vous le ferez plus tard. Et maintenant une tâche très importante : se concentrer sur la rose.

5. En effet, l’essentiel est de faire revenir le mental à l’objet sur lequel vous vous concentrez, sans effort, sans tensions. Chaque fois le mental est distrait de votre objet de beauté, continuez à revenir à votre objet de beauté.

6. Dès que votre mental devient émotionnel, vous êtes relancé dans le royaume de l’énergie angulaire dont vous essayez de vous libérer. Relax ! Comprenez ce qui arrive et revenez à plusieurs reprises, sans émotion, à votre objet de beauté. Cependant, le mental reviendra continuellement à des pensées aussi importantes qu’inconséquentes. Mettez-les juste de côté (pour maintenant).

7. Certes, après avoir fait cela pendant un certain temps, vous serez épuisé. Mais persévérez. Quand vous aurez ramené assez de fois le mental à la focalisation, le mental apprendra que, où qu’il divague, vous le ramènerez à la maison, doucement et non-émotionnellement.

Ultimement le mental pensera, « Je vais juste m’asseoir ici, c’est plus facile ». À ce point vous avez passé le stade de la concentration et êtes entré en méditation. La méditation commence quand le mental est concentré sur la rose et sans effort.

8. Au bout d’un moment, le mental trouvera plus facile de se concentrer sur votre objet de beauté plutôt que de divaguer (si vous persistez à le ramener doucement et non-émotionnellement sur votre objet de beauté). Maintenant, une fois que le mental est devenu concentré votre objet, commencez doucement à déplacer votre conscience. Déplacez lentement votre conscience de la rose vers vous. Faites-le très doucement et très lentement.

9. En effet, ce que vous faites est de déplacer votre conscience de l’objet de beauté vers votre soi. Lentement vous « mettez de côté » la rose, devenant moins conscient de la rose mais plus conscient du ressenti de beauté dans votre mental, provoqué par la méditation sur la rose.

10. Vous avez commencé avec un objet physique de beauté et maintenant vous maintenez un état mental de beauté. Finalement, vous aurez un état de ressenti de beauté qui n’a aucun objet raccordé à cela.

11. Vous êtes alors dans un état de ressenti. Cela ouvrira votre Troisième Œil et activera l’ordinateur central de ressentis, neutralisant les forces négatives conservées dans vos ordinateurs émotionnels et biologiques.

12. Le point essentiel est ici que peu importe ce que vous utilisez comme objet de beauté. Dans le processus final de méditation, vous « maintenez » un état de pur ressenti de beauté.

13. En revanche, il n’est guère avisé de prendre des gens comme objets de beauté. Cet objet peut facilement dévier en objet sexuel et ainsi activer l’ordinateur émotionnel. Nous recherchons à activer l’état de ressenti, non l’état émotionnel.

14. Une fois établie votre conscience du ressenti de pure beauté, essayez consciemment de respirer ce ressenti. Et en inspirant, amenez ce ressenti dans tous les pétales de votre mental et toutes les cellules de votre corps.

15. En expirant, exportez-le littéralement dans le monde. Il améliorera le monde, ce qui n’est pas le facteur-clé. Le facteur-clé est qu’en voulant partager, vous grandissez et vous vous déployez dans la Conscience Spirituelle.

16. Enfin, saturez votre être et l’univers avec le ressenti de beauté. Saturez l’univers et votre être avec le ressenti de beauté. Faites de la méditation un art de vivre, tel est mon souhait pour chacun d’entre vous. »

Om Tat Sat OM

Dans l’Amour Divin, la Paix et la Sagesse,

— Goswami Kriyananda in Initiation à la Méditation

Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans le panier.
Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Inscrivez-vous à la Lettre du Kriya, qui vous donne les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés sur le site.

Vous êtes maintenant abonné(e) !

Pin It on Pinterest

Share This