Sélectionner une page

"Il était une fois en un temps yogi un mari et sa femme à une époque troublée par des problèmes économiques. Les  gens cambriolent et volent de la nourriture. La femme est paralysée. Le mari, soucieux de la sécurité de son épouse, l'emmène à la montagne et la cache dans une grotte. Chaque jour, en mendiant, il rapporte un morceau de pain à sa femme, qui le mange ; et ainsi de jour en jour, mois après mois, jusqu'à ce que l'homme meure de faim, et donc, l'épouse aussi…  Quelle Leçon peut-on tirer de cette parabole ? Le mari devait apprendre à manger la moitié du pain, sinon un tiers, sinon un quart. Et la femme devait voir qu'il a mangé un quart du pain. Apprenez à manger un quart du pain de la vie, et apprenez-le également à vos proches ou a à vos  patients."

Selon le Yoga, toute maladie est karmique. Le karma est le Tattva Saturne, la constriction. Cependant, Saturne est bénéfique si vous voulez construire quelque chose, des fondations. Mais le corps change et bouge par des mouvements internes et externes, ce qui provoque stress, douleurs et maladies (les constrictions de Saturne ).

L'un des grands dangers du Tattva Saturne est la constriction psychologique de la culpabilité. Il y a deux fléaux dans ce monde, deux damnations psychologiques : La culpabilité et la peur. Ces deux pensées sont liées.

Pour guérir de la maladie, faites momentanément des choses égoïstes. Afin d'aider une personne atteinte d'une maladie grave à se guérir, nous devons lui permettre de faire des choses qu'elle pense être égoïstes.  Nous devrions réserver un jour par semaine à la joie et à la sérénité, en restant calme, relaxé. Un jour par semaine, vous devriez rester au lit toute une journée, relaxé, en respirant profondément, sans vous occuper du mari, de la femme ni des enfants, en visualisant les pensées et les souvenirs les plus beaux et les plus harmonieux possibles. Aimez cela et observez vos pensées. Toutes ces pensées que vous avez lorsque vous êtes allongé dans votre lit, détendu, sont de 2 sortes : Les pensées d'hier, qui sont des pensées de culpabilité et de colère, et les pensées de demain, qui sont des pensées d'appréhension, de peur.

Dans le passé, nous avons fait ce que nous voulions faire. Maintenant nous sommes en colère, et nous le reprochons à quelqu'un d'autre. Lorsque vous êtes allongé dans votre lit, observez le flux des pensées pour ainsi reconnaître la colère du passé et l'appréhension du futur. Voici l'un des plus grands secrets de l'Univers : Lorsqu'on inspire automatiquement, on est concerné par hier. Lorsqu'on expire automatiquement, on est branché sur demain. 

Aussi allongez-vous confortablement ou asseyez-vous. Tournez votre tête vers la gauche et expirez deux fois par la bouche ouverte de manière prononcée, /Ha Haaaa/. Puis ramenez votre tête au centre et concentrez-vous sur l'énergie du Lion en Ajna.  Votre corps est immobile, en attention sans tension. N'essayez pas de respirer ; n'essayez pas de ne pas respirer. Laissez le souffle se respirer de lui-même. En inspirant naturellement, chantez mentalement HONG. En expirant naturellement, chantez mentalement SAU

Il n'y a pas de Mantra lorsque le souffle est immobile entre les deux. Ce faisant, vous vous déplacez du champ Masculin vers le champ Féminin sur HONG ; et du champ Féminin vers le champ Masculin sur SAU. Ésotériquement, nous nous déplaçons d'un côté du Tattva vers son autre côté.

La peur et la colère sont des champs magnétiques, des énergies qui vous placent dans les franges extérieures de la vie. Quand vous rencontrez des pensées du passé, laissez-les passer, s'en aller et laissez s'évanouir la colère. Lorsque vous contactez les pensées de demain, laissez-les s'en aller et laissez disparaître l'appréhension. Ce faisant, le Tattva quittera les signes afin de pénétrer à l'intérieur du Bindu, au centre du chakra. Le Bindu, c'est le centre de l'être. Lorsque le Tattva est sorti des signes, il devient harmonieux et capable de guérir. Quand cela arrive, c'est l'équilibre et l'harmonie. 

Le rythme respiratoire nous maintient émotionnellement dans des schémas passés ou futurs, mais jamais dans le présent. Si nous pouvons être centré dans l'ici et le maintenant, nous libérons les Yoga Siddhis, les énergies Divines de guérison (Siddhi signifie Divin). Lorsque nous sommes en relation avec des patients, nous devrions leur apprendre cette technique.

Le chemin du Kriya Yoga est le Chemin des Mantras. La pensée est Mantra, la parole est Mantra. Il est important d'encourager les gens à prendre conscience de leur colère et de leur appréhension. En Yoga, nous devons corriger ces deux aspects pour aller vers la guérison, sinon la maladie s'aggravera ou la personne reviendra avec.

Nous sommes immortels ; le problème est que nous l'avons oublié. Nous devons nous en souvenir ! Mais le souvenir des événements du passé est limité. Le souvenir des événements du futur est également limité. Ce n'est que dans l'ici et le maintenant qu'existe la notion de l'Infini, de l'illimité. Enfin, il est essentiel dans le processus de guérison d'aider les gens à se voir eux-mêmes et à s'accepter tels qu'ils sont ; sinon, cela entraînera une pérennité de la maladie.   

Les miracles ne peuvent se produire que dans le maintenant, dans une respiration suspendue. "

Suivre ce cours

Goswami Kriyananda in Les Tattvas, Clés des Mathématiques Divines

Cart Item Removed. Undo
  • No products in the cart.
Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

Abonnez-vous à la Lettre du Kriya

La Lettre du Kriya vous donne chaque mois les dernières nouvelles du Centre de Kriya Yoga France ainsi que les derniers articles, ouvrages et cours en ligne publiés.

Vous êtes maintenant abonné(e) !

Pin It on Pinterest

Share This